LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La France en Guerre aux côtés des Alliés  

Retour au sommaire de   "La Guerre aux côtés des Alliés"  




Accès aux pages du chapitre :
Le débarquement de Normandie
du Jour "J" à la "Percée d'Avranches"
     
Page —>
   1  
  Le "D"-Day Les opérations juin-juillet






Note générale : des centaines de timbres et oblitérations ont été consacrés aux débarquements en France à l'été 1944 et continuent de l'être à chaque anniversaire décennal, voire quinquennal. Ce site ne présente qu'une petite partie de ce qui a existé.
Chacun se fera sa propre opinion sur ce qu'il doit collectionner.





PRÉLUDES

Dès 1942, le commandement allié prépare la mise sur pied d'une vaste organisation pour la gestion des territoires libérés ou conquis en vue d'aider les opérations militaires par le maintien de l'ordre et l'utilisation des ressources locales, et en vue de répondre aux premiers besoins de la population (ravitaillement, hygiène, équipement, transmissions...).
Trente centres universitaires, en Grande-Bretagne et aux États-Unis forment par milliers des «area and language specialists». Les Civils Affairs, ou A.M.G.O.T. (Allied Military Government of Occupied Territories), fonctionnent pour la première fois et fort efficacement en Sicile à partir de juillet 1943.
Roosevelt prévoit de placer la France sous l'autorité de l'A.M.G.O.T. dirigée par un général américain, qui laisserait en place les autorités nommées par le gouvernement du maréchal Pétain (1)  mais contrôlerait leur action.
Mais la situation des pays à libérer est-elle la même ? Les 1552 hommes dont 400 officiers, prévus pour la France doivent-ils jouer le même rôle qu'après-demain en Allemagne ? Le sigle A.M.G.O.T. est de toute façon malheureux : la France est occupée par les Allemands, va-t-elle l'être par les Alliés ?

(1) C'est la raison pour laquelle les timbres "Arc de Triomphe" de la première série de 1944 ne correspondent pas aux tarifs postaux de l'époque, car ils n'étaient pas destinés à « remplacer » les timbres Pétain, mais simplement à « compléter » les affranchissements en cas de changement de tarif ou épuisement des anciennes valeurs.
Il n'était pas prévu d'interdire les timbres à l'effigie du maréchal Pétain contrairement à ceux à l'effigie de Mussolini ou de Hitler en Italie et en Allemagne/Autriche.
Le rôle prévu pour ces timbres figure sur les carnets specimen de cette série qui portent la légende anglaise "SPECIMEN / OF / SUPPLEMENTAL / FRENCH POSTAGE STAMPS".
("supplemental" = complémentaire, valeur d'appoint).


Carnet Arc de Triomphe 1ère série



Conférence de téhéran Nicaragua

28 NOVEMBRE 1943 :
A la Conférence de Téhéran, les Alliés décident une attaque contre l'Allemagne à partir de la France. Le «Plan Overlord» prévoit un débarquement anglo-américain sous la direction du Général Eisenhower.

La Normandie a été choisie pour les raisons suivantes :
  • nécessité de débarquer sur les plages (l'échec de Dieppe en 1942 a montré qu'il est vain d'attaquer un port bien défendu),
  • nécessité d'opérer dans le rayon d'action de la chasse britannique,
  • besoin de disposer rapidement d'un port en eau profonde (Cherbourg),
  • les importantes défenses allemandes de Calais au Havre conduisent au choix de la Normandie.

Voir l'encart :

"La Conférence de Téhéran"



DÉBUT 1944 :
Le général Montgomery est nommé à la tête du Corps Expéditionnaire britannique.

Insigne 2ème DB
AVRIL 1944 :
La 2ème D.B. est transférée du Maroc vers la Grande-Bretagne.
D'avril à fin juillet, les soldats de la 2ème DB affranchiront leur courrier en timbres britanniques.
Lorsqu'ils seront sur le sol français à partir d'août, la division étant rattachée à l'armée américaine, ils utiliseront des timbres américains mais bénéficieront de la franchise intérieure sur le territoire français.

2ème DB en Grande Bretagne
Lettre d'un militaire de la 2ème D.B. affranchie en timbres britanniques, oblitérée "POSTE AUX ARMEES *    *"avec croix de Lorraine à la place de la levée 16/5/44 et mention manuscrite "Censored SI 84202"

4 JUIN 1944 :
Conflit entre le général de Gaulle et les Alliés au sujet de l'administration de la France après le débarquement.
Le Général de Gaulle apprend l'imminence du débarquement, reçoit le texte du discours qu'il doit prononcer à la radio et découvre que le papier monnaie des Anglo-Américains destiné à servir en France a déjà été imprimé, papier monnaie libellé en francs avec les mentions «Émis en France» et «Liberté, Égalité, Fraternité».
Après des affrontements particulièrement passionnés, il appelle clairement les Français à suivre les instructions de leur gouvernement, c'est-à-dire du G.P.R.F..
Il obtient l'abolition de la «fausse monnaie", ainsi que la primauté politique de ses représentants rapidement mis en place dans chaque région libérée grâce à l'admirable travail clandestin préparatoire d'un organisme de la résistance animé notamment par un jeune auditeur au Conseil d'État, Michel Debré.
En fait, les pouvoirs du S.H.A.E.F. (Supreme Headquarter Allied Expeditionary Forces) resteront fort importants dans la majeure partie de la France jusqu'à la reconnaissance du gouvernement, le 24 octobre 1944, et seront maintenus jusqu'au 24 Avril 1945, dans un large secteur au Nord, au Nord-Est et Sud-Est, dans tout l'Est, et dans les Alpes jusqu'au 14 juillet 1945.
Une Mission Militaire de Liaison Administrative (M.M.L.A.), dirigée par le futur amiral de Boislambert et rattachée aux états-majors alliés, fera le lien avec les populations.

5 JUIN 1944 :
Les différentes unités du débarquement font route vers le point de rassemblement "Z" appelé "Piccadilly Circus".

la Préparation du D-Day
Carte extraite du numéro spécial d'Ouest-France : « L'Ouest en guerre / L'occupation/ 1944 / Le débarquement - La bataille / La renaissance / La mémoire » 2004





 THE « D-DAY » 


Montgomery Eisenhower et Tedder



 1. LE COMMANDEMENT MILITAIRE ALLIÉ
(LORS DU DÉBARQUEMENT)


Etat-major allié
Source : http://paril.crdp.ac-caen.fr/_PRODUCTIONS/70e/co/03_preparatifs.html

<Unités débarquées Palau
Principales unités débarquées le D-Day sur un bloc-feuillet des îles Palau
CLIQUER SUR L'IMAGE POUR AGRANDIR

De nombreux timbres et blocs-feuillets représentent les principaux responsables militaires lors du débarquement :

Général Bedell Smith
Lt-général Bedell Smith chef d'état-major du commandement suprême
Omar Bradley timbre USA
Général Bradley commandant la First US Army



Ike, Montgomery Bradley ramsey
Généraux Eisenhower, Montgomery, Bradley, et amiral Ramsey

Montgomery Dempsey
Généraux Montgomery et Dempsey
Bedell Smith et Ramsay
Major-général Bedell Smith (chef d'état-major de Eisenhower) et amiral Ramsay
Bradley et Eisenhower
Généraux Bradley et Eisenhower
leigh Mallory et Tedder
Maréchaux de l'air Leigh-Mallory et Tedder

Les timbres ci-dessus ont été imprimés en mini-feuillets de quatre paires comportant dans la marge latérale les insignes des principales unités impliquées (dont un brassard tricolore à croix de Lorraine).

Mini feuillets de Jersey

Le 14 juin 1946, comme suite à la demande de son Conseil Municipal de compléter le nom principal par celui du Maréchal Montgomery qui commandait les troupes du Débarquement du secteur, la ville de Colleville-sur-Orne prend le nom de Colleville-Montgomery.

Colleville-Montgomery



 2. COMMÉMORATIONS GÉNÉRALES


6 JUIN 1944 :
Débarquement allié sur les plages normandes aux noms de code «Utah-Beach», «Omaha-Beach», «Gold Beach », «Juno Beach », et «Sword Beach».

Carte du débarquement
Carte extraite du numéro spécial d'Ouest-France : « L'Ouest en guerre / L'occupation / 1944 / Le débarquement - La bataille / La renaissance / La mémoire » publié en 2004

Jersey a émis pour le cinquantième anniversaire des timbres en feuille, en bloc-feuillet et en carnet représentant la configuration du débarquement initial (Y&T Jersey No 658, carnet C653 et BF 9). La plupart portent des inscriptions marginales.

D-Day jersey


Carnet de Jersey
Carnet de Jersey (Y&T Jersey C653) comportant 24 timbres réunis en quatre feuillets de six timbres, un pour chacune des plages (Gold, Juno, Sword et Omaha avec intercalaires explicatifs)
Les scans des feuillets sont présentés ci-dessous dans les encarts spécifiques à chaque plage.
On remarquera que Jersey, île britannique, n'a pas émis dans ce carnet de feuillet en mémoire de Utah Beach (plage uniquement US).

Un bloc de même conception générale a été émis pour le 70ème anniversaire, avec tout autour les insignes des principales unités ayant participé au débarquement. On remarquera la Croix de Lorraine du commando No 4 du commandant Kieffer

Bloc-feuillet de Jersey

Pour le débarquement initial, il y a 6 divisions venues par mer et 3 divisions aéroportées soit 50 000 hommes, 1 500 chars, 3 000 canons, 2 500 véhicules tout-terrain et 10 000 autres véhicules. C'est l'avant-garde des 86 divisions rassemblées pour l'opération.
Le général Eisenhower disposera ultérieurement de trois millions d'hommes, 4 000 navires protégés par 700 bateaux de guerre, 2 000 avions, de nouveaux modèles de véhicules blindés ..etc....
Le général Eisenhower dispose lors du débarquement de la maîtrise de la mer (80% britannique et 20% américaine), de la maîtrise de l'air (7 500 avions RAF et USAF, contre 150 chasseurs et 150 bombardiers allemands et de l'effet de surprise avec notamment l'intox avec le plan Fortitude.
En face de lui, Von Runstaedt qui assure la défense du front occidental dispose de 1 500 000 soldats, soit une soixantaine de divisions dont dix divisions blindées. Rommel est responsable du groupe d'armées «B» (Picardie, Normandie). Leurs atouts sont le "Mur de l'Atlantique", les armes secrètes (V1 et mines à dépression) et une supériorité terrestre avec des troupes très aguerries et 10 Panzer Divisions.


De très nombreux timbres et oblitérations ont été consacrés au Débarquement de Normandie.
La liste ci-dessous est très partielle :

    Série Tchad au Rhin
  • un timbre de la série du Tchad au Rhin avec légende «NORMANDIE"émis pour le premier anniversaire (Y&T AEF PA N°47, AOF PA N°8, Cameroun PA N°35, Cotes des Somalis PA N°17, Guadeloupe PA N°10, Guyane PA N°32, Établissements Français dans l'Inde PA N°14, Indochine PA N°43, Madagascar PA N°69, Martinique PA N°10, Nouvelle-Calédonie PA N°58, Océanie PA N°23, Réunion PA N°39, Saint-Pierre-et-Miquelon PA N°15, Wallis et Futuna PA N°8).

  • 10ème anniversaire

  • un timbre de France (Y&T France N°983) et une série de timbres au même type pour le dixième anniversaire (Y&T AEF PA N°57, AOF PA N°17, Cameroun PA N°44, Comores PA N°4, Cotes des Somalis PA N°24, Établissements Français dans l'Inde PA N°22, Madagascar PA N°74, Nouvelle-Calédonie PA N°65, Océanie PA N°31, Saint-Pierre-et-Miquelon PA N°22, Togo PA N°22, Wallis et Futuna PA N°14).
    Les 12 timbres des territoires d'outre-mer ont été émis en deux blocs-feuillet gommés, dentelés ou non-dentelé, de six timbres (tirage infime).
Bloc 10ème anniversaire du débarquement
Blocs-feuillet anniversaire du débarquement
Photos extraites d'un catalogue de vente sur offres

    20ème anniversaire



  • un timbre de France (Y&T France N°1409) pour le vingtième anniversaire.


  • 30ème anniversaire




  • un timbre de France (Y&T France N°1799) pour le trentième anniversaire.


  • un triptyque de France (Y&T France N°2313A) pour le quarantième anniversaire.
  • 40ème anniversaire des débarquements

    50ème anniversaire

  • deux timbres de France (Y&T France N°2887/88) pour le cinquantième anniversaire.

50ème anniversaire
Canada Red Ensign

Il a été reproché à l'époque, dans la presse, l'absence de drapeau canadien sur ce timbre.
L'explication donnée a été que le Parlement du Canada n'a approuvé un drapeau national qu'en 1965. Auparavant l'Union Jack britannique était le drapeau national officiel du Canada.
Pendant la seconde guerre mondiale, les unités canadiennes se sont battues sous le "Red Ensign" (fond rouge, avec l'Union Jack dans le canton et l'écu des Armoiries du Canada dans le battant) mais ce drapeau, bien que très utilisé à l'intérieur et à l'extérieur du Canada, n'a jamais eu d'approbation officielle.
(source :https://fr.wikipedia.org/wiki/Red_Ensign_canadien)

insigne 3ème division d'infanterie canadienne
Insigne des véhicules de la la 3ème Division d'Infanterie canadienne
Inversement on notera que beaucoup de timbres consacrés au débarquement montrent le drapeau actuel du Canada à la feuille d'érable qui n'existait pas à l'époque en tant que drapeau national mais figurait sur certains étendards d'unités combattantes dans d'autres couleurs.

    Jour J Canada
    Timbre canadien consacré au Jour-J

    Couseulles-2014
    Oblitération standard utilisée dans de nombreuses villes sur la côte.





  • un timbre, des blocs-souvenir, un "collector" et des prêts-à-poster seront émis pour le 70ème anniversaire.


Bloc 2014
Encart
bloc-feuillet souvenir (Y&T France No BF 93)

Souvenir 2014
encart
bloc-feuillet souvenir (Y&T France No BF 113)

PAP 70ème anniversaire
verso d'un des PAP
Prêt-à-Poster

Collector du 70ème anniversaire
intérieur
"Collector" émis par La Poste pour le 70ème anniversaire avec des timbres représentant notamment, la Pointe du Hoc, les pontons d'Arromanches, la traversée de l'Orne, et le Pegasus bridge.

  • un timbre des Maldives avec légende « 6/6/44 D Day ", (Y&T Maldives N°1272) et un autre où le général de Gaulle figure à côté des soldats débarquant et légende « "D DAY" Normandy 1944 » (Y&T Maldives N°1403) .

  • Maldives D-Day Maldives D-Day général de gaulle

  • un bloc de 4, panoramique, des Îles Marshall avec légende «D Day Allied Landings in Normandy 1944», (Y&T Marshall N°506/09 ). Trois des légendes ont été modifiées dans un nouveau tirage dont celle de la tourelle en bas à gauche qui fait référence explicite à la Pointe du Hoc dans le second tirage ( Y&T Marshall Nos 506A, 507A et 508A).
Bloc de 4 des Iles Marshall consacré au D-Day
Marshall 2ème tirga pointe du Hoc
Les deux tirages
Ci-dessous les différents légendes (première ligne : 1er tirage).

1er tirage planneurs seulement 1er tirage
2ème tirage planneurs et parachutustes Ponte du Hoc 2ème tirage




Retour en tête de page  





  3. COMMÉMORATIONS SPÉCIFIQUES




 3.1. DES S.A.S. FRANÇAIS SONT PARACHUTÉS EN BRETAGNE

NUIT DU 5 AU 6 JUIN 1944 :
Début juin le colonel Bourgoin qui commande le 4ème SAS (Special Air Service) et son adjoint Puech-Sanson sont informés de ce que l'on attend d'eux. "Overlord", l'opération du débarquement aura lieu en Normandie et une mission stratégique est confiée aux SAS français.
Son énoncé est très clair : coûte que coûte, empêcher les forces allemandes situées en Bretagne d'aller renforcer les défenses ennemies qui s'opposeront au débarquement. Au cours du briefing il est précisé que la très active résistance bretonne ayant été en partie décimée par la Gestapo, ses possibilités d'aide sont mal connues.
Cette unité sera donc, de fait, la première engagée dans la bataille de la Libération : 18 SAS des Forces Françaises Libres sont parachutés le 6 juin vers 0h30, près de Plumelec (Morbihan) à 15 km de Saint Marcel, 18 autres SAS sont aussi parachutés dans les Côtes-du Nord (forêt de Duault), pour renseigner le haut commandement, s'assurer de la capacité de la résistance locale, préparer l'arrivée d'autres missions et également ralentir la remontée des forces d'occupation vers la Normandie..
C'est dans ce cadre que l'un d'eux commandé par Michel de Camaret et Denis Cochin fait sauter un train dans le tunnel de la Corbinière immobilisant pour longtemps toute circulation sur l'une des lignes principales de chemin de fer.

http://www.charles-de-gaulle.org/pages/l-homme/dossiers-thematiques/1940-1944-la-seconde-guerre-mondiale/les-forces-francaises-libres/les-ffl/les-parachutistes-francais-libres-du-special-air-service-sas.php



FDC Parachutistes SAS


Ces parachutages sont commémorés par :

  • Un timbre (Y&T France N°1603) consacré aux parachutistes S.A.S. avec oblitération premier jour «PARACHUTISTES S.A.S. ET COMMANDOS F.F.L. / PARIS / PREMIER JOUR (ailes stylisées)» 31/5/69.

  • un timbre de France (Y&T France N°1773) consacré à la mémoire du colonel Bourgoin.
  • Commandos Bourgoin Kieffer


  • une oblitération mécanique SECAP flamme à gauche type 2 «(blason) «QUI OSE GAGNE» / 40° anniversaire / du saut des parachutistes / de la France Libre, pour / la libération du pays» et couronne «56 VANNES R.P. / MORBIHAN» ou "PARIS 16 / R. SINGER (16e)".

  • OMEC SAS Vannes
    OMEC paris 16



     3.2. LES COMMANDOS BRITANNIQUES ARRIVÉS EN PLANNEUR SÉCURISENT LES PONTS DE BÉNOUVILLE (PEGASUS BRIDGE) ET DE RANVILLE

    6 JUIN 1944 PEU APRÈS MINUIT :
    Prise du pont tournant sur l'Orne à Ranville, et du pont levant sur le canal de Caen à Bénouville par la 6eme division aéroportée britannique.
    Les 180 soldats du régiment Oxs and Bucks commandés par le Major John Howard se posent à bord de planeurs Horsa juste à coté des ponts, le 6 juin peu après minuit. En dix minutes, les ouvrages sont sous control.
    A la tête des renforts débarqués sur Sword Beach, qui arriveront dans la journée, il y a les Bérets Verts, commandés par le général Lord Lovat, précédé de son joueur de cornemuse, Bill Millin qui passsera à la postérité.
    Parmi les Bérets Verts, 177 Français commandés par le Commandant Kieffer (voir ci-dessous).
    La mission de la 6ème Division aéroportée britannique devait s'effectuer selon trois objectifs :
    • La prise intacte des ponts sur le canal de Caen à Bénouville et sur l'Orne à Ranville, afin de permettre la traversée de renforts alliés venant des plages.


    • La prise de la batterie de Merville avec destruction de ses canons pour empêcher les tirs en direction de la plage Sword sur Ouistreham et en direction de la flotte alliée au large.


    • La prise de position sur les hauteurs à l'Est de l'Orne et destruction des ponts sur la Dives.
    Toutes ses missions ont été accomplies avec succès, avant l'aube, au prix de lourdes pertes. Plus de 2 000 soldats reposent aujourd'hui dans le cimetière de Ranville, à quelques kilomètres du Mémorial Pegasus.

    Le 26 juin 1944, le pont sur le canal de Caen fut baptisé « Pegasus Bridge », en hommage aux soldats britanniques qui l'avaient pris et qui portaient sur leur manche l'insigne de Pégase, le cheval ailé de la mythologie grecque.
    http://www.memorial-pegasus.org/mmp/division_aeroportee/index.php



    Plusieurs timbres et oblitérations sont consacrés à ce fait d'armes.

  • Un timbre de Jersey émis en 2004 et une oblitération militaire britannique de 1994
  • pegase Bridge Jersey Commémoration par les troupes britanniques
       

  • Des oblitérations le premier jour d'émission du timbre ""Débarquements et Libération 1944-2004" à Bénouville et Ranville,

  • Oblitération temporaire bénouville Commémoration 2004 à Ranville

  • une oblitération générique utilisée en de nombreux endroits pour le 70ème anniversaire et l'émission du timbre en rapport, dont Bénouville et Ranville
  • Bénouville 2014

    Ranville 70ème anniversaire


  • Les planeurs Horsa utilisés lors de l'opération ont fait l'objet d'un timbre des îles Marshall (Y&T Marshall No 506).
  • Horta glider (1er tirage)
    Planneurs Horta


  • Une oblitération temporaire spécifique de 2009 à Bénouville a pour légende "65ème ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT / 14 BENOUVILLE // PEGASUS BRIDGE / (dessin du pont)" 5-6-/6/2009.
  • 65ème anniversaire de Pegassus Bridge à Bénouville

  • Une oblitération mécanique SECAP flamme à gauche "BENOUVILLE / CALVADOS - NORMANDIE // (château) CHATEAU XVIII / (pont Pegasus) / PEGASUS BRIDGE / SON ET LUMIERE D-DAY 1944" et couronne "14 BENOUVILLE / CALVADOS"

  • OMEC Benouville

  • Deux timbres de Gambie figurant dans un bloc feuillet consacré à Sainte-Mère-Église et au Pegasus Bridge

  • Timbres de gambie relatifs au Pegase Bridge
    paire se-tenant issue d'un bloc consacré au Pégasus Bridge et à Sainte-Mère Église émis par la Gambie en 2004

  • Une oblitération britannique double cercle "CAEN CANAL BRIDGE 6TH JUNE 1944 BENOUVILLE / CONISBROUGH DONCASTER S. YORKSHIRE // D-DAY / SIGNAL SECTION / 5th PARACHUTE BRIGADE / 40th ANNIVERSARY / 8th JUNE / 1984"
  • Parachutistes britanniques à Bénouville

  • Un triptyque de la République Centrafricaine avec une "représentation libre" des opérations sur le Pegasus Bridge (Y&T Centrafrique 979/81).

  • Pegasus Bridge Centrafrique

  • Un bloc-feuillet de Jersey émis en 2014 pour le 70ème anniversaire montrant le général Lord Lovat et son fidèle joueur de cornemuse Bill Millin.

  • pegasus bridge Jersey


  • Un prêt-à-poster repiqué (?) " (photo Pegasus Bridge) /MEMORIAL / PEGASUS / 5/6 juin 1944/ 14860 RANVILLE" et timbre euro
  • Mémorial pégasus





     3.3. LES DÉBARQUEMENTS SUR LES PLAGES

    Les débarquements sont précédés d'un pilonnage important des navires alliés sur toute la côte normande.
    Une série de timbres et un bloc-feuillet de Gambie et un timbre du Nicaragua rappellent cet épisode (Y&T Gambie Nos 1649/52 et BF 225 et Nicaragua No 1845).

    Croiseur français Georges Leygues Bombardement de Houlgate
    Le « Georges-Leygues » participant à la canonnade le 6 juin Bombardement de Houlgate par le « HMS Mauritius »

    Cannonade sur Benerville
    Canonnade de Benerville depuis le « HMS Ramillies »

    Retour en tête de page  




    Utah Beach carte générale






    3.3.1. UTAH BEACH



    Carte Utah Beach


    Débarquement à Utah - Beach et parachutage à l'intérieur du pays (La Madeleine, Sainte-Marie du Mont, Vierville, Sainte-Mère Église..) du VII US Corps du général Collins (82 th et 101st Airborne Divisions, 4 th US Infantry Division).

    Le but est de s'emparer au plus tôt du port en eau profonde de Cherbourg afin de faire débarquer facilement de larges quantités de matériel et de nouvelles unités.



    TimbreAmoi Utah Beach


    Le débarquement à Utah -Beach est commémoré par:
    • un "timbre personnalisé" avec légende "UTAH BEACH / STE MARIE-DU-MONT,


    • une oblitération temporaire double cercle «UTAH-BEACH / STE MARIE-DU-MONT (MANCHE) // 6 JUIN 1944 / 6 JUIN 1954",


    • 10ème anniversaire du débarquement à Sainte-marie du Mont


      20ème anniversaire Ste mère église




    • une oblitération temporaire premier jour «XXE ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION / STE MERE EGLISE // DEBARQUEMENTS / (blason)» 6/6/64 ,



    • une oblitération temporaire «XXVème ANNIVERSAIRE / 50-SAINTE-MARIE-DU-MONT // / DU DEBARQUEMENT ALLIE / UTAH BEACH » 5-6/6/69,
    • une oblitération temporaire «XXVème ANNIVERSAIRE / 50-SAINTE-MERE-EGLISE // DU DEBARQUEMENT ALLIE / » 5-6/6/69,

    • 25ème anniversaire sainte-marie du Mont 25ème anniversaire sainte-mer Eglise

    • une oblitération mécanique illustrée SECAP type 1 flamme à droite « STE-MARIE / DU-MONT // UTAH BEACH / (carte, église débarquement de soldats) / Plage, Monuments, Musée du / Débarquement américain 6 juin 44» et couronne «50 STE MARIE DU MONT / MANCHE»

    • une oblitération mécanique illustrée SECAP type 2 flamme à gauche ou à droite «UTAH BEACH / (carte, église débarquement de soldats) Plage, Monuments, Musée du / Débarquement américain 6 juin 44» et couronne «50 STE MARIE DU MONT / MANCHE» ,

    • OMEC à droite
      OMEC Ste Marie du Mont Utah Beach
      OMEC droite 1994

    • une oblitération temporaire illustrée «XL° ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION / ★ 50 STE MERE EGLISE ★ // DEBARQUEMENT / (blason)» 6/6/84.
    • une oblitération temporaire «XL° ANNIVERSAIRE // 50 STE MARIE DU MONT // DU DEBARQUEMENT ALLIE / UTAH-BEACH» 6/6/84.
    • 40ème anniversaire Ste Mère -Eglise Ste-marie-du-mont 40ème anniversaire

    • une paire de timbres se tenant issue d'un bloc de Gambie émis en 2004 en l'honneur de la prise du Pegasus Bridge et du parachutage sur Sainte-Mère Église.
    Bloc Gambie Ste Mère Eglise

    • une oblitération temporaire pour le 50ème,anniversaire du parachutage ainsi qu'un timbre de Jersey.
    • 50ème anniversaire Ste Mère Eglise
      sainte-Mère Eglise jersey


      Timbre des Maldives consacré à Utah Beach


    • un timbre des Maldives avec légende "D' Day 6th JUNE 1944 - AMPHIBIOUS DUKW APPROACHES UTAH BEACH " (Y&T Maldives No 1854)".


    • une oblitération temporaire "OPERATION 60ème OVERLORD / (parachute et étoile) 50 Ste MERE-EGLISE (parachute et étoile) // 1944 82e et 101e Airborne US 2004 / 5 et 6 juin 2004 // (parachutiste en descente).

    • une oblitération temporaire "OPERATION UTAH OVERLORD / ★ 50 Ste MARIE-DU-MONT ★ // 6-6-44 4e Div. Inf. US 6-6-04 / 5 et 6 juin 2004 // (borne 00 de la Voie de la Liberté)".

    Ste Mère Eglise 2004 anniversaire de 2004
    Oblitération de Sainte-Mère-Église montrant un parachutiste en descente Oblitération montrant la première borne de la "Voie de la Liberté" à Sainte-Marie-du-Mont


    • une oblitération temporaire "65ème anniversaire UTAH du débarquement / ★ 50 Ste MARIE-DU-MONT ★ / 5 et 6 juin 2009 // MONUMENT / US NAVY // (monument)".

    Ste-marie du Mont 2009
    Oblitération de Sainte-Marie-du-Mont pour le 65ème anniversaire montrant le Monument à l'US Navy.

    70ème anniversaire du débarquement Ste Marie-du-Mont
    Oblitération générique utilisée dans diverses villes pour le 70ème anniversaire




    Retour en tête de page  





    Carte Omaha





    3.3.2. OMAHA BEACH
    ET
    LA POINTE DU HOC

    Omaha



     3.3.2.1. LE DÉBARQUEMENT SUR OMAHA BEACH


    Débarquement à Omaha-Beach entre Colleville-sur-mer et Vierville-sur-mer (Vierville-sur-Mer, Saint-Laurent, ...) du V US Army Corps du général Gerow (1st et 29 th US Infantry Division .… .
    Le premier jour du débarquement, il y aura environ 1 000 morts et 2 000 blessés ou disparus à Omaha Beach.

    Détail des premières opérations dans http://6juin.omaha.free.fr/6autre_texte/63_bessin.php



    Le débarquement à Omaha-Beach est commémoré notamment par:

    Monument de la National Guard US à Vierville

  • une oblitération temporaire : «OMAHA-BEACH / 14 VIERVILLE- SUR- MER // MONUMENT DE LA / NATIONAL GUARD / U.S.(monument)» 5-6/6/69.

  • une oblitération mécanique SECAP double cercle type 2, flamme à gauche "OMAHA BEACH / 1944 - 1994 / (monument) / MONUMENT DE LA NATIONAL GUARD / VIERVILLE SUR MER" et couronne "14 VIERVILLE SUR MER / CALVADOS" utilisée en 1994.
  • OMEC Mémorial Vierville

    OMEC Monument National Guard  Vierville 2004

    • une oblitération mécanique SECAP double cercle type 2, flamme à gauche légèrement différente, "OMAHA BEACH / 1944 - 1994 / (monument) / MONUMENT DE LA NATIONAL GUARD" et couronne "14 VIERVILLE SUR MER / CALVADOS" utilisée en 1994.
    Vierville 70ème anniversaire du débarquement

    • une oblitération temporaire générique utilisée dans de nombreuses villes pour le 70ème anniversaire du débarquement. ».


    • une oblitération temporaire : «50ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION / 14 TREVIERES // 9-10 Juin 1944 / (église) / 9-10 juin 1994" ».
    • une oblitération temporaire : «60ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION / 14 TREVIERES // 1944 2e Div. Inf. US 2004 / (statue) / 9 juin 2004" ».
    60ème anniversaire du débarquement à Trévières




    65ème anniversaire de la libération de Trévières


    Le 10 juin, Mandeville-en-Bessin (banlieue-est de Trévières) est libérée par le 9th US Regimental Combat Team. La commune est décorée de la croix de guerre 1939-1945 par décret du 12 février 1949.

    APO 116 Mandeville en Bessin
    Enveloppe de vote en franchise totale par voie aérienne oblitérée de l'APO 116 qui se trouve à Mandeville-en-Bessin du 26/7/44 au 24/2/45
    • une oblitération temporaire : «VIERVILLE-ST-LAURENT- COLLEVILLE / 14 TREVIERES // 55ème anniversaire du débarquement / (monument sur la plage) / OMAHA BEACH" 5-6-/6/1999».
    Vierville Colleville Omaha Beach



    • un timbre des Maldives avec légende "D' Day 6th JUNE 1944 - LANDING CRAFT INFANTRY DAMAGED AT OMAHA BEACH" (Y&T Maldives No 1857)".
    • Timbres des maldives consacré à Omaha Beach





    • deux oblitérations temporaires : «OPERATION OMAHA OVERLORD / ★ 14 COLLEVILLE - SUR - MER ★ // 6-6-44 1e Div. Inf. US 6-6-04 // (monument)" honorant la 1st US Inf. Div. et «OPERATION OMAHA OVERLORD / ★ 14 VIERVILLE - SUR - MER ★ // 6-6-44 29e Div. Inf. US 6-6-04 / symbole et devise)" honorant la 29th US Inf. Div. les 5 et 6 juin 2004.
    Omaha 1ère US DI Vierville 2004

    Memorail Omaha St laurent sur mer

    • Une oblitération temporaire "MUSEE MEMORIAL D'OMAHA BEACH / ★ ST LAURENT SUR MER ★// 6 JUIN 1944 / (soldat aux aguets) /6 JUIN 2000".
    • Une oblitération temporaire "OPERATION OMAHA OVERLORD / ★ ST LAURENT - -SUR - MER ★ // 8-6-44 1ère et 2ème Div. US 8-6-04 / soldat aux aguets) / 5 et 6 juin 2004".
    • Une oblitération temporaire "70e anniversaire OMAHA du débarquement / ★ 14 VIERVILLE - SUR - MER ★ / 6-6-44 29e Division Infanterie US 6-6-14 / (symbole et devise) 6 juin 2014".
    Saint-Laurent 2004 Vierville 2014


    • une oblitération temporaire : «65ème anniversaire OMAHA du débarquement / ★ 14 St LAURENT - SUR - MER ★ // 1ère 2ème et 29ème DIUS // (soldat aux aguets)» 6 juin 2009.
    • Saint Laurent sur mer 2009


    • un feuillet avec légende inférieure OMAHA issu du carnet C653 de Jersey.
    • Feuillet Jersey plage de Omaha
      (Y&T Jersey feuillet issu du carnet C653)

    • des prêts-à-poster avec des illustrations de Omaha Beach.
    PAP Omaha Beach
    verso




    Carte Omaha



     3.3.2.2. L'ASSAUT SUR LA POINTE DU HOC


    A mi-distance entre Omaha Beach et Utah Beach, la Pointe du Hoc située près de Grand-Camp-les-Bains sur la côte et Criqueville-en-Bessin dans l'intérieur, domine la mer de sa falaise verticale. Elle était couronnée par une batterie de six obusiers de 155 mm de fabrication française installés sur un plateau qui se termine lui-même abruptement en falaises rocheuses de 25 à 30 mètres de haut.

    Pour les Alliés, il faut s'en emparer pour dégager les plages (Omaha et Utah) de la menace que cette batterie fait peser sur elles. Telle est la mission confiée à une unité américaine créée spécialement pour l'occasion, le 2ème bataillon de Rangers. La Pointe du Hoc fait l'objet, dans les jours et les mois précédant le débarquement, de bombardements massifs. La position, au sommet de la falaise, reste cependant importante, et difficile à conquérir.
    Le 2ème bataillon US de Rangers débarque le 6 juin au pied des falaises de la Pointe du Hoc.
    Bien que la place soit vide de canons (remplacés par des leurres) les combats sont rudes et les pertes sont importantes.
    Au petit matin du 8 juin 1944, alors que les Allemands lancent ce qui doit être pour leur adversaire le coup de grâce, les chars américains du 116ème régiment arrivent enfin à la Pointe du Hoc avec l'infanterie. Les Allemands s'enfuient et le colonel Rudder, blessé, peut enfin souffler, la première fois depuis plus de 48 heures. Les Rangers sont relevés.
    Sur les 225 Rangers engagés à la Pointe du Hoc, seuls 90 d'entre eux sont encore en état de se battre et beaucoup sont blessés.

    source : http://www.dday-overlord.com/pointe_du_hoc.htm



    Des timbres-poste personnalisés, des carnets personnalisés et des oblitérations commémorent cet acte de bravoure.

    Pointe du Hoc Inauguration Pointe du Hoc
    Timbre-poste autocollant montrant la pointe du Hoc et les cratères laissés par le bombardement intensif les jours précédant l'assaut Timbre-poste personnalisé (imprimé par la Poste sur commande privée) créé pour l'inauguration du musée par le sénateur américain John Kerry en juin 2011.


    Timbre personnalisé Pointe du Hoc timbre personnalisé Pointe du Hoc
    Timbre-poste personnalisé (imprimé par la Poste sur commande privée) reproduisant une photo montrant l'escalade de la falaise. Timbre-poste personnalisé (imprimé par la Poste sur commande privée) reproduisant une photo montrant l'arrivée des G.I.s au pied des falaises.
    émis en feuillet "collector" 29.7 x 14 mm comportant deux timbres de chaque type.

    • un bloc de 4 panoramique des Îles Marshall avec légende «D Day Allied Landing in Normandy 1944"", (Y&T Marshall N°506/09 ). Trois des légendes ont été modifiées dans un nouveau tirage dont celle de la tourelle en bas à gauche qui fait référence explicite à la Pointe du Hoc dans le second tirage ( Y&T Marshall Nos 506A, 507A et 508A).
    Bloc de 4 des Iles Marshall consacré au D-Day
    Marshall 2ème tirga pointe du Hoc
    Les deux tirages

    Les légendes différentes (1ère ligne : 1er tirage).

    1er tirage planneurs seulement 1er tirage
    2ème tirage planneurs et parachutustes Ponte du Hoc 2ème tirage
    Daguin Grandcamp  débarquement

    Le quatrième anniversaire de ce débarquement est célébré par une oblitération Daguin flamme «5-6 .JUIN 1948 / COMMEMORATION / DU DEBARQUEMENT» et couronne «GRANDCAMP LES BAINS / CALVADOS».

    Criqueville en Bessin
    Criqueville est au Sud de la Pointe du Hoc

    Une oblitération de 2004 rend hommage au 2ème Rangers : "OPERATION 60ème OVERLORD / ★ 14 CRIQUEVILLE - EN - BESSIN ★ //6-6-44 2ème RANGERS Cel RUDDER 6-6-04 (soldat avec grappin et soldat escaladant)".

    Inauguration de la Pointe du Hoc

    Une oblitération au dessin similaire mais avec légende "INAUGURATION de la CONSOLIDATION de la POINTE du ROC / ☆ 14 CRIQUEVILLE EN BESSIN ☆// 2e bataillon de RANGERS du Colonel RUDDER" a été mise en service le 6 juin 2011 lors de la venue du sénateur américain John Kerry.



    Retour en tête de page  





    Gold Beach

    3.3.3. GOLD BEACH

    Gold Beach timbre britannique


    Carte de Gold beach


  • Débarquement à Gold Beach (entre Graye-sur-mer et Arromanches-les-Bains (Arromanches, Asnelles, Ver-sur-mer...) du 30ème Corps d'Armée Britannique (50ème Division d'Infanterie du général Graham et de la 8ème Brigade Blindée).




  • ^ Le débarquement à Gold est commémoré par :

    Daguin Arromanches Grand Port de la Libération
    Carte postale "assimilée aux imprimés" pour la Belgique affranchie à 5F avec oblitération Daguin "ARROMANCHES / GRAND PORT / DE LA / LIBERATION" du 24/7/50

  • Une oblitération Daguin «ARROMANCHES / GRAND PORT / DE LA / LIBERATION» et couronne «ARROMANCHES LES BAINS / CALVADOS» 24/?/50,

  • daguin Commemoration du débarquement Port en Bessin



  • une oblitération Daguin flamme «5.6 .JUIN 1948 / COMMEMORATION / DU DEBARQUEMENT» et couronne «PORT EN BESSIN / CALVADOS».


    • une oblitération Daguin «VER-SUR-MER / PLAGE DE LA / LIBERATION» et couronne «VER s/MER / CALVADOS» 26/6/52.

    • Daguin de Ver-sur Mer

    • Des timbres de Jersey émis en 2014 (Y&T Jersey Nos 1812 et 1815) avec légende "Gold Beach, Normandy"

    Demineurs sur Gold Combats à Gold


    Arromanches FDC 1954



    • Une oblitération "Premier Jour" du timbre de 1954 consacrés aux débarquements.


    Gold Port Winston


    • une oblitération temporaire «XXVe ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT / -14-ARROMANCHES- // (navires) / PORT-WINSTON» 5-6/6/69,
    • un timbre personnalisé autocollant avec légende "GOLD / — / ARROMANCHES-LES-BAINS" et photo de Port-Wilson,
    • Timbre personnalisé Gold Arromanches


      Arromanches FDC 1974



    • Une oblitération temporaire "premier jour" pour le 30ème anniversaire.

    32ème anniversaire du débarquement à Arromanches



    • Une oblitération temporaire pour le 32ème anniversaire.


    Arromanches OMEC à droite
    OMEC Arromanches musée permanent

    • une oblitération mécanique illustrée SECAP flamme à droite ou SECAP type 2, flamme à gauche, «ARROMANCHES - PORT WINSTON / (vue de la plage) / Exposition Permanente du Débarquement / (étoiles et ancres) / Site Historique- Yachting- Pêche » et couronne «14 ARROMANCHES- LES-BAINS / CALVADOS» 10/12/8.
      Le graphisme est légèrement différent selon la position à droite ou à gauche (notamment l'avant dernière ligne entre deux étoiles ou entre deux ancres).


    • une oblitération temporaire illustrée "XXXXe ANNIVERSAIRE / DU DEBARQUEMENT / (croix de Lorraine) 14 ARROMANCHES LES BAINS (croix de Lorraine) // «PORT-WINSTON» / (armoiries)» 6/6/84,

    • Arromanches 1984

    • des oblitérations temporaires similaires en 1989 et 1994 pour les 45ème et 50ème anniversaires.
    Arromanches 1989 Arromanches-Port Winston 50ème anniversaire

    • Des oblitérations temporaires à Asnelles en 1989 et 2004 pour les 45ème et 60ème anniversaires.
    Asnelle 1989 Débarquement à Asnelles

    • une oblitération temporaire illustrée "(couronne britannique) OPERATION GOLD OVERLORD (couronne britannique) / 14 ARROMANCHES // 1994 50e Div Britannique 2004 / (plage, musée, drapeaux) / 6 juin 2004» ,
    • Arromanches 50ème anniversaire

    • une oblitération temporaire illustrée "65ème anniversaire GOLD du débarquement / (couronne britannique ) 14 ARROMANCHES (couronne britannique // MAJOR ALLAN H. BECKETT/ (portrait de trois quart) / 6 juin 2009» en l'honneur du Major Allan Harry Beckett, ingénieur qui avait conçu le port flottant Mulberry d'Arromanches,
    • Arromanches 2009


    • une oblitération temporaire illustrée générique utilisée par de nombreuses villes pour le 70ème anniversaire des débarquements.» ,
    • 70ème anniversaire du débarquuement d'Arromanches

    • Un "Prêt-à-poster" montrant la plage d'Arromanches quelques heures après le début du débarquement émis pour le 70ème anniversaire.
    PAP arromanches
      Gold beach timbre de Jersey


    • un feuillet de Jersey compris dans le carnet C653 avec légende inférieure GOLD BEACH et comportant six timbres avec même légende,


    • Feuillet jersey plage Gold

    Entre le 6 Juin et le 23 Juin les troupes britanniques se voient attribuer une adresse de couverture en Angleterre «Army Post Office England».

    Le courrier des britanniques débarqués à Gold, Juno et Sword est d'abord rassemblé à Arromanches. Le BAPO (Base Army Post Office) débarque le 16 Juin. "Gold" a utilisé les APO S690, S696, S699 et S700.





    Retour en tête de page  





    3.3.4. JUNO BEACH

    Juno Beach



    Débarquement à Juno entre Luc-sur-mer et Graye-sur-mer (Courseulles-sur-Mer, Bernières, Saint-Aubin, Langrune...) de la 3ème Division d'Infanterie Canadienne du général Keller et de la 2ème Brigade Blindée Canadienne du 1er Corps d'Armée Britannique.



    Ce débarquement est notamment célébré par :

    Courseulles 1969


  • Une oblitération temporaire illustrée grand format «1er PORT FRANCAIS LIBERE / 14-COURSEULLES-SUR MER // SE SOUVIENT / (feuille d'érable symbolisant le Canada)» 5-6/6/69 t.


  • Courseuules 1994


    • Une oblitération temporaire illustrée grand format «JUNO BEACH / 14 Courseulles sur mer // 1944 1994 / (feuille d'érable représentant le Canada et croix de Lorraine au centre) / 6 Juin 94» 5-6/6/69 .


    • Courseulles débarquement à Juno


    • Une oblitération temporaire illustrée grand format "OPERATIO JUNO OVERLORD / (feuille d'érable) 14 COURSEULLES SUR MER (feuille d'érable) // 1944 3e Div. Canadienne 2044 / (char) / 5 et 6 juin 2004" .


    • Une oblitération temporaire illustrée grand format «65ème anniversaire JUNO du débarquement / (feuille d'érable) 14 COURSEULLES-SUR-MER (feuille d'érable) // (monument avec personnages) / 5 et 6 juin 2009» .
    • 65ème anniversaire du débarquement à Courseulles

    • Un timbre du Canada avec légende "Juno Beach, Normandy / Plage Juno, Normandie".
    • Juno avec tab


    • Un feuillet issu du carnet de Jersey No C653 avec légende inférieure bleue "JUNO".

    • feuillet Jersey plage Juno

      Des oblitérations mécaniques et des empreintes de machine à affranchir montrent le monument sur la plage de Bernière sur lequel est gravé la phrase "Ici le 6 juin 1944, l'héroïsme des forces alliées libère l'Europe" en français et en anglais.

      OMEC Bernières sur Mer
      EMA Bernière
      EMA Bernière

    • un"Prêt-à-Poster" repiqué "Courseulles-sur-Mer / CENTRE JUNO BEACH" avec feuille d'érable.
    PAP Juno Beach


    Le courrier des britanniques débarqués à Gold, Juno et Sword est d'abord rassemblé à Arromanches. Le BAPO (Base Army Post Office) débarque le 16 Juin. Juno a utilisé les FPO S688 et S689.







    Retour en tête de page  





    Carte sword




    3.3.5. SWORD BEACH



    carte Sword


    Débarquement et parachutage à Sword entre Ouistreham et Lion-sur-mer (Luc-sur-Mer, Lion-sur-Mer, Ouistreham ..etc.…) .de la 3ème Division d'Infanterie Britannique du général Rennie, de la 27ème Brigade Blindée Britannique, de la 6ème Division Aéroportée Britannique.

    Un commando de marine, composé de 170 Français Libres, aux ordres du capitaine de corvette Philippe Kieffer, participe aux opérations aux côtés des Britanniques.



    Le débarquement à Sword est notamment commémoré par:

    • une oblitération temporaire double cercle «X° ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT / . LION s/MER . // 6 JUIN 1944 / 6 JUIN 1954",
    • 10e aaniversaire du débarquement à Lion-sur-mer


    • deux timbres du Royaume-Uni imprimés se tenant dans une bande de cinq (Y&T Grande-Bretagne Nos 1765/66)

    • Sword et Ouistreham

      Lion sur mer

    • une oblitération temporaire illustrée «DEBARQUEMENT ALLIE 6 JUIN 1944 / 14 LION SUR MER // (monument sur le boulevard de Lion-sur-mer)» 6/6/84,


    • une oblitération mécanique SECAP type 2 flamme à gauche «6 Juin 1944 - 6 Juin1984 / 40° ANNIVERSAIRE / MERVILLE- FRANCEVILLE- PLAGE / Ses dunes-Ses souvenirs historiques / Festivités: Juin-Juillet-Août» et couronne «MERVILLE FRANCEVILLE PLAGE / CALVADOS» 19/7/84.

    • OMEC Merville franceville

    • une oblitération temporaire "DEBARQUEMENT ALLIE 77.EG.B.R. / 14 LION SUR MER / JUIN 1944/ JUIN 1989 / insigne d'un régiment)". Bien que non formellement identifié, "77.E.G.B.R." pourrait faire référence au "77th Squadron Royal Engineer" britannique qui débarqua à Sword.

    • Lion sur mer 1989


    • une oblitération temporaire "50ème ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT / 14 LION SUR MER // 1944 1994 / (monument )" .


    • Lion-sur-mer 1994


    • Le monument représenté est celui de Lion-sur-mer qui a pour devise "Monument de la Liberté, érigé à la mémoire du 41 Royal Marines Commando qui a débarqué sur notre plage à l'heure indiquée par l'emplacement de cette pierre sur le cadran solaire au sol"


    • Lion sur mer 2004




    • une oblitération temporaire similaire pour le 60ème anniversaire" avec légende 6-6-44 41 Royal Marine 6-6-04".


    • Le courrier des soldats britanniques pour l'étranger est affranchi. La correspondance est le plus souvent sur aérogramme.

      FPO 810 de Luc-sur Mer
      aérogramme britannique oblitéré du FPO 810 27/11/44 qui se trouve à Luc-sur-mer depuis le 1er août 1944 avec censure britannique et à l'arrivée censure égyptienne

      Hermanville sur mer libérée

      Libération de Hermanville-sur-Mer, banlieue sud de Lion-sur-mer.
      En juin 1944, la plage de Luc fait partie de Sword Beach, mais les récifs côtiers gênant le débarquement, l'essentiel des troupes affiliées à Sword débarqueront vers la Brèche d'Hermanville.

      Le Jour-J, après son débarquement sur le secteur codé Queen White de Sword Beach au lieu dit La Brèche d'Hermanville, le 1st Battalion South Lancashire Regiment (8th Infantry Brigade) s'empare avec difficultés du point d'appui allemand codé Wn 20 et surnommé "Cod" par les Alliés, puis progresse en direction d'Hermanville-sur-Mer sur la seule route qui permet de s'extraire de la plage pour gagner l'intérieur des terres.
      A 9 heures, la localité d'Hermanville-sur-Mer est atteinte et une demi-heure plus tard elle est sécurisée. D'importants problèmes de circulation sont enregistrés par la suite dans le secteur en raison du nombre limité de routes permettant de sortir de la plage.
      Aujourd'hui, 986 soldats Britanniques, 13 Canadiens, 3 Australiens et 3 Français (Raymond Dumenoir, Augustin Hubert et Emile Renault du 1er Bataillon Fusiliers Marins Commando) reposent dans le cimetière militaire d'Hermanville-sur-Mer.

      Source : http://www.dday-overlord.com/hermanville-sur-mer-en-1944-calvados-les-villes-et-les-villages-de-normandie-pendant-les-combats-de-la-bataille-de-normandie/

      Timbre des Maldives consacré à Sword Beach

    • un timbre des Maldives avec légende "D' Day 6th JUNE 1944 - LANDING CRAFT TANK AT SWORD BEACH" (Y&T Maldives No 1856)".


    • Sword Jersey

    • Un timbre de Jersey émis en 2014 (Y&T Jersey No 1810) avec légende "Sword Beach, Normandy".

    • Sword Beach timbre de Jersey








    • un timbre de Jersey et un feuillet issu du carnet C653 de Jersey avec légende bleue SWORD et insigne à croix de Lorraine du Commando Kieffer (Y&T Jersey BF No 9).

    Feuillet Jersey plage Sword
    On notera l'insigne de la France Combattante en bas du feuillet

    Le courrier des britanniques débarqués à Gold, Juno et Sword est d'abord rassemblé à Arromanches. Le BAPO (Base Army Post Office) débarque le 16 Juin.
    Sword a utilisé les FPO S686 et S687.





     Le Commando No 4 du
    Capitaine de Corvette Philippe Kieffer

    Une Unité de Commandos française débarque à Ouistreham.

    Ce sont les hommes du 1er bataillon de fusiliers marins commandos créé au printemps 1942 en Grande-Bretagne par la France Libre et commandés par le capitaine de corvette Philippe Kieffer.
    La moitié de ses hommes est d'origine bretonne et ils se sont durement entraînés en Écosse.
    Le bataillon est incorporé au sein du commando no 4 de la Brigade des forces spéciales britannique. Ils débarquent à 7h32 sur la plage Sword à Colleville-sur-Orne à l'est du dispositif allié.
    Sur ce secteur, ils sont les premiers à débarquer, les barges avec les commandos britanniques les ayant laissé passer en tête comme initialement prévu (afin qu'ils débarquent sur le sol de leur patrie les premiers).

    La 1st Special Service Brigade, forte de 1850 hommes commandés par Lord Lovat et comprenant les 177 Français Libres de Philippe Kieffer a pour mission de s'emparer de la batterie de Riva Bella puis réaliser la jonction avec l'Oxfordshire and Buckinghamshire Regiment (6th Airborne) au pont de Bénouville (Futur Pegasus Brigde). En fin de soirée elle devra s'infiltrer dans les terres en nettoyant la côte est de l'Orne.

    L'ensemble est extrêmement bien défendu par l'occupant car il se trouve à l'embouchure de l'Orne et du canal de Caen. Une batterie équipée de canons de 155 mm est placée dans les bois de St-Aubin - d'Arquenay. Une seconde batterie derrière la plage tend ses 6 canons de 155 mm et fauchera près de la moitié des bérets verts.

    Le commando No 4, emmené par le colonel Dawson, donne l'assaut de l'ancien casino où sont maintenant implantés plusieurs ouvrages fortifiés. Les Français réussissent, guidés par un vétéran de 14-18, à arriver par les terres aux abords du casino et à faire taire le bunker avec l'aide d'un char de la 27ème Brigade Blindée.
    Après avoir enlevé cette position au prix de pertes sérieuses ils se portent vers Amfreville et parviennent à réaliser la jonction avec les parachutistes du major Howard le 6 juin en début d'après midi.

    http://www.plagesdu6juin1944.com/accueil/sword/itineraire-n-2/ouistreham-riva-bella.html#E5KqWQvbilb4OdMm.99




    Le débarquement du commando français du Commandant Kieffer à Ouistreham est commémoré notamment par:

    Sword Ouistreham Commando No4

  • une oblitération temporaire «XXVe ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT / COMMANDO N°4 / 14 OUISTREHAM (village)» 5-6/6/69,






  • un timbre de France (Y&T France N°1773) consacré au colonel Bourgoin et au commandant Kieffer qui rappelle leurs exploits.


  • Commandos Bourgoin Kieffer



    Ouistreham 1974






  • Le graphisme de l'oblitération de 1969 a été repris en 1974, 1984 et 1994.


  • Commendo Kieffer 40ème anniversaire Commando Kieffer 50ème anniversaire

    • Une oblitération temporaire "OPERATION SWORD OVERLORD / (couronne britannique) 14 OUISTREHAM (croix de Lorraine) // Commando Kieffer // (soldat en tenue de commando)" 5-6-6-2004.

    Ouistreham commando Kieffer 2004

    Ouistreaham FDC

  • Une oblitération temporaire générique utilisée dans de nombreuses villes pour le 70ème anniversaire.



    • Un "Timbre personnalisé" et une oblitération temporaire "65ème ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT / 14 OUISTREHAM // Commando Kieffer - Opération Sword Overlord // (monument, arme, ailes)" 5-6-6-2009.
    Autocpllant et oblitération Ouistreham 2009

    • Des "Prêts-à-poster" (repiqués) :

    PAP Kieffer

    En 2014, un Prêt-à-Poster sera repiqué pour le 70ème anniversaire.

    PAP 70ème anniversaire Ouistreham





    Retour en tête de page  





     4. PREMIÈRES CONSÉQUENCES POSTALES

    Le courrier à destination de la zone des combats qui était en cours d'acheminement est retourné à l'envoyeur.

    Lettre de Dreux 2/6/44 retournée à l'envoyeur
    Lettre de Dreux (Eure-et-Loir) pour Carentan (Manche) oblitérée Dreux 02/6/44 avec griffe "RELATIONS POSTALES SUSPENDUES" sur une ligne et "RETOUR / A L'ENVOYEUR"

    Lettre de Limoges pour Bayeux, retournée à l'envoyeur à cause du débarquement
    Lettre non philatélique avec correspondance datée du 6 juin, oblitérée Limoges du 10/6, avec griffe "RELATIONS POSTALES / SUSPENDUES" sur deux lignes et mention manuscrite au verso "retour le 12-8-44".

    Il existe des enveloppes philatéliques oblitérées du jour et de l'heure du débarquement. On connaît en particulier une enveloppe commerciale oblitérée cachet horoplan bloc dateur sur deux lignes «COURSEULLES S/MER / CALVADOS // -7H -6-6 / 1944».

    Courseulles 6-6-44

    La possibilité d'un débarquement allié avait été anticipée par les PTT et des instructions étaient prêtes au cas où...
    Le 6 juin au matin, dès que la nouvelle est connue, les instructions "mesure No 10" sont envoyées à tous les bureaux de poste par télégramme.

    Mesures à prendre en cas de débarquement
    Télégramme de la Direction de la Poste de Moulins à tous les receveurs de la zone Sud demandant d'appliquer à compter du 6 juin 9 heures les "mesures No 10".



     5. LE FILM « LE JOUR LE PLUS LONG »

    Henri Fonda



    En 1963 un film portant le titre de «Le Jour le plus Long» (titre original « The Longest Day ») avec une pléiade d'acteurs internationaux est tourné par F. Daryl Zanuk en mémoire du « D-Day ».

    Plusieurs timbres et oblitérations ont été consacrées à ce film.

    Henry Fonda dans le Jour le Plus Long

    Ce film a donné lieu à des publicités sur machine à affranchir, soit pour le film lui-même soit pour la musique du film et la chanson qui en a été faite:
    • empreinte de la machine à affranchir FRANCOTYP type E-23, bureau Frankfurt Main 1-6, date 21/5/63, tarif 025 et flamme «DARRYL F. ZANUCKS / (casques sur une plage) / DER / LÄNGSTE / TAG / Ein Cinemascope-Film / Centlox. Film. Inc.",
    • OMEC Allemande Der langste tag

    • empreinte de la machine à affranchir Pitney-Bowes PB337628, bureau New-York 1-6, date 21/6/63, tarif 5cents et flamme «DARRYL F. ZANUCKS / THE / LONGEST / DAY / ",
    • OMEC new York the Longest Day

    • empreinte de la machine à affranchir HAVAS MG6538, vignette «REPUBLIQUE / FRANCAISE", tarif *025, dateur linéaire «10 X 62 = PARIS-XIII=" et flamme «MITCH MILLER / «Le Jour le plus long» / BANDE ORIGINALE DU FILM / EXCLUSIVITE DISQUES / PHILIPS",

    • EMA bande originale du film le jour le plus long

    • empreinte de la machine à affranchir SATAS SR0300 dateur circulaire «NEUILLY PRINCIPAL / SEINE» et texte encadré «LES BIGOTES / Jacques Brel / LE JOUR LE PLUS LONG / Dalida».

    • EMA de la chanson du film le Jour le plus long par Dalida

    Les forces américaines débarquent avec leur service postal. Ainsi les APO (Army Post Office) suivants sont miss en service sur le sol français:
    • A.P.O 52 N.Y. à Sainte-Marie-du-Mont du 4 au 18 août
    • A.P.O. 158 N.Y. à Cherbourg du 4 août au 11 août…
    • A.P.O 256 N.Y. à Vierville du 4 au 11 août puis à Granville du 11 août au 18 août
    • A.P.O. 350 N.Y. à Cherbourg du 1er août au 11 octobre
    • ......
      (voir la liste complète dans le "Geographic Locations OF U.S. APOs / 1941 -1975, compiled and edited by James Shaffer and published by the War Cover Club , October 1979)
    Les cachets utilisés sont au type standard killer «U.S .ARMY POSTAL SERVICE / A.P.O. / 52 / JUL / 23 / 1944» avec marque de censure «PASSED BY / U [numéro à 5 chiffres] S / ARMY EXAMINER».

    Certains plis clairement identifiés sont reproduits dans la chronologie ci-dessous en fonction de leur origine.


    Dès l'annonce du débarquement, les Résistants déclenchent le sabotage des voies de communication et des actions de harcèlement qui provoquent en retour de sanglantes représailles.
    Conformément au plan «Tortue", devenu «Bibendum», les F.F.I. ont gêné les déplacements routiers de la Wehrmacht, tandis que conformément au plan «Vert», ils ont entravé ses mouvements par voie ferrée. Les moyens de transmission ont été désorganisés, les systèmes de distribution d'électricité sabotés. Ainsi l'acheminement de renforts allemands vers la Normandie fut perturbé.

    Le Maréchal Pétain demande aux Français de rester neutres dans la bataille en cours; néanmoins toutes les forces se mobilisent pour ou contre l'action alliée.

    Discours Pétain 6/6/44
    Affiche avec le texte du discours du maréchal Pétain le 6 juin 1944





    Accès aux pages du chapitre :
    Le débarquement de Normandie
    du Jour "J" à la "Percée d'Avranches"
         
    Page —>
       1  
      Le "D"-Day Les opérations juin-juillet


    Retour en tête de page  



    Retour au sommaire de   "La Guerre aux côtés des Alliés"