LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La France en Guerre aux côtés des Alliés  


Retour au sommaire de   "La Guerre aux côtés des Alliés"  








CONTEXTE HISTORIQUE

28 FÉVRIER 1943 :
Bombardement intensif de Saint-Nazaire par les Alliés qui détruisent 60% de la ville.
Une grande partie de la population est évacuée dans les villes des environs : Pornichet, St-André des Eaux ….etc..
La Chambre de Commerce et la Sous-Préfecture sont déplacées à La Baule.
La Direction départementale des Postes se retire à Nantes, le reste des services est contrôlé à partir de La Baule.

1-13 AOÛT 1944 :
Libération de la Bretagne par les Alliés et la Résistance à l'exception de Brest, Lorient et Saint-Nazaire.

ÉTÉ 1944 :
La Wehrmacht doit évacuer ses garnisons du Sud-Ouest.
Après le débarquement de Normandie, certaines troupes peuvent rejoindre le gros de l'Armée vers le Nord, mais d'autres reçoivent l'ordre de se réfugier à l'abri des solides défenses établies autour des ports de l'Atlantique et éviter ainsi leur utilisation par les Alliés; d'autres, enfin, sont contraintes à la reddition.
La «poche» de Saint-Nazaire et celle de Lorient seront établies en août, tandis que celles de La Rochelle et de la Gironde seront établies en septembre.

général de Larminat
22 OCTOBRE 1944 :
Création du Détachement d'Armées de l'Atlantique (D.A.At.) sous les ordres du général de Larminat qui prend en charge les unités F.F.I. au Sud de la Loire.

Les Forces Françaises de l'Ouest (F.F.O.) tout en restant sous la tutelle administrative du général de Larminat relèvent tactiquement de la 94ème Division d'Infanterie américaine du 12ème Groupe d'Armées du général Bradley..

Artillerie des FFO
Lettre en franchise militaire du colonel commandant l'artillerie des FFO, oblitérée 9/2/45 avec cachet administratif "ARTILLERIE DES FORCES FRANCAISES DE L'OUEST / Le Colonel-Commandant"

FFSO CID
Carte postale en franchise des Sables d'Olonne pour Pons avec cachet de vaguemestre "F.F.S.O. / Le Vaguemestre / C.I.D." (CID = Centre d'Instruction divisionnaire.)

Le Colonel Adeline est chargé des poches de la Rochelle, de Royan et de la Pointe de Graves.

La Direction des Arrières est à Angoulême et le Q.G. à Cognac.

Timbres surchargés FFO


Alerte A la Libération trois timbres-poste au type Coq (0,10, 0,40 et 0,50) seront surchargés à Cognac par un particulier "F.M. / F.F.O." et nouvelle valeur avec bien entendu quelques variétés. Ces vignettes auraient été proposées au général commandant les FFO, qui ne les auraient pas acceptées. Elles n'ont pas servi.

JANVIER 1945 :
Faible empressement américain à détourner vers les poches de l'Atlantique les moyens nécessaires pour les liquider. Ils préfèrent consacrer leurs efforts vers le territoire allemand.

AVRIL 1945 :
Le Croiseur Duquesne , qui possède une agence postale de bord, assure le siège des Poches de l'Atlantique.
En avril 1945, il est rattaché à la Naval Task Force, et chargé de l'opération « Vénérable ». Il s'agit d'attaquer les "poches de l'Atlantique". Du 14 au 17 avril, le Duquesne tire sur les batteries côtières des Pointes de Grave et de la Coubre, encadrant l'embouchure de la Gironde, puis rentre sur Brest. Du 28 avril au 1er mai 1945, il tire sur les batteries de l'ile d'Oléron.
Tout au long de l'automne 1944 et de l'hiver 1944/45, il y aura des opérations très localisées de harcèlement par les F.F.I. et de riposte par les Allemands, mais aucune opération d'envergure avant avril 1945.

Retour en tête de page  




LES CARACTÉRISTIQUES COMMUNES
À TOUTES LES POCHES




  LE COURRIER CIVIL ENTRE FRANÇAIS 

Les timbres à l'effigie du Maréchal Pétain restent valables dans les Poches jusqu'en mai 1945.
Le courrier en provenance des poches et portant des timbres interdits après le 1er novembre 1944 (notamment ceux à l'effigie du Maréchal Pétain) est néanmoins accepté sans taxe dans les zones libérées lorsqu'il y parvient.

Certains timbres de la "France libérée" parviendront dans certaines poches.

Le courrier en provenance de la "France libérée" est retourné à l'envoyeur tandis que le courrier des poches vers la France libérée est en principe (cas le plus courant) gardé en instance dans les poches pour distribution après la reddition allemande.

La Croix-Rouge organisera dans certaines Poches avec l'extérieur un service de courrier familial sur carte postale et/ou message Croix-Rouge classique.

Des « passeurs » plus ou moins tolérés par les Allemands, achemineront également quelques lettres au travers des lignes (par exemple les marins-pompiers de La Rochelle).

Pour les communes juste de l'autre côté de la ligne de délimitation, les postiers parfois hésitent et acheminent le courrier qui est retourné à l'envoyeur par la "ville frontière".

Lettre pour une localité hors de la poche, retournée à l'envoyeur
Lettre de La Turballe dans la Poche de Saint-Nazaire vers Kerlois (en Quéven) qui se trouve hors de la poche, avec griffe "TAXE PERCUE" et oblitération "LA TURBALLE / LOIRE-INFRE" 27/2/45, retournée à l'envoyeur par la griffe "RETOUR / A L'ENVOYEUR / 3159" de LA ROCHE-BERNARD à la limite Nord de la Poche.


Le courrier des Français enrôlés dans le Service du Travail Obligatoire et dont la famille réside dans les Poches est autorisé dans les deux sens et passe par la poste allemande des poches (hydravions, sous-marins.) ..... lorsqu'il y a des opportunités (voir un exemple dans l'encart : La Poche de Lorient ci-dessous).

Certaines « Poches » auront un service de censure interne à la Poche (Lorient, La Rochelle); Certaines unités F.F.I. encerclant les Poches auront aussi leur propre service de censure (La Rochelle, Gironde).

1ER MARS 1945 :
Dans la France libérée, les tarifs postaux augmentent. La lettre simple passe de 1F50 à 2.00 F et la taxe de recommandation passe de 3 F à 4 F.
Cette mesure est répercutée dans les Poches le 30 Mars.




Drapeau armée allemande

LIAISONS POSTALES ALLEMANDES
AVEC L'EXTÉRIEUR LES POCHES



SEPTEMBRE 1944 :
Les poches ont extrêmement peu de liaisons avec l'Allemagne que ce soit par air ou par mer.
Seuls quelques rares sous-marins, avions isolés ou hydravions arrivent à percer le blocus et à éviter les mines ou défenses antiaériennes alliées. Parfois les avions ne se posent pas du fait de l'état des pistes et larguent leur chargement et éventuellement du courrier par parachute.
Le ravitaillement des poches du Sud-Ouest (La Rochelle, Royan, Pointe de Grave) est fait par l'Espagne (liaison bateau au départ de Santander ou San Sebastien). Il est possible que du courrier ait été échangé par cette voie.
Mais la priorité est rarement au transport du courrier.
D'août à octobre 1944, il y eu 62 liaisons par air avec les poches (17 vers Lorient, 12 vers la Rochelle ...), en novembre, 55 vols dont 21 pour Dunkerque, situé plus près; en décembre, 36 vols, mais Lorient est maintenant exclu, son courrier est envoyé à Saint-Nazaire et ensuite transporté par bateau.

Le service postal militaire de la Feldpost cessera rapidement (sauf à Saint-Nazaire) et il n'y aura plus de timbre-à-date "Feldpost" sur les lettres expédiées par les soldats ou marins allemands. Les lettres revêtues au départ d'une simple griffe "Feldpost", ou d'une simple mention manuscrite et d'un numéro de Feldpost sont oblitérées à l'arrivée en Allemagne avant d'être mises dans le circuit postal.

Un système de messages radio sur carte postale entre le Reich et les garnisons allemandes des poches est mis en place pour les messages courts et personnels.
Les messages, en principe un par mois, sont codés au départ des Poches à partir d'une liste de cinq à douze textes standards suivant les Poches, transmis par radio, transcrits en Allemagne sur cartes postales spécifiques et expédiés en franchise à leurs destinataires. Au mois de décembre environ 800 messages par jour étaient envoyés ainsi en Allemagne au départ de Saint-Nazaire.
Les messages de Lorient et Saint-Nazaire passent par la Marine Propaganda-Abteilung Berlin, Marine- Nachrichten - Kompanie Bernau.
Ceux de La Rochelle et de la Gironde passent par le Marine-Oberkommando West bei Wiesbaden.
Ceux de Dunkerque par la Marine Narichten-Abteilung Nord bei Wilhelmshaven.

Les dates extrêmes signalées sont 24 septembre 1944 - 21 février 1945.

Il y a eu 23 types de cartes postales réparties en quatre groupes:
  • groupe 1 : cartes communes à Dunkerque et aux îles anglo-normandes : 10 types connus dont un avec carte-réponse,
  • groupe 2 : cartes pour messages originaires de Lorient et Saint-Nazaire 5 types connus, dont un avec carte-réponse,
  • groupe 3 : cartes pour messages originaires de La Rochelle, Gironde-Nord et Gironde-Sud, 7 cartes connues dont 4 avec carte-réponse,
  • groupe 4 : cartes valables et utilisées dans toutes les poches, un type connu avec carte réponse.
En cas d'urgence, il était théoriquement possible de répondre en écrivant dans le cas de Saint-Nazaire, à la "Kameradschaftdienst WestGruppe PK, Haus des Rundfunks, Berlin-Charlotten-Burg, Masurenallee".

Exemple de carte radio simple :

Carte radio de Saint-Nazaire
verso
Carte radio envoyée de Saint-Nazaire 10/12/44, distribuée en Allemagne à partir de Berlin le 3/1/45.
Le texte indique comment répondre en cas de nouvelles importantes (naissance, décès..)
(Voir d'autres exemples ci-dessous dans les encarts consacrés à chaque poche)

Sur des critères et dates non précisées, certains messages étaient transcrits sur des cartes doubles avec un volet pour la réponse.

Carte radio avec réponse possible
Exemple de carte avec volet pour la réponse utilisée pour un message venant des îles anglo-normandes.
Cliché : Die Funknachrichtenkarten des Eingeschlossenkana- und Atlantikfestungen 1944-1945"

L'utilisation des cartes vers l'Allemagne semble avoir été répartie ainsi : Saint-Nazaire 35%, Dunkerque 22%, Lorient 12%, La Rochelle 10% et la Gironde 10%. Le reste vient des îles anglo-normandes.

A l'arrivée dans les Poches, les messages venant d'Allemagne et/ou les réponses aux messages précédents étaient remis aux destinataires, affichés dans des lieux communs ou publiés dans un journal local allemand de la Poche comme en Gironde (Frontzeitung = journal du front).

Réception de messages radio
Journal local précisant les messages captés à la radio.
(photo catalogue Michel Deutsche Feldpost 1937-1945)

Les horaires des émissions de messages radio diffusés par la radiodiffusion allemande sur les ondes courtes est précisé sur des cartes postales.

Longueurs d'onde pour messages ardio
(photo catalogue Michel Deutsche Feldpost 1937-1945)



Retour en tête de page  


  LES SPÉCIFICITÉS DE CHACUNE DES POCHES



LA POCHE DE DUNKERQUE

La Poche de Dunkerque comprend les communes suivantes :
Armbouts-Cappel, Malo-les-Bains, Bray-Dunes, Rosendael, Capelle la Grande, Saint-Pol sur Mer, Coudekerque-Branche, Spycker, Petie-Synthe, Grande Synthe, Teteghem Uxem, Leffrinc Kouche, Suydcoote, Les Moëres, Coudekerque, Mardyck,Dunkerque, Fort Mardyck

Il y a de 10 000 à 13 000 soldats allemands à Dunkerque appartenant principalement à la 226ème et à la 19ème Division d'Infanterie.
Il y a aussi environ 1 750 Marins.
Le Commandant allemand de la poche est le Vice-amiral Frisius.

Carte de la Poche de Dunkerque
http://www.museedelaresistanceenligne.org/media.php?expo=75&theme=143&stheme=308asstheme=732&media=4155&ordre=8



  • LES FORCES ALLIÉES ENCERCLANT LA POCHE

Un détachement des forces tchécoslovaques encerclant Dunkerque utilise une oblitération «C.S.P.P ./ CZECHOSLOVAK FIELD POST».

Forces Tchèques devant Dunkerqie
Lettre d'un major des forces tchécoslovaques "on the Dunkirk front" pour Glasgow, oblitérée «C.S.P.P ./ CZECHOSLOVAK FIELD POST» 25/2/45 et censure britannique

Forces Tchèques devant Dunkerque
Lettre d'un soldat des forces tchécoslovaques devant Dunkerque pour Glasgow, oblitérée «C.S.P.P ./ CZECHOSLOVAK FIELD POST» 6/12/44 et censure britannique

Troupes Tchèques à dunkerque
Un timbre leur sera consacré en 1992 (Y&T Tchécoslovaquie N° 2918).

OCTOBRE 1944 :
Armistice de 4 jours pour permettre l'évacuation de civils à Dunkerque.

AVRIL 1945 :
Nouvel armistice à Dunkerque pour permettre l'évacuation de civils.

14 AVRIL 1945 :
A Dunkerque, la garnison allemande s'enferme dans une résistance acharnée.



  • LES FORCES ALLEMANDES

Les textes des messages radio peuvent être choisis dans une liste de 11 phrases type. Les cartes sont communes avec les îles anglo-normandes.

Liste des codes utilisés à Dunkerque
Liste des phrases codées pouvant être utilisés au départ de Dunkerque
Cliché : Die Funknachrichtenkarten des Eingeschlossenkana- und Atlantikfestungen 1944-1945"

Carte Radio de Dunkerque
(photo catalogue Michel Deutsche Feldpost 1937-1945)



  • LE COURRIER DES CIVILS

Le commandement allemand à Dunkerque a interdit tout courrier dans la poche que ce soit à l'intérieur de la poche, vers l'extérieur ou venant de l'extérieur.
Le courrier à destination de Dunkerque venant de la France Libérée est retourné à l'envoyeur.

Griffe de retour à l'envoyeur
Lettre commerciale de Paris pour Dunkerque du 23/1/45 avec griffe "ACHEMINEMENT SUSPENDU / RETOUR A L'ENVOYEUR"





Retour en tête de page  



Poche de Lorient
Carte simplifiée de la Poche de Lorient

LA POCHE DE LORIENT

La poche de Lorient comprend 13 000 soldats allemands principalement de la 91ème Division d'Infanterie et du 895ème Grenadier-Regiment et 14 000 marins sous les ordres du général Fahrmbacher. Il y a environ 10 000 Français dans la Poche .

Carte poche de Lorient
Carte indiquant la position des troupes allemandes autour de la poche



  • LES FORCES FRANÇAISES ENCERCLANT LA POCHE

* 19ème Division d'infanterie (19ème DI) -
La 19ème Division d'infanterie française était une division incomplète, formée de bataillons FFI hétérogènes pour contenir la poche tenue par les Allemands à Lorient/Quiberon. Ses bataillons ont été graduellement réorganisés dans des régiments.
A la différence de Royan et de La Rochelle, aucun assaut principal n'a été fait contre la poche et la garnison allemande, qui déposa les armes le 10 mai 1945, 3 jours après la capitulation du IIIème Reich.

CID 19
Lettre en franchise d'un soldat du Centre d'Instruction Divisionnaire de la 19ème Division d'Infanterie (CID 19) en formation à Landerneau, oblitérée Landerneau ?/2/45



  • LES FORCES ALLEMANDES

Dans les premiers jours de la constitution de la Poche, le courrier venant d'Allemagne est refoulé.

lettre pour Lorient avec retour à l'envoyeur
verso
Lettre de Annahütte (Niederlausitz) pour le Feldpostnummer M17375 L (Mar. Flak. Abt 817 in Lorient) avec au recto le cachet de départ double cercle à pont «ANNAHÜTTE / (NIEDERSITZ)» 6/9/44 et grand cachet violet «Zurück» et au verso griffe «Postbeförderung / nur für neuere Feldpost / Falls Inhalt wichtig / bitte neu aufgeben» (Transport du courrier seulement pour numéros de Feldpost les plus récents / au cas où le contenu serait important prière de le renvoyer à nouveau).

Meassage radio venant de Lorient
Carte radio Lorient
Message radio No 1 retranscrit sur une carte envoyée de Berlin le 2/10/44 vers la Famille. Un volet réponse détachable était accolé au message. Il est inconnu ayant voyagé.

Codes à utiliser à Lorient
Liste phrases codées de lorient
Liste des phrases codées pouvant être utilisés au départ de Lorient
Cliché : Die Funknachrichtenkarten des Eingeschlossenkana- und Atlantikfestungen 1944-1945"



  • LE COURRIER DES CIVILS

FÉVRIER 1945 :
Mise en place dans la Poche de Lorient par le Lieutenant allemand Schmidt d'une marque de censure double cercle violet 34x26mm «FESTUNG LORIENT / ★ ZENSUR ★ // (aigle et croix gammée) / 1945 / geprüft :» avec cachet dateur linéaire rouge (mois en lettres et en allemand), avec griffe manuscrite «SCH» du Lieutenant Schmidt.
Il y a beaucoup de courrier philatélique portant cette marque de censure, mais elle est connue également sur du courrier non philatélique, notamment celui des requis du S.T.O originaires de la Poche et qui, eux, étaient autorisés à écrire à leur famille depuis l'Allemagne.

Lettre d'un STO pour la Poche
verso
Lettre d'un requis du S.T.O., censurée au départ de Baggerlach et à l'arrivée à Lorient. On notera que la lettre partie le 18 juillet 1944 est arrivée le 4 février 1945 !

Griffe Festung Lorient

? 1945 :
Sur la demande de philatélistes, le lieutenant Schmidt de l'armée allemande à Lorient fait surcharger 26 timbres des mots «Festung / Lorient" (Forteresse de Lorient). Il y a bien entendu de nombreuses variétés et des "tirages" de 4 à 1800 !.
Néanmoins des lettres non-philatéliques ont été affranchies avec ces timbres et normalement acheminées soit à l'intérieur de la Poche de Lorient, soit vers la Poche de Saint-Nazaire.

lettre affranchie avec timbre surchargé
verso
Lettre de l'intérieur de la Poche, affranchie avec un timbre Pétain 1F50, surchargé "Festung / Lorient" de la mairie de LARMOR-PLAGE pour LANGONNET, avec censure «FESTUNG LORIENT / ★ ZENSUR ★ // (aigle et croix gammée) / 11 MÄRZ 1945 / geprüft :»

Le courrier de la Poche vers l'extérieur ne passe pas et ne sera distribué qu'après la Libération.

carte avec Riantec et Grand-champs
Lettre de la Poche de Lorient vers l'extérieur
verso
Lettre de Riantec dans la poche de Lorient, affranchie à 1f50 avec trois timbres surchargés "Festung Lorient" pour Grand-Champs à l'extérieur de la Poche. La lettre ne peut être acheminée, les timbres ne sont pas annulés et la lettre reste en attente jusqu'à la libération de la Poche puis est distribuée. Mais le tarif a changé entre temps et est passé à 2F. les timbres sont alors oblitérés par la griffe linéaire "MORBIHAN" et une taxe de 2x0.50 F est perçue à l'arrivée. La lettre est en plus censurée à Rennes (code RNB).

Le courrier venant de la France Libérée est lui refoulé.

Lettre de Paris pour Lorient avec griffe "NON ACHEMINABLE
verso
Lettre commerciale de Paris pour Lorient, affranchie à 2F et oblitérée 10/3/45, avec griffe "RETOUR A L'ENVOYEUR" "VOIR AU DOS" et avec au verso une griffes "NON ACHEMINABLE" et "Le Destinataire ne peut être atteint".



Retour en tête de page  



LA POCHE DE SAINT-NAZAIRE

La poche de Saint-Nazaire comprend environ 11 000 soldats allemands de la 265ème Division d'Infanterie et 12 000 marins sous les ordres du Major Général Junck. Les Civils français sont environ 120 000.

Les troupes allemandes sont contenues autour de Saint-Nazaire par les F.F.I. et les 66ème et 94ème Divisions américaines.
La ligne de front variera peu pendant le siège.
Le très important armement des forces allemandes empêchera une offensive décisive des Alliés ou des F.F.I...
La ligne de front suit le parcours de la Vilaine, le canal Nantes-Brest puis Bouvron, Cordemais, Frosssay jusqu'à Pornic.

carte Poche de Saint-Nazaire
source : http://www.lepoint.fr/villes/saint-nazaire-le-dernier-carre-allemand-14-03-2013-1641410_27.php



  • LES FORCES FRANÇAISES ENCERCLANT LA POCHE

La 25ème Division d'infanterie française est une division incomplète, formée tard dans la guerre, pour contrôler des unités FFI déjà en place assiégeant des ports tenus par les Allemands, Saint-Nazaire en l'occurrence, qui ne s'est rendue que le 11 mai 1945.

  • Le B.P.M. 505 dessert la 25ème Division d'Infanterie de Nantes
  • BPM 505

    Des unités F.F.I. contrôlent également les frontières de la poche.

    Censure nantes
    FFI Nantes
    Lettre en provenance d'une formation F.F.I dans la région de Nantes (censure NA 1) pour Chateauroux avec cachet de vaguemestre à croix de Lorraine et oblitération "POSTE AUX ARMEES" 30/10/44

      • LES FORCES ALLIÉES ENCERCLANT LA POCHE

    Les Forces Américaines concentrées autour de St-Nazaire ont utilisé les cachets d'A.P.O. suivants :
    • APO 454 (Chateaubriant, 66th Infantery Division),

    • APO 454 Chateaubriant
      Lettre d'un sergent américain avec l'oblitération mécanique de l'APO 454. 2/4/45.
      (L'APO 454 N.Y. est à Chateaubriant du 6 janvier au 1er juin 1945).

    • APO 94 (Chateaubriant, 94th Infantery Division),

    • APO 94  Chateaubriant
      Lettre d'un caporal de l'APO 94 qui se trouve à Chateaubriant du 29/9/44 au 12/1/45

    • APO 596 (Nantes).

    • APO 596 de Nantes
      APO 596 9/10/44 qui se trouve à Nantes du 26/9/44 au 10/5/45



      • LES FORCES ALLEMANDES

    Quatorze avions jusqu'en octobre, 8 en novembre et 3 en décembre ont apporté le courrier des militaires allemands encerclés dans la poche de Saint-Nazaire.

    Puis le système de messages radio codés restera le moyen essentiel de communication avec les familles.

    Carte radio de Saint-Nazaire
    verso
    Carte radio envoyée de Saint-Nazaire 10/12/44, distribuée en Allemagne le 3/1/45

    Liste des phrases codées St-Nazaire
    Liste des phrases codées pouvant être utilisés au départ de Saint-Nazaire
    Cliché : Die Funknachrichtenkarten des Eingeschlossenkana- und Atlantikfestungen 1944-1945"



      • LE COURRIER DES CIVILS

    Jusqu'en janvier 1945, le courrier à l'intérieur de la poche de Saint-Nazaire fonctionnera « presque normalement » dans chaque zone de part et d'autres de la Loire et un peu plus difficilement pour le courrier devant traverser la Loire.
    Il y a de très nombreux plis philatéliques qui contribueront à la pénurie partielle de timbres au début de 1945.

    Lettre recommandée privée
    Lettre recommandée privée locale, affranchie à 4F50 en timbres Pétain (tarif de janvier 1942) départ La Baule, arrivée La Baule 24/11/44

    Lettre de la baule pour la baule 21/12/44
    Enveloppe commerciale (mais philatélique) affranchie à 5F60 (??) oblitérée La Baule 21/12/44, au verso arrivée La Baule 22/12/44
    Lettre recommandée commerciale affranchie en timbres Pétain
    Lettre recommandée commerciale du Pouliguen pour la Baule affranchie en timbres Pétain à 6F (tarif du 1er avril 1945 en France Libérée), oblitérée Le Pouliguen 23/4/45, arrivée La Baule 24/4

    Lettre commerciale de la Caisse d'Epargne
    Lettre de service de la Caisse d'Épargne de Saint-Nazaire au Pouliguen pour le bureau de Guérande, affranchie à 2F (2ème échelon de poids) en timbres Pétain oblitérés "LE POULIGUEN" 23/1/45.


    Le courrier venant de la France Libérée est retourné à l'envoyeur.

    Bande de joural avec griffe la localité ne peut être atteinte
    Bande de journal pour la Poche de Saint-Nazaire, affranchie à 70c, oblitérée PARIS XVIII ?/12/1944, avec griffe "La localité ne peut être atteinte / RETOUR A L'ENVOYEUR"

    Retour  à l'envoyeur de la poche de saint-nazaire
    Lettre pour le Club de football de Bellevue en Loire Inférieure dans la Poche de Saint-Nazaire, affranchie à 70c, oblitérée PARIS 101 24/10/1944, avec griffe "La localité ne peut être atteinte / RETOUR A L'ENVOYEUR"

    Des messages de, et pour, la Poche de Saint-Nazaire peuvent être transmis par l'intermédiaire de la Croix-Rouge.

    Message croix-rouge en provenance de la poche de St Nazaire
    verso
    Message Croix-Rouge daté du 7 mars 1945 de Prinquiau (près de Savenay) dans la Poche de St Nazaire pour Saintes avec cachet d'arrivée au recto "SAINTES / CHARENTE MARITIME" 19/3/45 et réponse au verso. Cachet administratif "COMITE DE LA PRESQU'ILE GUERANDAISE / LA BAULE (L.-I.) // CROIX-ROUGE /(croix) / FRANCAISE". Bien qu'ayant manifestement voyagé, ce message ne comporte aucune trace d'affranchissement (timbre ou EMA).

    Message Croix-Rouge de Batz pour Ivry et retour
    verso
    Message Croix-Rouge de Batz-sur-mer pour Ivry sur-Seine, expédié le 5/3/45 de Batz, reçu et transmis du Centre Croix-Rouge de Paris le 7/4/45 (machine S.A.139 de Paris 74. La réponse au verso est renvoyée via la Croix-Rouge de Nantes.
    Cachet administratif "COMITE DE LA PRESQU'ILE GUERANDAISE / LA BAULE (L.-I.) // CROIX-ROUGE /(croix) / FRANCAISE"

    DÉBUT JANVIER 1945 :
    Dans la Poche de Saint-Nazaire plusieurs timbres-à-date portent un millésime fabriqué localement de taille différente de celle des autre chiffres jusqu'à l'arrivée des chiffres officiels (notamment à Batz-sur-Mer).

    Dans la Poche de Lorient le courrier n'est plus reçu par avion allemand, il transite par Saint-Nazaire puis par mer.
    Le service aérien allemand disparaît pratiquement à la fin janvier.
    Le courrier entre Lorient et la Poche de Saint-Nazaire semble avoir fonctionné par mer jusqu'à fin Avril.

    JANVIER 1945 :
    Trois trains transportant 13 000 personnes évacuent une partie de la population de la Poche de Saint-Nazaire.

    8 JANVIER 1945 :
    Les timbres viennent à manquer au bureau de Poste de la Baule.
    Le Receveur du Bureau autorise l'utilisation d'une machine à affranchir des Chantiers Navals de Penhoet HAVAS C 0443 à légende «REPUBLIQUE / FRANCAISE", avec numéroteur, dateur linéaire «= 8 I 45 = ST NAZAIRE =» et 8 lignes ondulées courtes laissant un espace important entre la vignette et les lignes ondulées, espace où est apposé un cachet manuel «LA BAULE / LOIRE-INFRE» 8/1/45.
    Cette machine sera utilisée à La Baule du 8 Janvier au 23 Mai 1945 pour de nombreux usages postaux en particulier philatéliques mais aussi complément d'affranchissement, taxe...)

    Un éditeur privé a émis des cartes et des enveloppes «Premier Jour d'utilisation de la machine à affranchir» (2 900 cartes !).

    FDC EMA St Nazaire
    Enveloppe commémorative affranchie au tarif de la lettre recommandée par la machine à affranchir C 0443, timbre-à-date 8/1/45

    FÉVRIER 1945 :
    Les timbres viennent à manquer également dans d'autres bureaux de poste.
    Un cachet «TAXE PERÇUE» 3 mm de haut sur 36 mm de long est autorisé en constat de paiement en numéraire partiel ou total de l'affranchissement aux dates et lieux suivants :
    • La Turballe à partir du 19 Février,
    • Batz-sur-Mer à partir du 28 Février,
    • Guérande à partir du 19 Mars,
    • Piriac-sur-Mer à partir du 24 Mars.

    Ces griffes seront en service jusqu'à la fin Mai 1945.

    Lettre pour une localité hors de la poche, retournée à l'envoyeur
    Lettre de La Turballe dans la Poche de Saint-Nazaire vers Kerlois (en Quéven) qui se trouve hors de la poche, avec griffe "TAXE PERCUE" et oblitération "LA TURBALLE / LOIRE-INFRE" 27/2/45, retournée à l'envoyeur par la griffe "RETOUR / A L'ENVOYEUR / 3159" de LA ROCHE-BERNARD à la limite Nord de la Poche.

    A la même date une firme privée obtint l'autorisation des receveurs locaux d'utiliser des vignettes éditée par elle.
    Ces vignettes sont noir sur rose avec texte «TAXE / PERÇUE / 4.50 // ILOT / de / St-Nazaire // POCHE DE L'ATLANTIQUE" .
    3 500 vignettes ont été émises et apposées sur du courrier avec adresse pour l'intérieur et pour l'extérieur de la poche. Il s'agit de vignettes purement privées à but mercantile, avec la complicité des receveurs locaux.

    Vignette rose sur lettre
    Vignette impression en noir sur rose à coller

    Vignette mobile en noir
    vignette impression en noir sur rose à coller

    Des enveloppes avec la même vignette et un «R» en bas à gauche pré imprimés en brun-rouge sur papier gris ou beige ont été imprimées par la même firme. Le mot RECOMMANDEE est également imprimé en diagonale. Il s'agit de formulaires purement privés à but mercantile, avec la complicité des receveurs locaux.

    Entier privé
    vignette imprimée en rouge

    Entier vignette en noir
    vignette imprimée en noir

    30 MARS 1945 :
    Arrêté du Sous-Préfet de Saint-Nazaire, pris en accord avec le gouvernement provisoire et les autorités allemandes, autorisant la Chambre de Commerce de Saint-Nazaire à émettre, à ses propres frais 30 000 timbres-poste à 0,50F et 20 000 timbres-poste à 2,00 F pour l'affranchissement des correspondances.
    La raison invoquée est la pénurie de timbres Pétain à 2F et à 0.50F (pour ajouter aux timbres à 1.50F existants), du fait du changement de tarif au 30 mars portant le tarif de la lettre simple à 2F et celui de la lettre recommandée à 6F.
    Ces timbres, représentant le blason de Saint-Nazaire, furent vendus par les bureaux de poste de la Poche à partir du 9 avril jusqu'au 9 mai date à laquelle ils furent retirés.
    Il existe de nombreuses variétés dont tête-bêches et non-dentelés faites pour les philatélistes. La quasi totalité de ces timbres ont été utilisés sur plis philatéliques.

    Bloc avec authentification de l'émission des vignettes
    Bloc avec moult signatures "officielles" tendant à prouver que ces vignettes répondaient à une nécessité économique

    Bloc de 10 du 50c
    feuillet de 10 timbres "normaux".


    feuillet de 10 du 2F
    Feuillet non dentelé du 2F avec un tête-bêche

    Epreuve de luxe 50c Epreuve de luxe 2F
    Épreuves

    50c non-dentelé 2F non dentelé
    50c et 2F non dentelés


    Tête Bêche 2F
    Tête-bêche dentelé du 2 F

    La plupart des lettres connues portent en plus des vignettes de la Chambre de Commerce des timbres à l'effigie du maréchal Pétain, preuve que la plupart de ces timbres ne manquaient nullement. Seules les valeurs de 1F50 et 50c (pour réaliser les tarifs à 2F et 6F après le changement de tarif du 30 mars) ont -peut-être (?) - manqué dans certains bureaux.

    50c Chambre de Commerce sur lettre
    verso
    Lettre recommandée philatélique avec le 50c chambre de commerce et les 1F50 et 4F Pétain 7/5/45

    2F chambre de Comemrce sur lettre
    verso
    Lettre recommandée philatélique avec le 2F chambre de commerce et les 1F et 3F Pétain 27/4/45

    Certaines lettres non philatéliques portent un affranchissement superfétatoire par manque de timbres pour faire l'appoint.

    lettre commerciale recommandée
    Lettre recommandée commerciale de Saint-André des Eaux 17/4/45 pour La Baule avec affranchissement superfétatoire à 9F au lieu de 6f, ce qui accrédite le fait que dans certains bureaux on manquait de timbres à 1F50.




    Retour en tête de page  



    LA POCHE DE LA ROCHELLE
    ET DE L'ÎLE DE RÉ

    Carte de la Poche de La Rochelle et de l'Île de ré
    La poche de La Rochelle comprend 5 000 soldats allemands et 9 000 marins, commandés d'abord par le Oberst Preuser puis le Vice-Amiral Schirlitz. Il y a environ 60 000 civils français dans la Poche.

    Les unités de la Marine allemande sont renforcées à La Rochelle et dans les deux zones de la Gironde par les équipages des navires de guerre allemands coulés comme les Z23, Z24 et Z37, T24 ... .
    Il y a aussi un petit contingent de la Luftwaffe. Mais le plus gros est constitué par les unités de l'Armée de Terre dispersées et encerclées lors de leur tentative de retraite.


      • LES FORCES FRANÇAISES ENCERCLANT LA POCHE


    La 23ème Division d'infanterie française, aussi connue sous le nom de "Division de marche Oléron", était une autre unité incomplète créée pour contrôler des bataillons FFI existants assiégeant les ports atlantiques tenus par les Allemands.
    Ses éléments ont été déployés à Royan, à l'embouchure de la Gironde, et à La Rochelle.
    Les 50ème et 158ème Régiments attaquent et capturent Royan en avril 1945, en coordination avec la 2ème Division Blindée du général Leclerc, puis ensuite, avec le 6ème Régiment et différentes autres forces, attaquent l'Ile d'Oléron et le périmètre de La Rochelle/La Pallice.
    Les forces allemandes de la poche de la Rochelle déposent finalement les armes le 9 mai 1945, 48 heures après la capitulation du 3ème Reich.

    A Cognac, se trouve le BPM 506.

  • Le Détachement d'Armée de l'Atlantique, dont le Quartier général est à Cognac, utilise une griffe de forme triangulaire avec légende «DETACHEMENT D'ARMEE / DE L'ATLANTIQUE / E.M.» et un cachet «POSTE AUX ARMEES / *506*» ou «POSTE AUX ARMEES /   506  » sans étoile.
  • BPM 506

    Détachement d'Armée Atlantique
    timbre-à-date sans étoile autour du numéro de BPM

    BPM 506
    Lettre en franchise du BPM 506 à Cognac pour le Cameroun, oblitérée Poste aux Armées 14/4/45. Arrivée M Balayo 4/6/45

    A Saint-Jean d'Angelly se trouve le BPM 508.

    Poste aux Armées 508
    Carte de la Rochelle pour la Creuse oblitérée le 7 juin 1945 avec griffe : "POSTE AUX ARMEES N° 508"

    De nombreuses unités F.F.I. ont eu un cachet de vaguemestre leur conférant la franchise postale :

  • Le régiment Bir Hacheim
  • marins pompiers de la Rochelle
    Lettre en provenance des marins pompiers de La Rochelle, oblitérée "La Rochelle-Gare" 26/10/44, cachet de franchise des marins-pompiers et censure du régiment Bir Hacheim "TRANSMISSIONS / BIR HACHEIM / (croix de lorraine)" et bande de censure imprimée "F.F.I. / 1er Régiment Bir'Hacheim / (Service des Transmissions // CENSURE"

    lettre du régiment Bir Hacheim
    Lettre en franchise oblitérée "ROCHEFORT SUR MER" 17/3/45 avec cachet de vaguemestre " F.F.I. / REGIMENT BIR HACHEIM // (Croix de Lorraine)"

    Autour de La Rochelle se trouvent les Forces Française de l'Aunis (F.F.AU).

    Forces Françaises de l'Aunis
    Lettre en franchise avec cachet déesse assise "FORCES FRANCAISES DE L'AUNIS / ★ POLICE MILITAIRE ★" et oblitération Poste aux Armées 31/12/44

    Un hôpital militaire F.F.I. est implanté à Cognac.

    Hopital militaire FFI de Cognac
    Lettre d'un sergent de la Brigade Armagnac Bigorre basée à Saintes hospitalisé à l'Hôpital militaire FFI de Cognac, oblitéré Cognac 26/11/44 et cachet de vaguemestre "37x27mm "F.F.I. / * HOPITAL MILITAIRE de COGNAC * // Le Vaguemestre"


    Le bataillon de fusiliers marins de Rochefort est constitué en novembre 1944, son commandement confié au lieutenant de vaisseau Dupin de Saint-Cyr.
    En décembre 1944, ses effectifs seront portés à 440 hommes et répartis en 3 compagnies de fusiliers voltigeurs.
    Ils prendront position de chaque côté de l'embouchure de la Charente afin d'assurer les missions de surveillance en mer, la police de navigation, la défense de la côte et éviter les tentatives de contre-attaque allemande par un débarquement en provenance d'Oléron, de La Rochelle et de Ré par le pertuis d'Antioche.

    Rochefort censure de la poste navale
    Lettre de la Préfecture Maritime de Rochefort pour Paris avec bande de censure "POSTE NAVALE - CENSURE" arrivée Paris 24/11/44

    22 OCTOBRE 1944 :
    Signature d'une convention entre le Commandant de la Poche de La Rochelle et les autorités françaises, relative au respect de la ligne de front entre les forces allemandes encerclées et les forces françaises.
    Les FFI s'engagent à ne pas soutenir d'actions de Résistance dans la poche. Cette convention sera respectée jusqu'au 10 Avril 1945.




      • LES FORCES ALLEMANDES

    Il n'y a plus de service postal militaire allemand "Feldpost" entre août 1944 et mai 1945 dans la poche de La Rochelle.
    Le rare courrier militaire allemand qui sort de la poche par avion ou hydravion est envoyé vers Frankfurt-am-Main avec une simple griffe "Feldpost" mais sans timbre-à-date. La lettre est censurée à Frankfurt et ensuite mise dans le service postal.

    lettre d'un marin allemand de La Rochelle
    verso
    Une des rares lettres connues venant d'un marin de La Rochelle (code postal M30061 über M.P.A. Wiesbaden = Amiral de la côte Atlantique) pour la région de Hambourg avec griffe "Feldpost" et au verso censure "e" de Frankfurt.
    Le type de bande de censure a permis à l'expert allemand BPP W. Tust de dater le pli du 12 février 1945 notamment à partir du cachet de censure type E 8 utilisé de octobre 1944 à février 1945 et de la bande de censure type E 55 utilisée de fin 1944 à février 1945>.
    On remarquera également que les rubans de machine à écrire sont réutilisés au maximum.

    Le service des messages radio fonctionne bien avec la possibilité d'envoyer neuf textes différents.

    Carte radio la rochelle
    verso
    Carte radio au type 3.05 envoyée de La Rochelle 10/12/44 avec code No 7 retranscrit à Berlin le 12/12/44 vers la Famille
    Cliché : Die Funknachrichtenkarten des Eingeschlossenkana- und Atlantikfestungen 1944-1945"

    Liste des codes radio
    Liste des codes pouvant être utilisés au départ de La Rochelle
    Cliché : Die Funknachrichtenkarten des Eingeschlossenkana- und Atlantikfestungen 1944-1945"
    Vignette allemande de La Rochelle

    Pour Noël 1944, les autorités allemandes de la Poche de la Rochelle s'attendaient à un afflux de courrier en direction de l'Allemagne, qu'ils ne pensaient pas pouvoir assurer.
    Elles envisagèrent que chaque soldat recevrait une ou plusieurs vignettes lui donnant le droit d'envoyer le même nombre de lettres en Allemagne (une vignette par lettre), le nombre total de vignettes distribuées étant déterminé par les possibilités d'envoi. Ce système de contrôle des plis était déjà en vigueur pour le courrier aérien des militaires allemands sur tous les fronts avec la délivrance d'un nombre limité de vignettes LUFTFELDPOST, notamment sur le Front de l'Est.
    Ces vignettes gommées de dimension 41 x 58 mm furent imprimées sur place avec légende "FESTUNG / LA ROCHELLE UMRINGT VOM FEIND / WIR HALTEN AUS / Wir grüssen / unsere lapefer Heimat / von ganzem Herzen" (Forteresse de La Rochelle. Encerclés par l'ennemi, nous tenons bon ! Nous saluons notre vaillante patrie de tout notre coeur).
    Une capacité de transport importante non programmée se présenta avant Noël (un sous-marin ?) et tout le courrier put être envoyé sans limitation.
    Les vignettes furent conservées jusqu'en avril 1945 et la quasi totalité fut ensuite détruite. (Quelques exemplaires connus).
    Il a été vu deux enveloppes avec cette vignette au verso. Sur la première la vignette est oblitérée avec un cachet de Stuttgart ne débordant pas sur l'enveloppe; on ne peut déterminer si elle était à l'origine sur l'enveloppe ou si elle a été ajoutée ultérieurement. Sur la deuxième, la vignette n'est pas oblitérée, même remarque.
    Note : les fabrications philatéliques de ce genre se retrouvent en général en grand nombre après deux ou trois décennies avec moult documents tendant à prouver que.... Le fait qu'on ne connaisse, soixante dix ans après, que quelques vignettes neuves et deux lettres peu convaincantes laisse penser que ces pièces sont authentiques..... sous toutes réserves...



      • LE COURRIER DES CIVILS

    Des "cartes familiales" sont imprimées et acheminées par l'intermédiaire de la Croix-Rouge.

    Carte Croix-Rouge de Surgères pour l'île de Ré
    verso
    Carte postale à en-tête imprimée "CROIX-ROUGE FRANCAISE / SURGERES" imprimée à Surgères, limitée à 12 mots maximum pour les localités occupées, adressée à l'île de Ré le 14-10-44, affranchie à 1F50 et cachet violet "CROIX-ROUGE FRANCAISE // Délégation Départementale de la Charente-Maritime // (croix)"

    Carte Croix-Rouge de La Rochelle pour Toulouse via Saintes
    verso
    Carte postale à en-tête imprimée CROIX-ROUGE FRANCAISE / La Rochelle / carte familiale imprimée à La Rochelle et offerte par une papeterie locale, datée la Rochelle 29/9/44, adressée à Toulouse et affranchie à 1F50. La carte est transportée par la Croix-Rouge de la Rochelle à Saintes (hors de la Poche) où elle est postée le 4/10/44.
    Il est écrit que la réponse peut se faire sous enveloppe adressée à la Croix-Rouge de Saintes ou de Niort qui l'acheminera ensuite à La Rochelle.


    Carte de saint-martin de ré pour paris
    verso
    Carte postale à en-tête imprimée CROIX-ROUGE FRANCAISE / LA ROCHELLE" ,adressée de l'île de Ré le 19/1/45 (erreur de l'expéditeur qui indique 1944) pour Paris, affranchie à 1F20 et cachet rouge "CROIX-ROUGE FRANCAISE / SAINT-MARTIN DE RÉ // (croix) COMITÉ ", oblitérée "SAINT-MARTIN DE RE ?/1/45.
    Le texte indique "Il parait que nous allons avoir du courrier toutes les semaines, il passera par Rochefort".

    Les rumeurs approximatives ou informations incomplètes circulent en ces périodes troublées. Ci-dessous l'expéditeur indique que les correspondances par cartes sont autorisées avec ce département et cette ville depuis le 10/4/45". Cela est exact, mais la rumeur n'a pas dit que les recommandés eux, sont inadmis ! et sa carte sera refoulée.

    Carte postale pour rochefort retournée
    Carte postale recommandée de Neuilly sur Seine pour Rochefort affranchie à 5F50 (soit CPI : 1F50 + 4F de recom.) oblitérée du 14/4/45 avec mention manuscrite : "les correspondances par cartes sont autorisées avec ce département et cette ville depuis le 10/4/45". la carte est néanmoins refoulée avec la griffe "RETOUR / A L'ENVOYEUR / 3265" de SAINTES et mention manuscrite "Inadmis" (seules les cartes non recommandées étaient admises).

    31 DÉCEMBRE 1944 :
    Journée du Timbre dans la Poche de La Rochelle.
    Des enveloppes affranchies avec des timbres de la période pétainiste et oblitérées «LA ROCHELLE RP / CHARte MARme» 31/12/44 sont connues avec cachet rectangulaire non encadré «JOURNEE NATIONALE DU TIMBRE / 31 Décembre 1944 / CACHET SPECIAL NON PARVENU / dans la / FORTERESSE DE LA ROCHELLE", avec bande de censure «Brief-Zenzur des Festungs-Kommandanten / La Rochelle» et avec au verso sur la bande un cachet circulaire 35mm «Kriegsmarine.… / Kriegsmarinewerk - La Pallice… // (aigle et croix gammée)».


    Jdt à La Rochelle avec censure
    verso
    Enveloppe souvenir de la Journée du Timbre dans la poche de la Rochelle avec bande et cachet de censure 35 mm «Kriegsmarine.… / Kriegsmarinewerk - La Pallice.… // (aigle et croix gammée)» 31/12/44.

    Cette bande de censure a été utilisée aussi à d'autres dates (vu 15/1/45, .…) et avec timbres de la France libérée. Quant aux cachets administratifs à l'aigle sur les bandes de refermeture, il semble que plusieurs types aient été utilisés (Kriegsmarine, Dienststelle...).

    Timbre Dulac utilisé à La Rochelle
    Lettre locale affranchie avec un timbre de la France libérée oblitérée La Rochelle R.P. 15/1/45 et avec bande de censure allemande de la Kriegsmarine.

    Attention Plusieurs sources indiquent que "un rouleau (au moins ! )" de bandes de censure s'est retrouvé dans les mains de philatélistes après la libération de la Poche. La plus grande prudence est donc recommandée dans l'achat de pièces portant cette bande. Beaucoup de ces bandes ont été collées sur le côté des enveloppes alors que celles ci n'avaient pas été ouvertes ! (il suffit de regarder l'intérieur).
    Les mêmes sources indiquent, par contre, que aucun cachet administratif de la Kriegsmarine n'a été "récupéré" par des Français. Ce qui conduit à penser, avec les réserves d'usage, que les lettres portant ce cachet sont, elles, "authentiques" et d'époque. Une expertise est néanmoins fortement conseillée.

    JANVIER 1945 :
    Plus de 13 000 habitants de la Poche de La Rochelle sont évacués.

    14 AVRIL 1945 :
    Attaque de la Poche par les FFI du général Anselme.

    Pour une étude très détaillée des Poches de la Rochelle, Royan et Pointe de Graves, on se reportera à l'excellent ouvrage du Dr Jacques Perruchon "Histoire postale des poches de la Rochelle et de Royan pointe de Grave" éditée par l'Amicale Philatélique Aunisienne.


    Retour en tête de page  



    LA POCHE DE GIRONDE-NORD
    (ROYAN ET ÎLE D'OLÉRON)

    Carte des Poches de la Gironde nord et Sud
    Le siège de la poche de Royan débute le 9 septembre 1944.
    La poche, séparée de celle de La Rochelle depuis le 12 septembre 1944, s'étend des rives sud de la Seudre jusqu'à l'Eguille puis suit une ligne passant par le sud de Saujon, Cozes, jusqu'à Meschers.
    Le secteur de la presqu'île d'Arvert et de l'île d'Oléron dont le PC est à Marennes, est tenu par des maquisards venus de Dordogne : la Brigade RAC, le bataillon Roland, les groupes " Castel-Réal" (capitaine Lucien Leclerc), "Gambetta" (capitaine Elie ROUBY) et "Vézère" (Pierre de FLEURIEU).
    7 000 maquisards des Forces Françaises de I'Intérieur (FFI) du colonel ADELINE, soit les groupements Z, RAC et Roland de l'Armée Secrète gaulliste de Dordogne et Bernard des FTPF communistes de Charente sont rassemblés autour de la poche.
    Le 30 septembre 1944, la brigade de l'Armagnac, en provenance de Toulouse, via Bordeaux, s'installe face à la presqu'île d'Arvert et l'île d'Oléron.

    http://www.liberation-seudre-oleron.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=49&Itemid=41

    4-5 JANVIER 1945 :
    « Dans la nuit du 4 au 5 janvier 1945, une escadre aérienne alliée (Anglais et Canadiens de la Royal Air Force) d'environ 350 bombardiers de type Lancaster largue sur la ville de Royan, éclairée comme en plein jour au moyen de fusées, plus de 1500 tonnes de bombes, en deux vagues, l'une à 4h10 qui dure 20 minutes, l'autre à 5h20 qui dure 30 minutes. Lorsque la deuxième vague s'éloigne enfin, plus de 1 000 victimes, morts ou blessés, gisent sous les décombres. Il neige à Royan et la température avoisine - 10°. Le centre-ville n'existe plus, seul le clocher de l'Église Notre-Dame se dresse encore au milieu des ruines de 5 000 maisons. Ce bombardement a décimé la population civile (près de 500 morts et 400 blessés). L'ennemi ne compte que 35 victimes et aucun ouvrage militaire allemand n'a été touché. 7 avions alliés ont été perdus au cours du raid.. »

    Extrait du livre Bombardement et Libération de la Poche de Royan, Marie-Anne Bouchet-Roy, éd Bonne Anse 2005.



      • LES FORCES FRANÇAISES ENCERCLANT LA POCHE

    Le 14 octobre 1944 sont créées les Forces Françaises de l'Ouest (F.F.O.) (QG à Cognac) dirigées par le général de Larminat, alors sur le front de l'Allemagne avec la 1re armée de de Lattre.
    Il est secondé par le général d'Anselme, par l'amiral Rue pour les forces navales et par le général Corniglion-Molinier pour les forces aériennes.
    Puis le général de Larminat désigne un commandant par secteur. Le colonel Adeline devient commandant du secteur de Royan, le colonel de Milleret, ancien responsable de la brigade Carnot commandant du secteur de la pointe de Grave et le colonel Chêne, ancien chef de maquis de la Vienne, commandant du secteur de La Rochelle.

    source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Poche_de_Royan_et_de_la_pointe_de_Grave

  • État-major et Corps Franc Adeline
  • Etat-Major adeline
    Lettre en franchise de l'état-major du colonel Adeline, oblitérée Bordeaux 6/12/44, avec cachet de vaguemestre 41x29mm "FORCES FRANCAISES DU SUD-OUEST / Le Commandant des Troupes // F.F.I. / ETAT MAJOR / ADELINE".


    Service des Transmissions de l'Etat-major Adeline
    Lettre en franchise du service des transmissions de l'état-major du colonel Adeline, oblitérée Saintes 26/12/44, avec cachet de vaguemestre 37x28mm "FORCES FRANÇAISES DU SUD-OUEST / TRANSMISSIONS // F.F.I. / ETAT-MAJOR / ADELINE".


  • Régiment Z (lieutenant-colonel Moressée, dit « Z »)
  • Le régiment est créé officiellement le 1er octobre 1944, composé de trois bataillons Le régiment compte 1 891 hommes au 27 novembre. Il sert devant Royan depuis le 6 septembre 1944.
    En janvier 1945, il défend le secteur de Gemonzac.
    http://sansculottes1944.blogspot.fr/2010_05_01_archive.html


    Lettre du Régiment Z
    Lettre en franchise du régiment Z pour Limoges, oblitérée Poste aux armées 8/1/45, avec cachet déesse assise 38/25mm "F.F.S.O. / REGIMENT Z // (déesse) / Le Médecin-chef" et censure Po 5 de Poitiers

  • Demi-brigade Armagnac
  • Ce bataillon prend le nom de Demi-Brigade de l'Armagnac qui devient après l'intégration du Premier Régiment du Gers, le 158ème Régiment d'Infanterie, sur le front de Royan, sous les ordres du Lieutenant-Colonel Henri Monnet, et participe en 1945 à la libération de la presqu'île d'Arvert et de l'île d'Oléron, en effectuant de remarquables opérations de débarquement.

    Demi-brigade Armagnac
    Lettre en franchise militaire pour le département du Nord, oblitérée POSTE AUX ARMEES" 25/12/44 avec cachet de vaguemestre "DEMI BRIGADE DE GUERILLA / ARMAGNAC // (croix de Lorraine".

  • Brigade Rac (Dordogne-Nord).
  • Chef de corps : commandant puis lieutenant-colonel Rodolphe Cézard, 28 ans, lieutenant d'artillerie, chef de l'AS Dordogne-Nord.
    Occupe Rochefort le 12 septembre puis Saujon le 14.
    Compte 3 076 hommes au 6 décembre.
    Prend part à partir du 14 avril 1945 aux combats de la poche de Royan (occupation de Brie, passage de la Seudre, nettoyage de la presqu'île d'Arvert, débarquement et prise de l'île d'Oléron).
    A perdu au total (maquis et poche de Royan) 252 morts (dont 18 du 14 au 18 avril).
    http://sansculottes1944.blogspot.fr/2010/05/les-volontaires-de-dordogne.html

    Brigade RAC
    verso
    Lettre en franchise militaire de l'état-major de la Brigade RAC pour Limoges, avec cachet de Vaguemestre "BRIGADE RAC / ETAT-MAJOR // le vaguemestre" et censure Po 5 de Poitiers

  • Bataillon Eric (lieutenant Eric Guitton).
  • Après Angoulême, il entre le 9 septembre 1944 à Marennes. Intégré dans la Demi-brigade de l'Armagnac.

    http://sansculottes1944.blogspot.fr/2010/05/les-volontaires-de-dordogne.html

    Bataillon Eric
    Lettre en franchise militaire de Marennes pour Bordeaux, oblitérée Marennes 1/1/45 avec cachet de vaguemestre 38/28mm "BATAILLON ERIC / ° 2ème COMPAGNIE ° // IVe / F.F.I. / R.F."

  • Bataillon de Marche Antillais No 5.
  • .Àpartir de février 1945, le BMA5 est déployé dans le secteur de Royan. L'activité est réduite à des patrouilles sur les lignes ennemies. Le 14 avril, l'opération de libération de la poche de Royan, est déclenchée. Submergée par la puissance de feu américaine, l'armée allemande se replie, entre autre, sur Saint-Georges-de-Didonne, position dont le BMA5 ne tarde pas à se rendre maître. La réduction de la poche de Royan sonne la fin des combats pour le bataillon. Après une courte escale à Paris où une de ses compagnies participe au défilé de la Victoire du 18 juin, le BMA5 atteint Nantes, étape ultime de son périple.

    Bataillon de Marche antillais N°5
    Lettre en franchise militaire de Nantes pour La Rochelle oblitérée 12/7/45 avec cachet de vaguemestre violet 39/37/25mm "BATAILLON ANTILLAIS N°5" // Le Vaguemestre"



      • LES FORCES ALLEMANDES

    La poche de la Gironde-Nord a environ 2 500 soldats allemands principalement de la 158ème Division d'Infanterie et 2 500 Marins allemands.

    Liste des phrases codées pouvant être utilisées à Royan
    Liste des phrases codées pouvant être utilisés au départ de Royan
    Cliché : Die Funknachrichtenkarten des Eingeschlossenkana- und Atlantikfestungen 1944-1945"

    Carte radio allemande
    verso
    Carte avec message radio type 6 de Royan 12/12/44

    Les messages radio reçus d'Allemagne paraissent dans le journal allemand local. Quelques uns sont spécifiques (naissance..), mais la plupart sont généraux (tout va bien..) et seul le nom du destinataire et l'origine du message paraissent dans le journal.

    Réception de messages radio
    (photo catalogue Michel Deutsche Feldpost 1937-1945)



      • LE COURRIER DES CIVILS  

    La Poste a cessé de fonctionner très rapidement et seule la Croix-Rouge a pu acheminer un peu de courrier dans les deux sens.
    La quasi totalité du courrier reçu avant le 5 janvier a été détruite par le bombardement.
    Seuls quelques plis expédiés depuis Royan vers l'extérieur de la Poche ont été signalés.
    Il n'est pas connu à ce jour de pli venant de l'extérieur de la Poche et reçu à Royan et ayant été conservé, bien que les textes indiquent que le courrier passait dans les deux sens.

    Dans un premier temps les entiers Pétain encore disponibles, y compris les anciens à 80c, sont utilisés et transmis par la Croix-Rouge jusqu'à Saintes.

    Entier Pétain à 80c utilisé à Royan
    Ancien entier carte postale à 80c (il n'y en a plus à 1F20) utilisé sans surtaxe au départ de Royan via Saintes 3/12/44
    (Col. B.S.).

    Puis la Croix-Rouge met en service un système de correspondance familiale par carte postale confectionnées sur place .

    Carte postale de fortune utilisée à Royan
    Carte postale de Royan pour Paris, affranchie avec un demi-timbre à 1f50 Pétain avec surcharge manuscrite RF, oblitérée «ROYAN PONTAILLAC / CHARTE MARME» 16/1/45 et avec mention manuscrite : «CROIX ROUGE FRANCAISE / CORRESPONDANCE FAMILIALE» + «LA CORRESPONDANCE PAR CARTE POSTALE NON ILLUSTREE SUR LES DEUX FACES EST SEULE ADMISE POUR LA FORTERESSE DE ROYAN St GEORGES, LA PRESQU'ILE D'ARVERT DANS LES DEUX SENS».
    En haut à droite, partiellement sous le timbre, mention manuscrite "timbre à coller"
    Le texte parle du terrible bombardement de janvier.
    (Col. B.S.).

    Carte Croix-Rouge de Royan
    verso
    Carte postale de Royan pour Paris, affranchie 1f50 Pétain avec surcharge manuscrite RF, oblitérée «ROYAN PONTAILLAC / CHARTE MARME» 23/1/45 et avec mention manuscrite : «CROIX ROUGE FRANCAISE / CORRESPONDANCE FAMILIALE» + «LA CORRESPONDANCE PAR CARTE POSTALE NON ILLUSTREE SUR LES DEUX FACES EST SEULE ADMISE POUR LA FORTERESSE DE ROYAN St GEORGES, LA PRESQU'ILE D'ARVERT DANS LES DEUX SENS».
    Le texte parle du terrible bombardement de janvier.


    Carte postale en carton utilisée à Royan
    Carte postale confectionnée avec un morceau de carton et avec griffe "TAXE PERCUE" et tarif manuscrit 1.50, acheminée par la Croix-Rouge 27/3/45
    (Col. B.S.).


    Le maire de Médis (petite localité à l'est-nord-est de Royan) a fait surcharger six timbres des mots "MEDIS / NO MAN'S / LAND". Quelques lettres semblent avoir circulé vers l'extérieur de la poche.

    Timbres surchargés à Médis
    la série complète
    en vente sur delcampe.fr

    Lettre de Médis
    Lettre de la mairie de Médis affranchie avec un timbre surchargé et oblitérée à l'arrivée (il n'y a plus de service postal dans la poche). Mention manuscrite de censure "Vu au départ de Médis aux bons soins des F.F.I.". 14/3/45.
    En vente sur www. delcampe.fr

    Pour une étude très détaillée des Poches de la Rochelle, Royan et Pointe de Graves, on se reportera à l'excellent ouvrage du Dr Jacques Perruchon "Histoire postale des poches de la Rochelle et de Royan pointe de Grave" éditée par l'Amicale Philatélique Aunisienne.


    Retour en tête de page  



    LA POCHE DE GIRONDE-SUD (POINTE DE GRAVE)

    La Poche de la Gironde-Sud comprend les communes de : Grayan L'Hôpital, Vensac, Saint-Vixien,Le Verdon-sur-Mer, Soulac, Montalivet,Talais.
    Elle comprend 2 400 soldats et 1 400 marins allemands qui verront se succéder cinq commandants différents.



      • LES FORCES FRANÇAISES ENCERCLANT LA POCHE

    • Les Forces Françaises de l'Ouest (F.F.O.) et les Forces Françaises de la Pointe de Graves (F.F.GR.)
    • Lettre des FFGR dépendant des FFO
      Lettre en franchise d'un maréchal des logis du 16ème Groupe de Reconnaissance de Division d'Infanterie (GRDI) (escadron Klein) engagé dans le secteur de la Pointe de Grave dès le 2 septembre 1944, oblitérée "Postes aux Armées" 2/1/45 avec cachet déesse assise "F.F.O. / ★ Le Colonel Commandant les F.F.GR.★ '

      Bataillon Esquirou et Régiment carnot
      Lettre d'un membre du bataillon Esquirou pour un pilote de la Brigade Carnot affectés tous deux à la lutte contre les Allemands à la Pointe de Grave 9/12/44 cachets 38x26mm "2e SECTEUR GROUPE ESQUIROOU / ★ GIRONDE ★ // (croix de Lorraine)" et 36x24mm "Le Commandant du 2ème Secteur de la Gironde // (croix de Lorraine) / F.F.I."

    • Bataillon Franc Penthesilée
    • Ce bataillon fut créé entre le 5 et 8 septembre 1944 au camp de Crespy à Talence, par le regroupement des différents Corps Francs de l'agglomération bordelaise, constitués d'une part de résistants volontaires pour continuer la lutte contre les Allemands repliés à la Pointe-de-Grave, d'autre part de jeunes patriotes désireux de participer à cette lutte.
      Ce bataillon fut placé sous le commandement d'un authentique baroudeur de la Légion étrangère, le célèbre commandant Chodzko, titulaire de quarante décorations et d'une jambe de bois. C'est lui qui donna à ce bataillon le nom de "Penthésilée" du nom de la fameuse reine des Amazones, en Turquie, qui aida Priam à la fin de la guerre de Troie et qui fut tuée par Achille. Ce bataillon fut intégré dans la brigade Carnot et devint l'ossature du 7ème R.I.C..
      Il fit mouvement vers le Médoc le 17 septembre 1944.

      http://www.ffi33.org/groupes/penthesile.htm

      bataillon penthesilee
      verso
      Lettre en franchise militaire de Valeyrac pour Lesparre, oblitérée VALEYRAC 11/10/44, avec cachet de vaguemestre 34/24mm "BATAILLON FRANC PENTHESILEE ☆ // (croix de Lorraine / F.F.I." au verso censure 40/27mm "IVe REPUBLIQUE / ★ MINISTERE DE LA GUERRE ★ // CONTROLE / POSTAL / MILITAIRE" et sur la bande rectangle 70mm "OUVERT PAR / L'AUTORITE MILITAIRE"

    • « Groupe Bayard » de la Brigade Marsouin
    • Chef : commandant Martin (« Bayard »). Né dans le maquis comme "groupe Bayard" (libération d'Agen, Bergerac, Marmande, Bordeaux). Sert à partir du 28 août 1944 dans la poche du Médoc, fort de 320 hommes.

      Groupe Bayard
      Recto
      Lettre en franchise militaire de Lesparre pour Grolejac, oblitérée "LESPARRE-MEDOC/ GIRONDE" 6/10/44 avec cachet de vaguemestre 39/28mm "REPUBLIQUE FRANCAISE / ARMEE DE LA LIBERATION / Groupe / BAYARD / F.F.I."

    • « Brigade Carnot »
    • La Région B de la Résistance donne naissance à la 18ème région militaire, à Bordeaux, sous les ordres du colonel Druilhe (venu des FFI de Dordogne). Une partie des unités FFI formées ou stationnées sur son territoire serviront sur le front du Médoc, dans le cadre des Forces Françaises de la Pointe de Grave (FFGR), entrées dans l'Histoire sous le nom de Brigade Carnot.

      http://sansculottes1944.blogspot.fr/2010/11/les-volontaires-daquitaine.html

      Brigade Carnot
      Lettre en franchise avec cachet de vaguemestre "BATAILLON MAROCAIN / * BRIGADE CARNOT // IV° R (croix de Lorraine) F / Le Vaguemestre" oblitérée "BLANQUEFORT / GIRONDE" 13/5/45

    Le B.P.M. 513, affecté au détachement d'Armée Atlantique, a fonctionné à Lesparre Gironde.
    Son cachet à numéro n'a pas été signalé.

      • LES FORCES ALLEMANDES

    Il n'a pas encore été signalé de carte-radio en provenance de Gironde Sud. Mais comme il est vraisemblable que les messages étaient envoyés de Royan, on peut supposer qu'à l'arrivée en Allemagne elles étaient toutes datées de Royan, quelle que soit l'origine exacte.

    Des messages étaient également transmis en clair par la radio allemande et des cartes indiquent les différentes longueurs d'onde et heures d'écoute.

    Longueurs d'onde pour messages ardio
    (photo catalogue Michel Deutsche Feldpost 1937-1945)

    Pour une étude très détaillée des Poches de la Rochelle, Royan et Pointe de Graves, on se reportera à l'excellent ouvrage du Dr Jacques Perruchon "Histoire postale des poches de la Rochelle et de Royan pointe de Grave" éditée par l'Amicale Philatélique Aunisienne.





    Retour en tête de page  




    LE COURRIER ENTRE LES POCHES


    liaisons Lorient St Nazaire
    Il est quasi inexistant à l'exception du courrier entre les Poches de Lorient et de Saint-Nazaire.

    En effet pour ces dernières, le courrier aérien venant d'Allemagne arrive la plupart du temps par l'aéroport de la Poche de Saint-Nazaire, mieux protégé que celui de Lorient. Il y a donc des liaisons postales par mer entre Lorient et Saint-Nazaire pour le courrier des militaires allemands et un peu de courrier français utilise la même voie.

    AVRIL 1945 :
    On connaît du courrier entre les poches acheminé par les services allemands, par exemple:

    Liaison Lorient Saint-Nazaire
    Lettre philatélique partie du Palais - sur Belle-île dans la Poche de Lorient- pour La Baule - dans la Poche de Saint Nazaire -, affranchie avec Pétain 1F50 (Y&T France n°517), oblitéré «LE PALAIS / MORBIHAN» 23/3/45, avec taxe à l'arrivée (le tarif est passé à 2F) apposée par la machine à affranchir HAVAS C.0443, avec numéroteur, vignette «REPUBLIQUE / FRANCAISE» tarif *1oo, dateur linéaire «=20 IV 45= ST NAZAIRE= et 8 lignes ondulées, lettre «T» dans un triangle et cachet manuel «LA BAULE / LOIRE-INFRE» 20/4/45 et griffe «Courrier TRANSPORTE / par la poste Allemande / Certifié exact / Le Receveur des P.T.T. / (Signature)».

    Lettre de La Baule pour Lorient
    Lettre commerciale de La Baule pour Lorient, affranchie à 2F avec la machine à affranchir C.0443 de Saint-Nazaire 12/3/45, censurée à l'arrivée par le cachet "FESTUNG LORIENT / ★ ZENSUR ★" et paraphe du censeur.

    Retour en tête de page  




    LES LIBÉRATIONS DES POCHES

    Les 50ème et 158ème Régiments de la 23ème Division d'Infanterie française attaquent et capturent Royan en avril 1945, en coordination avec la 2ème Division Blindée du général Leclerc, puis ensuite, avec le 6ème Régiment et différentes autres forces, attaquent l'Île d'Oléron et le périmètre de La Rochelle/La Pallice. Les forces allemandes de la poche de la Rochelle déposent finalement les armes le 9 mai 1945, 48 heures après la capitulation du IIIème Reich.

    Une flotte, regroupée sous l'appellation « French Naval Task Force », constituée à partir de décembre 1944 en Angleterre sous les ordres du contre-amiral Ruë, et comptant 25 bâtiments dont le cuirassé Lorraine, les croiseurs Duquesne et Gloire, quelques torpilleurs et des destroyers d'escorte, participe à la Libération des poches.


    Cuirassé Lorraine
    Lettre en franchise en provenance du cuirasé Lorraine pour Briançon, oblitérée cachet hexagonal pointillé "CUIRASSE LORRAINE " 21/4/45, avec censure RNB de Rennes

    14 AVRIL 1945 :
    Assaut des forces françaises en Gironde-Nord.

    15 AVRIL 1945 :
    Assaut des forces françaises en Gironde-Sud.

    18 AVRIL 1945 :
    Capitulation de la Poche de Gironde-Nord et libération de Royan.

    Une oblitération mécanique SECAP flamme à droite «30e ANNIVERSAIRE DE LA / LIBERATION DE ROYAN / 19 AVRIL 1945 / 19 AVRIL 1975» et couronne « ROYAN PPAL / CHARENTE MME» célèbre cet événement en avril 1975.

    30ème anniversaire de la Libération

    Une oblitération mécanique illustrée SECAP type 2 flamme à gauche «40°ANNIVERSAIRE / de la LIBERATION / ROYAN / POCHE DE ROYAN / ILE D'OLERON / 13 avril 1945 / 1er mai 1945» et couronne «17 ROYAN PPAL / CHARENTE MARITIME» célèbre cet événement en avril 1985.

    OMEC libération de Royan

    19 AVRIL 1945 :
    Capitulation de la Poche de Gironde-Sud.

    libération d'Oléron 50ème anniversaire
    30 AVRIL 1945 :
    Offensive française sur l'île d'Oléron, qui est prise le lendemain.
    Une oblitération temporaire sera mise en service pour le 50ème anniversaire.



    Avancée des troupes françaises en direction de La Rochelle sans combat.

    7 MAI 1945 :
    Capitulation de la poche de Lorient.

    40ème anniversaire

    Une oblitération temporaire illustrée «LIBERATION DE LA POCHE DE LORIENT / 56 LORIENT // (Chaînes brisées) / 40° / ANNIVERSAIRE / 10-MAI-45 / 10-MAI-85»



    et une oblitération mécanique SECAP type 2 flamme à gauche «40e ANNIVERSAIRE / LIBERATION DE LORIENT / 10 MAI 1945-1985» et couronne «56 LORIENT Ppal / MORBIHAN» commémorent cet événement.


    OMEC 40ème anniversaire


    8 MAI 1945 :
    Capitulation de la Poche de la Rochelle.

    Le 8 Mai des cartes et enveloppes commémoratives du «IV° SIEGE DE LA ROCHELLE / 24 AOUT 1944 - 8 MAI 1945", sont émises avec cachet commémoratif rectangulaire illustré encadré violet «LIBERATION DE LA FORTERESSE DE LA ROCHELLE / (écusson et croix de Lorraine) / 8 MAI 1945» + cachet double cercle violet 41/28mm «- REPUBLIQUE FRANCAISE - / COMITE DEPL DE LA LIBERATION // CHTE MME / (croix de Lorraine)».

    Libération de la Poche de La Rochelle

    Vue la pénurie de timbres et les nombreuses demandes de pouvoir correspondre, enfin, avec le reste de la France, des empreintes de machines à affranchir (vignette seulement) sont utilisées pour confectionner des entiers postaux, vendus tels quels à la Poste.

    Entier Postal La Rochelle
    Entier postal à 1F50 confectionné avec l'empreinte de la machine à affranchir B0944 oblitéré du 9/5/45 avec cachet commémoratif "Libération de la Forteresse de La Rochelle / (blason) (croix de Lorraine) / 8 MAI 1945" au profit de l'entr'aide aux prisonniers.

    60ème anniversaire de la libération de La Rochelle




    Une oblitération temporaire "LA ROCHELLE LIBEREE 8 MAI 1945 60e ANNIVERSAIRE / 17 LA ROCHELLE / (L, torche, maisons) / 16 et 17 avril 2015" commémore le soixantième anniversaire de la libération de la ville.

    Oblitération temporaire libération de Dunkerque
    9 MAI 1945 :
    Capitulation de la Poche de Dunkerque.
    Plusieurs oblitérations rappellent cette libération :
    Une oblitération temporaire "DERNIERE VILLE LIBEREE / 59 DUNKERQUE // 30E ANNIVERSAIRE / (chaînes brisées et colombe de la paix)",
    une oblitération mécanique SECAP flamme à gauche type 2 "DUNKERQUE / DU 25 MAI AI 3 JUIN 1985 / COMMEMORATIONS / BATAILLE MAI-JUIN 1940 / LIBERATION 9 MAI 1945, et couronne "59 DUNKERQUE / NORD"
    une oblitération temporaire "BATAILLE 1940 * 1945 LIBERATION /* 59 DUNKERQUE * // COMMEMORATIONS / (avion, colombe, soleil, ville) / 25-26 Mai 1985"

    60ème anniversaire de la libération de Dunkerque


    40ème anniversaire de la libération de Dunkerque


    Une oblitération temporaire "60ème anniversaire de la Libération / 59 Dunkerque // DUNKERQUE / (V et croix de Lorraine) / LIBERE / 6 mai 2005"

    reddition poche de Dunkerque

    Plusieurs "Prêts-à-Poster" ont également été émis pour commémorer la libération de Dunkerque.

    PAP Libération de Dunkerque
    Prêt-à-poster (repiqué ?) 60ème anniversaire de la Libération de Dunkerque avec légende sous la photo "10 mai 1945, / le drapeau français / flotte à nouveau / sur Dunkerque". Le timbre imprimé est celui de 1945 sans valeur faciale.

    PAP Libération Dunkerque
    Prêt-à-poster (repiqué ?) 60ème anniversaire de la Libération de Dunkerque. Le timbre imprimé représente les Moulins du Nord.

    9-12 MAI 1945 :
    Capitulation de la Poche de Saint-Nazaire.
    40ème anniversaire de la reddition de saint-nazaire
    Une oblitération illustrée temporaire «40° ANNIVERSAIRE-REDDITION-POCHE DE St NAZAIRE / 44 BOUVRON // (monument)» 11/5/85


    et une oblitération mécanique SECAP type 2 flamme à gauche «BOUVRON / 40°ANNIVERSAIRE / DE LA REDDITION / POCHE DE ST NAZAIRE / 12 MAI 1985» et couronne «44 BOUVRON / LOIRE ATLANTIQUE» 2/4/85 commémorent cet événement.


    40ème anniversaire de la reddition de saint-Nazaire

    Plusieurs autres oblitérations seront maises en service pour les anniversaires suivants.

    OMEC 50ème anniversaire de la Libération

    60ème anniversaire

    Un Prêt-à-Poster (repiqué ?) a été vendu à Courdemais pour le 60ème anniversaire de la reddition allemande.

    PAP reddition de saint-Nazaire 1945

    60e anniversaire60ème anniversaire
    70ème anniversaire sur timbre autocollant
    70ème anniversaire de la libération de la poche de Saint-Nazaire
    70ème anniversaire : souvenir avec timbre autocollant "MonTimbreAMoi" rappelant l'émission de 1945

    Une petite griffe «LIBERATION» a été apposée sur le courrier de la poche du 9 au 14 Mai 1945. On ne sait pas si cette griffe a été autorisée par une autorité compétente.

    Griffe Libération sur timbres
    Enveloppe philatélique recommandée affranchie à 6F avec des timbres surchargés LIBERATION en diagonale 9/5/45, preuve s'il en est besoin que les timbres à 50c et à 2F, qui avaient servi de prétexte à l'émission de la Chambre de Commerce, ne manquaient pas.

    Retour en tête de page  


    Retour au sommaire de   "La Guerre aux côtés des Alliés"  




    Bibliographie Historique
    Biblio historique OUVRAGES SPÉCIFIQUES


    "Entre Marins Rochefort-La Rochelle Royan 1944-1945 " par l'Amiral Meyer chez Robert Lafont, 1966

    "L'Insupportable isolement / Poches de la Rochelle et Royan - Pointe de Grave 1944-1945 " parJacques Perruchon édité par Le Croix Vif Collection Documentaires en 2006



    BIBLIOGRAPHIE PHILATÉLIQUE

    Bibliographie Philatélique

    OUVRAGES GÉNÉRAUX


    "YVERT & TELLIER Catalogue Mondial de Cotation", éditions Yvert et Tellier, Amiens

    "MICHEL Catalogue Mondial de Cotation", éditions Schwaneberger Verlag GmbH, München, Allemagne.

    "MAURY CERES & DALLAY" catalogues de cotation timbres-poste, Editions Arthur Maury.

    "MARIANNE Timbres de France", par J.F. Brun, J. Storch et R. Françon, catalogue Fédéral 1984-85

    "Catalogue des Oblitérations Militaires Françaises 1900-1985", 1987 par Bertrand Sinais.

    "Histoire de la Poste Navale" ",par Jacques Mériaux, tome II, thèse de doctorat d'histoire, Editions Bertrand Sinais, 1998

    "La Poste Navale 1943-1963",par Jacques Mériaux édité par l'Echo de la Timbrologie1974

    "Catalogue des Oblitérations Navales Françaises 1771-1986" par Bertrand Sinais 1987.

    "Catalogue Mondial des Coupons-Réponse" tome 1 et tome 2 par André Hurtré, publiés par l'Académie de Philatélie en 2010 et 2014.

    "The International Postage Meter Stamp Catalog", by Joel A. Hawkins & Richard Stambaugh, published by the authors, 2005. L'essentiel de l'ouvrage a été repris sur le site : http://en.wikibooks.org/wiki/International_Postage_Meter_Stamp_Catalog

    "La Poste aux Armées" par Maurice Ferrier Editions Sun, 1975.

    "Le service postal dans les armées 1968-2010" par Pierre Couesnon, Amicale de la Poste aux Armées 2011.

    "World History Stamps Atlas" par Stuart Rossiter et John Flower, Editions MacDonald & Co (Publishers) Ltd, 1989 (WHSA--)

    "Catalogue des Entiers Postaux des Colonies Françaises" édité par l'Association des Collectionneurs d'Entiers Postaux (ACEP) en 2001,

    "Les Entiers Postaux de France et Monaco" par J. Storch, R. Françon et B. Sinais, Editions Bertrand Sinais 2005.

    "Catalogue des Oblitérations Mécaniques Françaises (sauf SECAP après 1960)" par Gérard Dreyfuss éditions Yvert et Tellier 1994,

    "Les Tarifs Postaux Français 1627-1969 et 1969-1988", par J.-P. Alexandre - Barbey - J.F. Brun - G. Desarnaud et Dr R. Joany éditions Brun et Fils, 1989.

    "Catalogue des Cartes Postales de Franchise Militaire", par Bertrand Sinais et André Weingarten, Editions Philoffset, Marseille, 1992

    "Civil and military censorship during world war II", par Dr H.F. Stich, W.Stich et J Specht, Vancouver, 1993

    "Die Postzensur Handbuch und Katalog" par Karl Kurt Wolter Band II Neuzeit (1939-1965) Druck und Verlag Georg Amm, 85 Nürnberg, 1966

    "History of British Army Postal Service" Vol III 1927-1-63 edited by Edward B. Proud, 1982

    "Geographic locations of US APOs 1941-1978" par James Shaffer du War Cover Club Octobre 1979.

    Articles des "Feuilles Marcophiles", publiés par l'Union Marcophile.

    Articles des revues philatéliques "Le Monde des Philatélistes", "Timbroscopie", "Timbres Magazine", "La Philatélie Française", "L'Écho de la Timbrologie"..

    Site internet "Philatélie Française" http://www.philateliefrancaise.fr

    OUVRAGES SPÉCIFIQUES

    Histoire postale des poches de La Rochelle et Royan Pointe de Grave par le Dr Jacques Perruchon, éditée par l'Amicale Philatélique Aunisienne .

    The Saint-Nazaire pocket August 1944- May 1945 par Robert E. Stuckey publié par la France and Colonies Philatélic Society of Great Britain (1982) .

    Die Funknachrichtenkarten des Eingeschlissenen Kanal- und Atlantikfestungen 1944-1945 par Karl Heimann édité par la Poststempelgilde «Rhein-Donau» e.V. à Düsseldorf 1980 .

    Deutsche Besetzung in Frankreich 1940/45 par Wolfgang Tust et Werner Pickenpack édité par Schriftenreihe Neues Handbuch der Briefmarkenkunde Frankfurt am Main, 1971 .



    Retour en tête de page  



    Retour au sommaire de   "La Guerre aux côtés des Alliés"