LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La France en Guerre aux côtés des Alliés  


Retour au sommaire de   "La Guerre aux côtés des Alliés"  



Accès aux différentes parties du chapitre
"de la Percée d'Avranches aux frontières du Nord-Est
et aux Vosges"
 
d'Avranches jusqu'à la Seine
De la Seine aux frontières
du Nord-Est et aux Vosges
Pages —>
   2  
 
Normandie (Avranches, Falaise Rouen)
Bretagne, Nord de la Loire
Paris
Montgomery
vers le Nord
Hodges vers le Nord-Est
Patton vers les Vosges



Page 2




Insigne 3rd US Army

  1.4. L'OFFENSIVE DE LA 3RD US ARMY
DU GÉNÉRAL PATTON 



insigne VIII US Corps

1.4.1.

LE VIII US CORPS EN BRETAGNE



Opérations américaines en Bretagne
Source http://www.tankdestroyer.net/places/maps
CLIQUER SUR LA CARTE POUR L'AGRANDIR

Dès l'annonce du débarquement, la Résistance bretonne harcèle les forces allemandes, parfois avec succès, parfois avec de lourdes pertes. Des éléments SAS sont parachutés dès le 6 juin à la fois pour aider les Résistants mais aussi pour évaluer leur capacité à combattre.

Voir l'encart :

Les combats du maquis de Saint-Marcel (Morbihan)




insigne VIII US Corps

L'ÉPOPÉE DU VIII US CORPS
EN BRETAGNE

Après la percée d'Avranches du 31 juillet, l'objectif fixé au VIII US Corps est d'occuper Fougères, puis Rennes et ensuite de libérer la Bretagne et ses ports.

Le VIII Corps, composé de la Task Force "A", des 4th et 6th Armored Divisions, et des 8th et 83d Infantry Divisions se rue vers la Bretagne selon trois routes principales :
  • La Task Force "A" précédant la 83rd Infantry Division par la route nord
  • La 6th Armored Division sur la route centrale,
  • et la 4th Armored Division par une route sud via Redon et Vannes vers Lorient.
La 8th Infantry Division reste dans les environs de Rennes jusqu'au 13 août, date à laquelle elle fera mouvement vers Dinan.

Au 7 août, la Task Force "A" est aux environs de Morlaix, la 6th Armored Division tout près de Brest et la 4th Armored Division encercle Lorient. La 83rd Infantry Division est déployée autour de Saint-Malo et de Dinard.
En une semaine, la Bretagne est délivrée de la plupart des forces allemandes qui ne tiennent plus que des poches de résistance de Saint-Malo, Brest, Lorient et Saint-Nazaire.
Près de 60 000 combattants des Forces Françaises de l'Intérieur aident les troupes américaines en sécurisant les routes, les ponts, en guidant les unités sur les itinéraires et en réduisant les petites poches de résistance allemandes qui ne sont pas sur les routes principales des grosses unités.

Dans la deuxième semaine d'août, le VIII Corps continue ses opérations en Bretagne. Au nord-ouest, la "Task force "A" rejoint la 6th Armored Division autour de Brest.
La 83d Infantry Division libère Saint-Malo le 14 août à l'exception de la citadelle et prend Dinard le 15.
Dans la partie sud, la 4th Armored Division assiège les poches de Lorient et Saint-Nazaire sans chercher à les réduire.

Le Combat Command "B" et la 4th Armored Division quant à eux se dirigent vers Nantes où ils relèvent un bataillon d'infanterie de la 5th Infantry Division (XX US Corps). Le 13 août, Nantes est libérée.
Le 17 août la citadelle de Saint-Malo capitule à son tour après deux semaines de siège par la 83rd Infantry Division.

Le 19 août, le VIII US Corps reçoit l'ordre de protéger aussi le flanc sud de la 3rd Army en plus de la Bretagne.
On lui attribue la 2d Infantry Division et la 29th Infantry Division qui étaient précédemment rattachées à la First US Army, de telle manière qu'à cette date il est composé des 2d Infantry Division, 8th Infantry Division, 29th Infantry Division, 83rd Infantry Division et de la 6th Armored Division.
L'attaque sur Brest commence le 25 août. Environ 30 000 soldats allemands sont retranchés dans la ville. Les 2nd Infantry Division, 8th Infantry Division, 29th Infantry Divisions ont engagées dans l'assaut.
A partir du 20 août, la 6th Armored Division et la 83d Infantry Division sont affectées à la protection du flanc sud sur la rive droite de la Loire jusqu'à l'Ouest d'Orléans qu'elles atteignent le 27. Elles sont guidées et aidées dans leur progression par les Forces Françaises de l'Intérieur des départements traversés.

Le Combat Command "A" (6th Armored Division) se positionne autour de Lorient.
Le 5 septembre, le VIII Corps, qui était rattaché à la 3rd US Army du général Patton, est affecté à la 9th Army du général Simpson qui vient de débarquer mais ses objectifs restent les mêmes en Bretagne et le long de la Loire.

Source : http://pattonthirdarmy.com/3rdarmysummaries1.html

Le site http://www.history.army.mil/ donne l'itinéraire détaillé d'un certain nombre de divisions par exemple :

8th US Infantry Division
      05.08.1944 Betton (vic E) Ille-et-Vilaine
      18.08.1944 Lesneven Finistère
      30.08.1944 Plouvien Finistère
      14.09.1944 La Fontaine Blanche Ille-et-Vilaine
      20.09.1944 La Bosere Ille-et-Vilaine
      22.09.1944 Lanviguer Ille-et-Vilaine
29th Infantry Division :
      15.08.1944 Le Fresne Poret (vic) Manche
      22.08.1944 Plouguin Finistere
      25.08.1944 Treleon Finistere
      29.08.1944 Lorcornan (vic) Finistere
      30.08.1944 Kergouvel (vic) Finistere
      15.09.1944 Plouzane (vic) Finistere
      17.09.1944 Questel Finistere
      19.09.1944 Kerdivichen (vic) Finistere

("vic"= vicinity = environs de )


1ER - 13 AOÛT 1944 :
Libération de la Bretagne à l'exception de Brest, Lorient et Saint-Nazaire.

Eisenhower souligne l'intérêt de la résistance bretonne, bien pourvue en armes, elle a pris le contrôle de l'intérieur du pays, a guidé les Alliés, a protégé les flancs de l'armée américaine, et a fait 20 000 prisonniers. Là où la Résistance joue le rôle d'auxiliaire des Alliés, son efficacité est remarquable.
En Bretagne, à la fin juillet, les Résistants libèrent la plupart des villes avant l'arrivée des Alliés permettant à ceux-ci d'y pénétrer sans combattre et de poursuivre l'ennemi qui se retranche dans les "forteresses", puis anéantissent les poches de résistance allemande, dépassées par la rapide progression des blindés américains.

Les F.F.I utilisent un entier carte postale à en-tête "SERVICE POSTAL / des Forces Françaises de l'Intérieur" imprimé à Redon, vue envoyée du SP 104 à Guipry (Ille et Vilaine), oblitérée "REDON / ILLE ET VILAINE" 21/10/44 et avec cachet triple cercle violet "2° Bureau FFI------ * // (croix de Lorraine)" (deux exemplaires signalés).

Entier Postal des FFI


4 AOÛT 1944 :
Libération de Rennes par la 4th Armored Division et la 8th US Infantry Division.

Un entier carte postale à 1f20 Semeuse lignée brun sur chamois clair, tirage 100 000, (S&F n°SlE1), ou sur jaune, tirage 900 000, (S&F SlE2) a été imprimé à Rennes à la demande des autorités militaires (imprimerie Oberthur), le poinçon de la semeuse lignée a été gravé localement.

Entier Semeuse à 1F20 ocre foncé
chamois clair Redon 25/9/44

Entier semeuse chamois clair
chamois très clair/jaune Rennes 18/10/44

CP 1F20 Semeuse pour le Cameroun
Utilisation par avion pour le Cameroun avec affranchissement complémentaire à 1F70 (insuffisant griffe "T") 1/12/44 et censure à l'arrivée. Pas de traces de taxe perçue à l'arrivée

Lettre d'un soldat US de l'APO 144 de rennes
Lettre en franchise par voie de surface d'un soldat US oblitérée 3/9/44 de l'APO 144 NY qui se trouve à Rennes depuis le 12 août et y restera jusqu'en décembre 1945. Censure US. On notera que le sergent donne une adresse dépendant de l'APO 350 NY de Cherbourg, bureau centralisateur dans les premiers mois des combats.

APO 164 Rennes
Entier postal au tarif réduit de poste aérienne d'un soldat US oblitérée 23/8/44 de l'APO 161 NY qui se trouve à Rennes depuis le 18 août et y restera jusqu'au 29/9. Censure US

70ème anniversaire de la libération de Rennes


Une oblitération temporaire "70EME ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION / 35 RENNES // (insigne de la 8th US Inf Div.) 4-08-2014" rappelle la libération de Rennes par la 8th US Inf. Div..

4 AOÛT 1944 :
Libération de Chateaubriant par la 4th US Armored Division.

Deux APOs seront mis en service à Chateaubriant (Quartier général de la 94th Infantry Division à partir du début septembre et de la 66th Infantry Division à partir du début janvier 1945).
  • APO 94 NY (Chateaubriant, 94th Infantry Division),

APO 94  Chateaubriant
Lettre oblitérée 3/11/44 d'un caporal de l'APO 94 NY qui se trouve à Chateaubriant du 29/9/44 au 12/1/45

  • APO 454 NY (Chateaubriant, 66th Infantry Division),

APO 454 Chateaubriant
Lettre d'un sergent américain avec l'oblitération mécanique de l'APO 454. 2/4/45.
(L'APO 454 N.Y. est à Chateaubriant du 6 janvier au 1er juin 1945).

5 AOÛT 1944 :
Libération de Redon.
Après avoir libéré Rennes, les blindés américains de la 4th US Armored Division du général John S. Wood reçoivent l'ordre de prendre le contrôle de tous les ponts sur la Vilaine, de Rennes jusqu'à la mer. Principaux objectifs : les deux ponts et ses axes routiers majeurs, à Redon et à La Roche-Bernard.
La colonne américaine ne s'arrête pas et poursuit sa progression vers Vannes.
Seules restent en pays de Redon quelques troupes américaines du génie, chargées de restaurer les communications. Ils remettent en service deux ponts importants, ceux de la Marionnette et de la Digue.

bataillon FFI du génie de redon
Lettre en franchise de Saint Nicolas de Redon pour Paris oblitérée Redon 16/11/44 avec cachet double cercle 38/26mm d'une unité FFI "BATAILLON DU GENIE / ★ // (croix de Lorraine)"

5-6 AOÛT 1944 :
Libération de la ville de Vannes par les FFI qui font face à une contre-attaque allemande arrêtée par les troupes US arrivées à temps.
Une oblitération mécanique en l'honneur du Secours National, patronné par le maréchal Pétain, fut mise en service au mois de juin et retirée très rapidement après le départ des Allemands. N'ayant servi qu'environ deux mois dans une période très troublée, elle est rare.

OMEC secours National Vannes
Oblitération mécanique du 12 août (une des dernières dates signalées) et censure de Vannes (H.V.)

Libération de Saint-Brieuc par la 6th Armored Division. et les FFI.

7-12 AOÛT 1944 :
Bataille de Pleurtuit- Dinan-Dinard.

Une partie de la forteresse de Dinard est défendue par une série de points d'appui fortifiés partant de Dinan et s'étendant jusqu'à Dinard via le village et le terrain d'aviation de Pleurtruit. Des combats très durs s'engagent maison par maison et parfois à la baïonnette.
Avec la chute de Pleurtuit, les deux régiments (121th et 33th US Infantry Regiment) poursuivent leur attaque le 13 août, réduisant systématiquement les blockhaus individuels.
Dans l'après-midi du 14 août, les deux régiments entrent dans Dinard et sa périphérie. L'opération est complétée le jour suivant par le dégagement de Dinard et des villages voisins de Saint-Lunaire et de Saint-Briac-sur-Mer.
La reddition de la garnison de Dinard fait pratiquement quatre mille prisonniers, y compris le colonel allemand Rudolf Bacherer.
A elle seule, la bataille de Pleurtuit-Dinan aura fait quelque 600 morts du côté des Alliés, dont près des 3/4 sont des G.I's et un quart des maquisards français combattant à leur côtés.

http://www.absa3945.com/Piper%20aout%201944/dinard-pleurtuit.htm
http://www.ww2-derniersecret.com/Bretagne/35-2.html



FFI de Dinan
Carte postale expédié par un membre des FFI de Dinan avec cachet de vaguemestre double cercle "xxxxx FFI DINAN / 2° Compagnie // Le Capitaine / Commandant / (croix de Lorraine)", oblitérée Redon 2/12/44

Des oblitérations mécaniques SECAP type 2 célèbrent le cinquantenaire de cette bataille : flamme "1944 LIBERATION 1994 // (stèle, village) / CINQUANTENAIRE DE LA BATAILLE" et couronne "35 PLEURTUIT / ILLE ET VILAINE" et flamme "CINQUANTENAIRE DE LA LIBERATION / 1944 1994 / (églises et soldats) / EXPOSITIONS" et couronne "DINARD / ILLE ET VILAINE" (sans numéro de département).

OMEC bataille de Pleutuit
50ème anniversaire de la Libération de Dinard

8 AOÛT 1944 :
Libération de Morlaix par le VIII US Army Corps.

morlaix septembre 1944
Lettre officielle militaire pour Washington, oblitérée de l'APO 60 NY 30/9/44
(l'APO 60 NY est à Morlaix du 27/8/44 au 18/1/45)


AUTOUR DE LORIENT



4 AOÛT 1944 :
Le XXVe Corps allemand, commandé par le général Farmbacher, se retire dans les ports de la Bretagne.

10 AOÛT 1944 :
Tentative de prise de la ville de Lorient et encerclement de la future "Poche de Lorient".

Le 1er août 1944, à la suite de la percée d'Avranches, les troupes américaines du général Patton entrent dans la péninsule bretonne. Hitler donne alors l'ordre à ses troupes stationnées en Bretagne de se replier dans les ports d'intérêt stratégique de Brest, Lorient et Saint-Nazaire.
Lorient est alors une place forte de première importance. Elle abrite la première base de sous-marins allemands, les fameux U-Boote, et a servi de quartier général à l'amiral Karl Dönitz. Deux mille soldats allemands se replient en direction de Lorient. Le général Wilhelm Fahrmbacher, commandant de la place forte, donne l'ordre de miner les ponts conduisant à la ville. 26 000 soldats allemands se trouvent dans la forteresse de Lorient. Les contours de la poche sont stabilisés le 12 août.
Plusieurs dizaines de milliers de résistants français étaient déjà présents aux environs de Lorient lors de l'arrivée début août des premiers Américains, en l'occurrence la 4th US Armored Division (Combat Command "B").
Au moment de la formation de la "poche", 20 000 civils s'y retrouvent piégés. Les troupes américaines, qui étaient aux portes de la ville dès le 10 août, auraient pu donner l'assaut comme à Brest. Mais l'offensive vers Berlin était alors prioritaire et la prise de la ville de Lorient aurait sans doute été très coûteuse en vies humaines comme cela a été le cas à Brest où il y eut 10 000 victimes.
Les résistants français et une division américaine seront chargés de faire le blocus pendant neuf longs mois, jusqu'à l'acte de reddition signé le 7 mai 1945. Le 10 mai, le général Fahrmbacher remettra son arme au général Kramer dans un champ à Caudan.

Comme à Rennes, le général Wood ne souhaite pas engager les blindés dans la zone urbaine de Lorient et demande à être relevé par la 8th US Infantry Division, mais celle-ci est engagée dans la bataille de Brest. C'est finalement la 6th US Armored Division du général Robert W. Grow, venant de Brest, qui relève, le 15 août, la 4th US Armored Division.
insigne 94th US Infantry Division
Insigne de la 94th US Infantry Division
La situation s'enlise pendant un mois, et la 6th US Armored Division est elle-même remplacée le 15 septembre par la 94th US Infantry Division du général Malony. Cette dernière est présente sur les fronts des poches de Lorient et de Saint-Nazaire. Son quartier général est à Châteaubriant.

La 94th Infantry Division sera relevée à la fin décembre 1944 par la 66th Infantry division.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Poche_de_Lorient.

Le site http://www.history.army.mil/ donne l'itinéraire détaillé d'un certain nombre de divisions par exemple :

94th Infantry Division :
      8 Sep 44 Ste-Marie-du-Mont Manche
      9 Sep 44 Plouay (2 mi S) Morbihan
      22 Dec 44 Chateaubriant Loire-Inferieure
      3 Jan 45 Biene Marne


LES FORCES FRANCAISES AUTOUR DE LORIENT :


La 19ème Division d'infanterie française est une division incomplète, formée de bataillons FFI hétérogènes, pour contenir la poche tenue par les Allemands à Lorient/Quiberon. Ses bataillons seront graduellement réorganisés dans des régiments.
A la différence de Royan et de La Rochelle, aucun assaut principal ne sera tenté contre la poche et la garnison allemande, qui dépose les armes le 10 mai 1945, 3 jours après la capitulation du IIIème Reich.

CID 19
Lettre en franchise d'un soldat du Centre d'Instruction Divisionnaire de la 19ème Division d'Infanterie (CID 19) en formation à Landerneau, oblitérée Landerneau ?/2/45

Pour le courrier de la "Poche de Lorient" voir le chapitre :

"Les Poches de l'Atlantique"








50ème anniversaire de la libération de Nantes


10-12 AOÛT 1944 :
Libération de Nantes.
Le 12 août, les véhicules de la 4th US Armored Division font leur entrée dans Nantes par la route de Rennes. Les Allemands ont quitté la veille la cité et se sont réfugiés sur la rive gauche de la Loire, à Rezé ou se sont repliés vers Saint-Nazaire.

La Libération de Nantes a été commémorée par :
  • Une oblitération temporaire "CINQUANTENAIRE DE LA LIBERATION / ★ 44 NANTES ★ // 12 AOÛT 1944 / (Jeep").
  • une oblitération mécanique illustrée SECAP type 2 flamme à gauche "NANTES COMPAGNON de la LIBERATION / 18 JUIN 1940 / 8 MAI 1945 / DE L'APPEL / A LA VICTOIRE / 45 - 40° Anniversaire (portrait Gal de Gaulle et croix de Lorraine)" et couronne "44 NANTES R.P. / LOIRE ATLANTIQUE" 11/6/85.

Nantes Compagnon de la Libération

Nantes Ville Compagnon de la Libération


Un timbre (Y&T France No 1797) a été consacré aux villes faites "Compagnon de la Libération", dont Nantes.

AUTOUR DE SAINT-NAZAIRE



Avec le concours de la résistance française, les troupes américaines libèrent la ville de Nantes mais ne parviennent pas à libérer totalement la Loire-Inférieure rencontrant une opposition allemand très forte autour de la "forteresse de Saint-Nazaire".
Une ligne de front se stabilise le 18 août 1944. Elle détermine un vaste territoire de 1 800 kilomètres carrés : la « poche de Saint-Nazaire », la plus grande poche atlantique. 32 000 soldats allemands et 124 000 civils français "empochés" s'y trouvent encerclés par plus de 15 000 hommes des bataillons résistants français et des unités militaires américaines. L'organisation défensive allemande de la poche se déploie du nord au sud de la Loire.
La mission bretonne de la 4 th Armored Division est terminée. On l'attend désormais sur Orléans.
L'encerclement des poches de Lorient et Saint-Nazaire est alors confié à la 6 th US Armored Division à qui l'on adjoint sur Saint-Nazaire les hommes du 331st Infantry Regiment.
Plusieurs bataillons de FFI se forment également et progressivement sur le front de la poche, pour se placer sous les ordres du colonel Jacques Chombart de Lauwe, chef départemental des FFI de Loire-Inférieure depuis le 4 août. Ils proviennent du département mais aussi d'Ille-et-Vilaine, des Côtes-du-Nord, du Maine-et-Loire, de Vendée, de la Vienne et de la Haute-Vienne.
insigne 94th US Infantry Division
Le 10 septembre, les troupes américaines postées devant Saint-Nazaire sont relevées par le 376th Infantry Regiment de la 94thUS Infantry Division.
Les belligérants se préparent à un assaut final qui n'aura jamais lieu.
Mais la poche n'est pas pour autant abandonnée des Alliés. Seule la tactique change : d'une stratégie offensive de libération, les Alliés passent à une stratégie de siège, d'encerclement et d'épuisement des forces adverses.
Placées sous le commandement du Général de Larminat le 14 octobre 1944, ces Forces Françaises de l'Ouest (FFO) prennent l'appellation de Détachement d'Armée de l'Atlantique (DAATL) le 1er mars 1945.
Dans les faits, les Américains de la 94th Infantry Division, puis à partir de janvier 1945 des Panthermen de la 66th Infantry Division, disposent du contrôle suprême des opérations et donc des 30 000 Français répartis entre Lorient et Saint-Nazaire. Le commandement français quant à lui organise les unités, encadre et forme ces volontaires rompus aux combats clandestins mais pas à la discipline militaire. Il s'occupe aussi, et surtout, de l'approvisionnement et de la distribution en armes et équipements.
Ces troupes bigarrées à l'automne 1944 finissent par former, au printemps 1945, sur les fronts de Lorient et Saint-Nazaire, les 19ème et 25ème Divisions d'Infanterie, embryons du futur 3ème Corps d'Armée français.

http://www.mairie-saintnazaire.fr/fileadmin/media/Archives/Poche_de_Saint-Nazaire/GuideWeb2015.pdf
http://www.grand-blockhaus.com/index.php/ct-menu-item-13/ct-menu-item-16




  • LES FORCES ENCERCLANT LA POCHE

  • Le B.P.M. 505 dessert la 25ème Division d'Infanterie (française) de Nantes
  • BPM 505

    Artillerie des FFO
    Lettre en franchise militaire du colonel commandant l'artillerie des FFO, oblitérée 9/2/45 avec cachet administratif "ARTILLERIE DES FORCES FRANCAISES DE L'OUEST / Le Colonel-Commandant"

    Des unités F.F.I. non endivisionnées contrôlent également les bordures de la poche.

    Censure nantes
    FFI Nantes
    Lettre en provenance d'une formation F.F.I dans la région de Nantes (censure NA 1) pour Chateauroux avec cachet de vaguemestre à croix de Lorraine et oblitération "POSTE AUX ARMEES" 30/10/44

    Mouvement Libération Nord
    Lettre à entête du Mouvement Libération-Nord Nantes 11/3/52

Les Forces Américaines concentrées autour de St-Nazaire ont utilisé les cachets d'A.P.O. suivants :
  • APO 596 NY (Nantes).
APO 596 de Nantes
APO 596 NY 9/10/44 qui se trouve à Nantes du 26/9/44 au 10/5/45

  • Voir aussi, ci-dessus, ceux de Chateaubriant (APO 94 NY et APO 454 NY).

Pour le courrier de la poche de Saint Nazaire, voir le chapitre

"Les Poches de l'Atlantique"





16 AOÛT 1944 :
Libération de Saint-Malo par les forces américaines du VIIIème Corps d'Armées US.
Saint-Malo martyre
Un timbre a été consacré en 1945 à Saint-Malo, ville martyre (Y&T France N°747).
Pour le 50ème anniversaire une oblitération mécanique SECAP double cercle flamme à gauche "1944-1994 / Cinquantenaire de la libération de St-Malo / (ville et citadelle)" et couronne "35 SAINT MALO PPAL / ILLE ET VILAINE" a été mise en service.

OMEC Saint-malo


Souvenir de la libération de Ouessant



31 AOÛT 1944 :
Libération de l'île d'Ouessant.

Des souvenirs privés ont été confectionnés à cette occasion.

18 SEPTEMBRE 1944 :
Libération de Brest atteint par le VIIIème Corps d'Armée US qui partiellement a été transféré à la 9th US Army récemment débarquée.
L'événement est célébré par une oblitération mécanique illustrée SECAP type 2 flamme à gauche "LIBERATION DE BREST / 1944 / 1-16 SEPTEMBRE 1984 / (rade et fleurs)" et couronne "29 BREST Ppal / FINISTERE" 1/9/84.

Libération de Brest

Des surcharges purement privées "RF / Pour les / SINISTRES / BREST 1944 / + 2 Fr." ont été apposées à Lyon pour venir en aide aux victimes des combats de Brest.

surcharge privée pour les sinistrés de Brest

La libération de l'Île de Sein est commémorée par une oblitération mécanique illustrée SECAP type 2 flamme à gauche "ILE de SEIN COMPAGNON de la LIBERATION / 18 JUIN 1940 / 8 MAI 1945 / DE L'APPEL / A LA VICTOIRE / 45 - 40° Anniversaire (portrait Gal de Gaulle et croix de Lorraine)" et couronne "29 QUIMPER R.P. / FINISTERE" 18/6/85.

Ile de Sein

Villes compagnon de la libération


Un timbre (Y&T France No 1797) a été consacré aux lieux faits "Compagnon de la Libération", dont l'île de Sein.

19 SEPTEMBRE 1944 :
Libération de la presqu'île de Crozon dans le Finistère.

20 SEPTEMBRE 1944 :
Les dernières forces allemandes d'Audierne se rendent aux F.F.I. et aux forces américaines.
Audierne est la dernière ville du Finistère à être libérée.

Un certain nombre de timbres Pétain furent surchargés d'une croix de Lorraine par un médecin lieutenant des FFI alors que le bureau de poste local ne fonctionnait plus depuis longtemps.
Bien que certaines vignettes figurent sur enveloppe, aucune de ces fabrications n'a voyagé postalement et légalement.

Surcharge d'Audierne

Surcharge d'Audierne sur lettre

http://pattonthirdarmy.com/3rdarmysummaries2.html



Retour en tête de page  




Insigne du XV US Corps
insigne 19ème US Corps

1.4.2.

LE XV US CORPS (3RD US ARMY)
DANS LE MAINE

PUIS,
AVEC LE XIX US CORPS, (1ST US ARMY) VERS LA SEINE



épopée du XVe Corps jusqu'à la Seine
en vert clair, principale route suivie par le XV US Corps

LE XV US CORPS (3rd US ARMY)

Insigne du XV US Corps
Au 1er août 1944, l'objectif du XV US Corps est de se rassembler dans la zone autour de St Hilaire du Harcouet - Fougères.
Au 4 août, le XV US Corps reçoit l'ordre de s'emparer et de tenir la tête de pont à l'est de la ville de Mayenne jusqu'à ce qu'il soit relevé par la First US Army, puis de s'emparer de la tête de pont de Laval et sécuriser la rivière Mayenne jusqu'au sud de Château Gontier, puis de s'emparer du Mans et de se préparer à bifurquer vers le nord-est.
Pour cela, le XV US Corps (79th Infantry Division, 90th Infantry Division and 5th Armored Division) envoie la 90th Infantry Division vers la ville de Mayenne sur son flanc nord, et la 79th Infantry Division vers Laval au centre, tandis que la 5th Armored Division se dirige vers Chateau Gontier sur le flanc sud.
La ville de Mayenne est prise le 5 août et Laval et Chateau-Gontier sont libérés le 7.
Le lendemain la 79th Infantry Division atteint et occupe Le Mans. Elle est rejointe par 5th Armored Division et la 90th Infantry Division.
Le 8 août, le XV US Corps reçoit l'ordre d'avancer le long de l'axe Le Mans - Alençon - Sees, pour sécuriser la ligne de Sees jusqu'à Carrouges et se préparer à de nouvelles avancées.
A cette date le XV US Corps comprend les 79th et 90th Infantry Divisions occupant Le Mans avec la 5th Armored Division, tandis que la 2ème DB française s'approche du Mans.
Dès son arrivée la 2ème DB est envoyée vers le nord sur une route différente de la 5th Armored Division. Elles sont suivies par les 79th and 90th Infantry Divisions.
Le 12 août, la 2ème DB s'empare de Carrouges tandis que la 5th Armored Division s'empare de Sees.
La 2ème DB et la 5th Armored Division se dirigent ensuite ensemble vers Argentan qu'elles atteignent le 13 août tandis que la 90th Infantry Division s'empare d'Alençon et la 79th Infantry Division occupe Le Mèle-sur-Sarthe.
Les quatre divisions du XV US Corps sont alors déployées sur la partie Sud de la Poche de Falaise et commencent un bombardement intensif sur les forces allemandes qui tentent de s'échapper par l'Est.
Le XV Corps de la 3rd US Army est rejoint au Sud de la poche par le VII Corps de la First US Army en provenance de la région de Mortain.
Les Britanniques et les Canadiens au Nord-Est avec la First US Amy au Nord Ouest et à l'Ouest complètent la tenaille de la Poche.

Le général Bradley décide alors de donner l'ordre au général Patton de diriger l'essentiel du XV US Corps vers la Seine, laissant la 2ème DB et la 90th US Infantry Division du XV US Corps sur le front d'Argentan, aidées par une division d'infanterie du XX US Corps.
Le 14 août, le XV US Corps reçoit l'ordre de s'emparer de la tête de pont de Dreux. La 79th Infantry Division et la 5th Armored Division sont désignées pour cette opération.
Dreux est prise par la 5th Armored Division le 16 août, et la 79th Infantry Division établit une tête de pont sur la rive droite de la rivière Avre dans la banlieue de Dreux.
Dans la troisième semaine d'août, le XV US Corps fait mouvement vers le nord, tandis que le XX Corps prend Chartres puis s'avance vers la Seine par deux routes principales.
Le XV US Corps reçoit alors l'ordre de prendre position aux environs de Mantes-Gassicourt dans le but de contrôler la route sur la rive est de la Seine
La Seine est traversée le 19 août par un bataillon de la 79th Infantry Division tandis que la 5th Infantry Division se déploie vers le nord sur la rive ouest de la Seine pour tenter d'empêcher les forces allemandes de s'échapper vers l'est.

Source : http://pattonthirdarmy.com/3rdarmysummaries1.html

Le site http://www.history.army.mil/ donne l'itinéraire détaillé d'un certain nombre de divisions par exemple :

9.th Infantry Division :
      8 Aug Chassile Manche
      8 Aug Lachapelle Mayenne
      9 Aug Le Mans Sarthe
      12 Aug Ballon Sarthe
      12 Aug Alencon (vic) Sarthe
      13 Aug Ballon (vic) Sarthe
      15 Aug Sees Sarthe
      16 Aug Chailloue Orne
      18 Aug Nonant-le-Pin Orne
      19 Aug Chailloue Orne
      26 Aug Foret de Fontainebleau Seine-et-Marne
      27 Aug La Croix-en-Brie Seine-et-Marne
      28 Aug Vieux Maisons Seine-et-Marne
      29 Aug Savigny-sur-Ardres Marne
      30 Aug Conde-en Brie (Brimont) Aisne
      1 Sep Brimont (vic S) Marne
("vic" = vicinity = aux environs de"

LE XIX US CORPS (1st US Army)

insigne 19ème US Corps

Après avoir participé à l'« Operation Cobra », le XIX Corps bloque l'Armée allemande sur l'Ouest et le Sud de la "poche de Falaise".
http://www.xixcorps.nl/Northern_France_Campaign.htm

Lorsque que le XV US Corps de la 3rd US Army reçoit l'ordre de descendre le long de la Seine depuis Mantes-Massicourt pour purger la région entre l'Eure et la Seine, le général Hodges de la First US Army reçoit l'ordre de prêter main forte avec son XIX US Corps qui se trouve au bord ouest de la tenaille de la Poche de Falaise.
Le XIX US Corps fait alors mouvement (2nd US Armored Division, 28th et 30th Infantry Divisions) et se rassemble le 19 août dans la région de Mortagne-Brezolles.
Ensuite, il se dirige plein nord vers la Seine vers Elbeuf tandis que le XV US Corps se dirige vers Louviers.
Le 23 août, la 30th US Inf Div du XIX Corps occupe Evreux.
Le 25 août le Combat Command A de la 2d Armored Division attaque Elbeuf et entre dans la ville. Le lendemain, il est relevé par des Canadiens arrivés par l'ouest.
Le 25 août deux régiments se dirigent vers Louviers et constatent que la ville a été évacuée par les Allemands.

Simultanément les troupes anglo-canadiennes du 21ème Groupe d'Armées s'approchent de la Seine par l'ouest.
Le 26 août, les forces canadiennes atteignent Bourgtheroulde et relèvent le XIX US Corps de ses responsabilités à Elbeuf.

Source : http://ibiblio.org/hyperwar/USA/USA-E-Breakout/USA-E-Breakout-28.html



60ème anniversaire de la libération commémoré à St-James


2 AOÛT 1944 :
Le 314th Infantry Regiment de la 79th US Infantry Division libère Saint-James et Montjoie Saint-Martin.
http://www.normandie44lamemoire.com/saint-james

Une oblitération temporaire "60è Anniversaire de la Libération / - 50 SAINT JAMES - // (symbole et colombe) / 31 Mai 2004" sera mise en service ultérieurement à Saint-James.

8 AOÛT 1944 :
Libération de Sablé-sur-Sarthe. Leclerc passe à Sablé le lendemain.

APO 83 de Sablé-sur-Sarthe
Entier postal par avion d'un sergent américain oblitéré le 4/9/44 de l'APO 83 qui se trouve à Sablé-sur-Sarthe du 2 au 9 septembre 1944

Patton Le Mans








8 AOÛT 1944 :
Libération du Mans par les forces américaines de la troisième armée du général Patton.
Une oblitération temporaire double cercle "ANNIVERSAIRE WRIGHT 1908 - PATTON 1944 / LE MANS // 6 AOÛT 1946 / (avion / char)" a été mise en service en 1946 pour commémorer l'arrivée du général Patton au Mans.


Au Mans les forces américaines utilisent les services de l'A.P.O. 436 NY et 57 NY.

Lettre US du Mans
L'A.P.O. 57 NY est dans la région du Mans à partir du 2 août.
Le courrier à cette date est encore centralisé par l'APO 350 de Cherbourg qui figure dans l'adresse manuscrite.


APO 436 du Mans
Entier postal à 6¢ oblitéré le 16 août 1944 de l'APO 436 NY qui se trouve au Mans du 14 au 20 août 1944

Libération de Nogent-le-Rotrou



11 AOÛT 1944 :
Libération de Nogent-le-Rotrou (entre le Mans et Chartres).
La ville est libérée le 11 août 1944 par le maquis de Plainville, et le lendemain, la 3rd US Army du général Patton la traverse au cours de son offensive-éclair en route vers Chartres.
Une oblitération temporaire "40e ANNIVERSAIRE LIBERATION / * 28 NOGENT LE ROTROU * // (symbole, 11 AOÛT 1944, citadelle, chaînes brisée) / 8 SEP 1984" a été mise en service pour le quarantième anniversaire.

Alençon libérée par le général Leclerc
12 AOÛT 1944 :
Libération d'Alençon par la 2ème D.B. du général Leclerc et le XVème Corps d'Armée US. La 3rd US Army du général Patton remonte vers le nord (Argentan) pour prêter main-forte aux Anglo - Canadiens et à la First US Army.
La Libération d'Alençon a été célébrée :
  •   par une oblitération temporaire "40E ANNIV MORT MARECHAL LECLERC / -- 61 ALENCON -- // LIBERATEUR D'ALENCON / (effigie du général) / 5 DEC 1987")

  •   par deux oblitérations temporaires "CINQUANTENAIRE DE LA LIBERATION / 61 ALENCON // (blason 2ème DB) 12 AOÛT 1994" et " 50ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION D'ALENCON / 61 ALENCON // HOMMAGE A LECLERC / (effigie du général) / 12 AOÛT 1994".

Libération d'Alençon

Hommage au général Leclerc


Libération d'Alençon 60ème anniversaire


  • par une oblitération temporaire "LIBERATION de la VILLE 12-8-44 / 61 ALENCON // 2ème DB // (écusson 2ème DB et soldat) / 12 AOÛT 2004"


  • par une oblitération mécanique SECAP flamme à gauche type 2 "(carte et 2° DB) LIBERATION / D'ALENCON / 12 août / 1944-1984 / (hôtel de ville) / Expositions de juin à octobre" et couronne "61 ALENCON R.P. / ORNE".


OMEC Libération d'Alençon 40ème anniversaire

    L'A.P.O. 58 NY s'installe à Alençon à partir du 2 septembre 1944 jusqu'en avril 1945.

    enveloppe de distribution d'une V-mail venant d'Alençon
    V-Mail de l'APO 58NY à Alençon
    V-mail expédié de l'APO 58 NY et distribué aux USA à partir du 22/12/44.
    L'APO 58 NY est à Alençon du 2/9/44 jusqu'en avril 1945.

  •   par un prêt-à-poster avec timbre Magritte, au recto scène de "Alençon-Orne 12 août 1944" et au verso diverses scènes dont le général de Gaulle aux Champs-Élysées.

Prêt-à-Poster Libération d'Alençon
verso
Prêt-à-poster avec photo d'époque et légende "Alençon Orne" 12 août 1944



13 AOÛT 1944 :

Les Américains tentent de mettre en place une vaste nasse dans laquelle ils espèrent faire prisonniers plusieurs centaines de milliers d'Allemands.
Ils envisagent de refermer cette poche au nord de Sées. Le 11 août 1944, les soldats de la 2ème Division Blindée française aux ordres du général Leclerc reçoivent l'ordre de s'emparer de Carrouges tout en reconnaissant une partie de la forêt d'Ecouves.
Le 13 août 1944 à 9 heures, les hommes du 4ème escadron du 12ème régiment de Cuirassiers (appartenant au GTD, Groupement Tactique Dio) se mettent en route en direction de Carrouges, formant l'avant-garde du groupement tactique, et ils détruisent plusieurs véhicules allemands appartenant à la 2. Panzer-Division pendant la progression.
Après d'intenses combats qui se prolongent jusqu'en milieu d'après-midi et qui voient l'intervention de chasseurs de chars du Régiment blindé de fusiliers-marins, l'escadron fait notamment prisonnier un lieutenant-colonel parachutiste allemand.
Le lendemain, 14 août, des reconnaissances sont déployées depuis Carrouges vers le nord puis le groupement tactique Dio quitte la commune à l'aube du 15 août.

http://www.dday-overlord.com/carrouges_orne_bataille_normandie.htm



Un prêt-à-poster repiqué est consacré à la libération de Carrouges le 13 août 1944 par la 2ème DB.

Carrouge et Mont Ormel

16 AOÛT 1944 :
Libération de Dreux.

19 AOÛT 1944 :
Libération de Mézière-sur-Seine ( à 8km à l'est de Mantes-la-Jolie).
Une oblitération mécanique SECAP type 2 flamme à gauche "50e ANNIVERSAIRE / Jeep // 19 AOÛT / 1944 / 1994" et couronne "78 MEZIERES S/ SEINE" a été mise en service en 1994 pour le cinquantième anniversaire.

OMEC libération Mézières-sur-Seine

les Troupes US atteignent la Seine 19/8/44

19 AOÛT 1944 :
Le XV US Corps atteint la Seine à Mantes Grassicourt (nord-ouest de Paris).
Un timbre des Grenadines avec légende "U.S. TROOPS REACH RIVER SEINE" commémore cet événement (Y&T Grenade-Grenadines No1102) ainsi qu'une oblitération mécanique SECAP type 2 flamme à gauche "CINQUANTIEME ANNIVERSAIRE DES DEBARQUEMENTS / ET DE LA LIBERATION DU MANTOIS / (église, monuments, jeep) / 1944 - 1994" et couronne "78 MANTES LA JOLIE PPAL / YVELINES" commémore cette libération.

Libération du Mantois

21 AOÛT 1944 :
Libération de Saint-André de l'Eure par la 30th US Infantry Division, surnommée "Old Hickory.

http://www.ville-st-andre-eure.fr/cities/93/documents/0oxtok4agwugan.pdf

http://30thinfantrydivision.free.fr/Guerre2/Guerre2-Course.htm

Libération de sain-André de l'Eure

Une oblitération temporaire "LES AILES DE LA LIBERTE / 27 ST ANDRE DE L'EURE // LIBERATION DE LA NORMANDIE / (avion) 28-29 / MAI / 1994 (logo 1944-1994 /50e ANNIVERSAIRE)" commémore ces événements.



60ème anniversaire de la libération de Verneuil sur Avre

22 AOÛT 1944 :
Libération de Verneuil-sur-Avre par les Américains de la 28th Infantry Division du XIX US Corps et de la 2ème Division Blindée française.
Une oblitération temporaire "60e anniversaire de la Libération / 27 VERNEUIL-SUR-AVRE / (village, corde brisée) 21-22 août 2004" commémore cette libération.

Libération d'Evreux 50ème anniversaire

23 AOÛT 1944 :
Libération d'Evreux
La 30th Inf Div US du major général Leland Hobbs (XIX US Corps First Army) entre à Evreux le 23 août à 8h30 place du "grand carrefour" à la condition expresse que les FFI de la ville se soit rendu maître de la localité ! ayant reçu une réponse favorable, il envoie ses troupes !
http://6-juin-1944.forum-2007.com/t1165-liberation-d-evreux-mon-ancienne-ville-d-habitation

Une oblitération temporaire "LIBERATION - 1944-1994 / -27 EVREUX - / Liberté ! / 27 Août 1994" commémore ces événements.

LA DIVISION LECLERC

À partir du 1er août 1944, elle débarque à Utah Beach, en étant rattachée à la 3rd US Army du général George Patton qui accueille le général Leclerc dès son arrivée.
La division française est associée à la 5th US Armored Division et à la 79th US Infantry Division pour former le XV US Corps commandé par le général Haislip.
Après son regroupement à La Haye-du-Puits (Manche), la division reçoit l'ordre d'avancer plein sud sur les routes du Cotentin, puis vers Le Mans..
Un peloton du Groupement Tactique Langlade voit brièvement le feu à Mortain lors de l'offensive allemande du 7 août, mais l'unité est cependant relevée rapidement de cette mission.
En effet, profitant de l'avantage du « goulot » d'Avranches, Leclerc lance sa division vers Vitré et Château-Gontier, puis vers le Mans. La ville du Mans est libérée par les troupes américaines le 8 août. La 2ème DB contourne la ville par l'ouest et le nord ( La Chapelle-Saint-Aubin). De Sablé-sur-Sarthe, elle remonte vers Loué.
Après la Sarthe, la division Leclerc est à la pointe du dispositif américain, réalisant un mouvement d'encerclement. Rapidement, les troupes du XV US Corps se portent vers le nord, et c'est la 2ème DB qui libère Alençon le 12 août 1944, si rapidement que les Allemands en sont décontenancés.
Le général Patton, commandant la 3rd US Army, ne tarit pas d'éloges au sujet du général Leclerc qui applique les principes de l'attaque à outrance depuis que les Français sont entrés en Normandie. Aussi les Américains font-ils de la 2ème DB le fer de lance de leur attaque vers Argentan pour fermer la poche de Falaise.

itinéraire de la 2ème DB





Retour en tête de page  




1.4.3. LES XXE, XIIE ET VIIIE US CORPS
SUR LA RIVE DROITE DE LA LOIRE
JUSQU'À LA SEINE

Itinéraire de la 3rd US Army au Nord de la Loire
ITINÉRAIRES SIMPLIFIÉS DES US CORPS DE LA 3RD US ARMY AU NORD DE LA LOIRE
En rouge : itinéraire du XX US Corps
En noir : itinéraire du VIII US Corps
En bleu : itinéraire du XII US Corps

CLIQUER SUR LA CARTE POUR AGRANDIR


LE XX US CORPS

insigne XX US Corps
Au 1er août, le XX US Corps n'est pas totalement opérationnel, mais reçoit l'ordre de se concentrer près de la ville de Vitré (entre Rennes et Laval) et d'assumer la protection du flanc sud de la 3rd US Army.
Il est composé de la 5th Infantry Division et de la 35th Infantry Division..

Dans les premières semaines d'août, le XX US Corps est coupé en deux :
  •  une partie composée essentiellement de la 35th Infantry Division qui a pour mission d'empêcher les forces allemandes d'aller vers l'ouest au delà de Mortain vers Avranches ce qui aurait pour conséquence de couper les liaisons et les artères de ravitaillement de la 3rd US Army. Un peloton du Groupement Tactique Langlade de la 2ème DB française qui vient de débarquer sera quelques jours associé à cette mission.
    Après l'encerclement de la Poche de Falaise, la 35th US Infantry Division rejoindra le XII US Corps.

  •  et une partie composée essentiellement de la 5th Infantry Division chargée de protéger le flanc sud vers Angers et la Loire.

Pendant que la 35th Infantry Division se dirige vers Mortain, la 5th Infantry Division se charge de la zone sud vers Chateau-Gontier (au sud de Laval).

Au début de la 2ème semaine d'août, des éléments de la 5th Infantry Division du XX US Corps sont dans la région d'Angers et de Nantes.
Angers est prise le 10 août par la 5th Infantry Division. Ensuite elle continue vers l'est vers Chateau-du-Loir (Sarthe) et Tours continuant de protéger le 3rd US Army sur son flanc sud.

A partir du 13 août, le XX US Corps avec la 5th Infantry Division, la 80th Infantry Division (libérée de sa mission près de Mortain) et la 7th Armored Division remonte vers Chartres tandis que la protection du flanc sud est confiée au XII US Corps qui s'était auparavant occupé de l'accueil et de l'acheminement des troupes qui débarquaient en Normandie.

L'avance rapide de la 7th Armored Division et d'éléments de la 5th Infantry Division leur permet d'entrer dans Chartres le 15 août et de s'en emparer totalement le lendemain, tandis que d'autres éléments de la 5th Infantry Division libèrent Saint-Calais.

Le 16 août, le XX Corps reçoit l'ordre de prendre la tête de pont établie par le XV US Corps à Dreux et d'occuper la ville de Chartres.

Après l'occupation de Chartres, le XX US Corps reçoit pour objectif de s'emparer des têtes de pont sur la Seine à Montereau et Melun.
L'épopée vers la Seine est déclenchée à partir du 20 août avec des éléments de la 5th Infantry Division atteignant Étampes et s'en emparant le lendemain.
Le 23 août, la 5th Infantry Division prend Fontainebleau sur sa route vers Montereau tandis que la 7th Armored Division s'empare de Melun, toutes deux prises au 25 août
Puis le XX US Corps reçoit l'ordre de sécuriser Nogent-sur-Seine et ensuite de faire route vers le nord-est pour s'emparer de Reims.
Des têtes de pont sur la Seine près de Misy-sur-Yonne et à l'est de Montereau sont rapidement prises et l'ordre de marche est lancé vers l'est et le nord-est.
Le 26 août, Nogent-sur Seine est prise par la 5th Infantry Division et Chateau-Thierry est prise par la 7th Armored Division.
Le 26 août, la 90th Infantry Division est rattachée au XX US Corps.

Source : http://pattonthirdarmy.com/3rdarmysummaries1.html

Le site http://www.history.army.mil/ donne l'itinéraire détaillé d'un certain nombre de divisions par exemple :

90th Infantry Division :
      8 Aug Chassile Manche
      8 Aug Lachapelle Mayenne
      9 Aug Le Mans Sarthe
      12 Aug Ballon Sarthe
      12 Aug Alencon (vic) Sarthe
      13 Aug Ballon (vic) Sarthe
      15 Aug Sees Sarthe
      16 Aug Chailloue Orne
      18 Aug Nonant-le-Pin Orne
      19 Aug Chailloue Orne
      26 Aug Foret de Fontainebleau Seine-et-Marne
      27 Aug La Croix-en-Brie Seine-et-Marne
      28 Aug Vieux Maisons Seine-et-Marne
      29 Aug Savigny-sur-Ardres Marne
      30 Aug Conde-en Brie (Brimont) Aisne
      1 Sep Brimont (vic S) Marne
5th Infantry Division :
      1 Aug Aux Malles Calvados
      4 Aug Cerisy-la-Salle Manche
      5 Aug Lafrense Vitry Manche
      11 Aug Angers Maine-et-Loire
      13 Aug St Calais Sarthe
      14 Aug Authon Eure-et-Loir
      15 Aug Harville Eure-et-Loir
      17 Aug Pezy Eure-et-Loir
      18 Aug Levesville Eure-et-Loir
      22 Aug Thionville Seine-et-Marne
      23 Aug Malesherbes Seine-et-Marne
      23 Aug Nemours Seine-et-Marne
      24 Aug Villecerf Seine-et-Marne
80th Infantry Division :
      9 Aug 44 Montsuer Mayenne
      11 Aug 44 Amne (vic SW) Sarthe
      13 Aug 44 St-Mars Sarthe
      15 Aug 44 Jublains Mayenne
      17 Aug 44 Alencon Orne
      17 Aug 44 Almeneches Orne
      26 Aug 44 Valetien (3 mi NE) Aube
      27 Aug 44 St-Flavy (2 mi E) Aube

LE VIII US CORPS

insigne VIII US Corps
A partir du 20 août, la 6th Armored Division et la 83d Infantry Division du VIII US Corps sont affectées à la protection du flanc sud sur la rive droite de la Loire jusqu'à l'ouest d'Orléans qu'elles atteignent le 27, une dizaine de jours après sa libération par le XII US Corps. Elles sont guidées et aidées dans leur progression le long de la Loire par les Forces Françaises de l'Intérieur des départements traversés.
L'essentiel du VIII US Corps reste en Bretagne.

LE XII US CORPS

insigne XII US Corps
Le XII Corps ne participe pas aux opérations de la première semaine d'août. Son activité est centrée sur la réception, le transport et le regroupement de ses unités qui continuent de débarquer en Normandie.
Entre temps l'évolution de la situation de la future poche de Falaise permet de libérer la 80th Infantry Division de ses positions dans la région de Mortain.
La 80th Infantry Division est la seule division affectée au XII US Corps le 1er août, mais sera placée sous la responsabilité du XX US Corps le 7 août.
Le 13 août, Nantes est libérée et la 4th Armored Division retourne au XII US Corps.
Les autres éléments de la 4th Armored Division dans la région de Vannes et Lorient sont relevés le 14 août par des éléments de la 6th Armored Division.

Le XII US Corps continue son activité de réception et de transfert des unités débarquées jusqu'au 13 août, date à laquelle il reçoit l'ordre d'assurer les arrières de la 3rd US Army sur le flanc sud (rive droite de la Loire).
Il dispose alors de la 4th Armored Division et de la 35th Infantry Division transférée du XX US Corps après l'encerclement de la poche de Falaise.

Sa première mission opérationnelle est d'avancer vers Orléans. Chateaudun est atteint le 15 août. Orléans le 16.
La 35th US Infantry Division est au Château de Champ Romain (sud de Chateaudun) le 15 août et à Artenay le 18.
La 35th Infantry Division sur le flanc nord prend Pithiviers le 21 août, tandis que la 4th Armored Division sur le flanc sud s'élance vers Sens pour prendre la cité le 22.
Après la prise de Pithiviers, la 35th Infantry Division aidée par un Combat Command de la 4th Armored Division s'attaque à partir du 23 août à la ville de Montargis qui est fortement défendue.
Troyes est prise le 25 août après de violents combats par le Combat Command A de la 4th Armored Division.
Source : http://pattonthirdarmy.com/3rdarmysummaries1.html
http://hogbull.xooit.fr/t24-32th.htm


Le site http://www.history.army.mil/ donne l'itinéraire détaillé d'un certain nombre de divisions par exemple :

35th US Infantry Division :
      13 Aug Le Mans (3 km SE) Sarthe
      15 Aug Chateau de Champ Romain (3 km NE Ferte-Villeneuil) Eure-et-Loire
      18 Aug Artenay Loiret
      20 Aug Pithiviers-le-Vieil Loiret
      22 Aug La Carriere Loiret
      24 Aug Courtenay (5 km W) Loiret
      30 Aug Fontvannes Aube
      2 Sep Rosnay l'Hopital (1 km E) Aube


insigne XX US Corps

 L'ITINÉRAIRE DU XX US CORPS JUSQU'À LA SEINE 

Itinéraire du XX US Corps
CLIQUER SUR LA CARTE POUR AGRANDIR


10-11 AOÛT 1944 :
Libération d'Angers par les forces de la 5th Infantry Division du XX US Corps avec l'appui des FFI locaux.

Libération Nord
Lettre oblitérée Angers 10/10/44 avec cachet administratif "COMITE FRANCAIS DE LA LIBERATION NATIONALE / (CFLN) // (ZONE NORD / (croix de Lorraine) LIBERATION"

Libération de Ségré


11 AOÛT 1944 :
Libération de Ségré.
Lorsque les éléments de reconnaissance de l'armée américaine arrivent en ville, en l'absence manifeste d'Allemands, la population de Segré croit avant l'heure à la libération.
Mais l'armée allemande stationne en réalité non loin, "au château de la Lorie". Des échanges de tirs ont lieu. Les Américains se retirent à proximité du côté de Bourg d'Iré.
Le lendemain, 6 août, les Allemands reviennent en nombre avec l'appui d'un char et redescendent dans le centre-ville où ils déclenchent nombres d'incendies et retiennent une soixantaine de civils qui seront libérés grâce aux pourparlers engagés par le sous-préfet Fouet.

Source : http://www.angersmag.info/En-images-la-Liberation-d-Angers-pour-les-Nuls_a9636.html

15 AOÛT 1944 :
Un arrêté du Commissaire de la République de la Région d'Angers prescrit de faire apposer une surcharge RF sur les timbres en stock. Plusieurs bureaux de poste appliqueront cette instruction après plusieurs jours/semaines de retard au sud de la Loire du fait des difficultés pour faire parvenir les instructions de l'autre côté du fleuve.

Voir l'encart

"Libération des régions sur la rive sud de la Loire"





11-13 AOÛT 1944 :
Libération partielle de Tours (totale le 1er septembre).
Dans le Nord du département, les premiers soldats américains sont signalés le 11 août ; le 13, ils sont sur la Loire à Fondettes. Ils font la jonction avec les forces de la Résistance qui sont, ici comme ailleurs, placées sous l'autorité du commandant américain dans le secteur.
Les maquisards sont associés au combat, servent de guides, d'interprètes, protègent les lignes de communication.
Au sud du fleuve, les Américains dissuadent les Résistants de lancer des opérations contre les villes encore tenues par les Allemands.
Investie par le nord, Tours vit trois semaines d'incertitude, les intentions des Allemands qui ont refusé de proclamer Tours ville ouverte, restant inconnues.
Le 22, les ponts de la Loire sont détruits par les Allemands, la ville est privée d'eau.
Après la libération de Paris,l'évacuation des troupes allemandes s'accélère ; le 31, elle est totale et dans la nuit les ponts du Cher sautent.

http://museedelaresistanceenligne.org/media3240-LibA

D'après l'ouvrage de Jacques Lion, une circulaire No 202 de la Direction des PTT d'Indre-et Loire aurait été publiée le 1er septembre et aurait servi à justifier les surcharges "RF" faites dans les bureaux de Bourgueil, Chateau-Renault, Cinq-Mars-la-Pile, Loches et Tours :

« Dès réception, la vente des timbres devra être suspendue. Il conviendra, avant de la reprendre, d'attendre des instructions qui seront transmises ultérieurement.
Toutefois, ladite vente pourra être maintenue dans les bureaux qui sont en mesure d'apposer sur chaque timbre l'empreinte "RF" au moyen d'un composteur ou par tout autre moyen.
signé : Le directeur L. Barra
Tours, le 1er septembre 1944. »




  Seules certaines surcharges de Tours et de Loches ont été "reconnues par l'Administration des Postes" (voir catalogues spécialisés).
  •  Surcharges de Tours-Gare (reconnue par l'Administration).

  • Tours Gare Surcharge RF sur lettre
    Petite surcharge RF généralement mal marquée

Souveniir Libération de Tours
Souvenir oblitéré du 1/9/44
en vente sur www.delcampe.fr

  •  Surcharges de Tours-Mairie ( NON reconnue par l'Administration).

  • Surcharge de Tours-mairie sur lettre
    (grandes lettres RF bien marquées)
    en vente sur www.delcampe.fr

    14 AOÛT 1944 :
    Libération de Senonches et du Mesnil-Thomas.
    L'A.P.O. 30 est au Mesnil-Thomas (Eure-et-Loir au nord-ouest de Chartres) du 23 au 25 août 1944.
    Le courrier papier est encore assez lent (difficultés d'acheminement terrestre et maritime et retard systématique de la censure pour raison de secret militaire), par contre les V-mail fonctionnent assez bien et assez rapidement.

V-mail expédié de Mesnil Thomas
enveloppe du V-mail
V-mail daté 25/8/44 expédié de l'APO 90 qui se trouve au Mesnil-Thomas du 23 au 25 août 1944 et posté aux USA le 3 septembre, réexpédié de Portland le 6/9 vers le Dakota du Nord

18 AOÛT 1944 :
Libération de Chartres.


20 AOÛT 1944 :
Dans la nuit du 18 au 19 août 1944, les Allemands quittent Rambouillet. Le 20 août 1944, les américains font leur entrée dans la ville.
Parmi eux, il est à noter la présence d'Ernest Hemingway, correspondant de guerre et nommé responsable de la défense militaire de Rambouillet.
Un timbre d'un bloc de Guinée Bissau émis en 2013 en l'honneur de la Croix-Rouge montre Ernest Hemingway en tenue de soldat.

Hemingway soldat extrait du bloc
Heminway-soldat bloc Croix-Rouge


Le 22 août 1944, la Division Leclerc entre à son tour dans la ville.

Enveloppe de vote US postée à rambouillet
Enveloppe de vote en franchise totale par avion pour les élections présidentielles américaines de novembre 1944, oblitérée de l'APO 59, 6/10/44.
L'APO 59 est à Rambouillet du 29/9/44 au 8/1/45

20 AOÛT 1944 :
Les forces américaines de la 5th Infantry Division atteignent Fontainebleau.
La libération de Fontainebleau est commémorée par une oblitération temporaire "VOIE DE LA LIBERTE / FONTAINEBLEAU // (borne)" 18/9/47.

Voie de la Liberté Fontainebleau

et une oblitération mécanique SECAP type 2 flamme à gauche double cercle "(borne de la Voie de la Liberté) // FONTAINEBLEAU / "Voie de la Liberté" / 1947 - 1997 / INAUGURATION - CINQUANTENAIRE" et couronne "77 FONTAINEBLEAU / S. ET M."

OMEC Fontainebleau voie de la Liberté

De Gaulle Eisenhower



21 AOÛT 1944 :
De Gaulle arrive d'Alger à l'aérodrome de Cherbourg-Maupertus et rencontre Eisenhower à son QG.
Après Cherbourg il se rend à Coutances, Avranches, Rennes et Nogent-le-Rotrou.
Un timbre d'Ajman (Michel Ajman No 1131, Y&T Arabie du Sud-Est Ajman "série 132") reproduit une photo d'époque de sa rencontre avec Eisenhower.

Le SHAEF (Supreme Headquarters Allied Expeditionary Force) à la tête duquel se trouve le général Eisenhower est desservi par l'APO 887 NY.

APO 887 d'Eisenhower le 25 août
Lettre oblitérée le 25 août 1944 de l'A.P.O. 887 NY qui dessert l'état-major du général Eisenhower.
Il se trouve dans le Cotentin à cette date.

On remarquera que les Postes américaines utilisent en France les timbres « Pétain » pour le courrier local alors qu'elles avaient interdit les timbres « Mussolini » en Italie et interdiront les timbres « Hitler » en Allemagne.

22-25 AOÛT 1944 :
Bataille et Libération de Melun par la 7th US Armored Division rattachée au XX US Corps.

APO 588 meulun
verso
Entier postal recommandé par avion avec affranchissement complémentaire de 38¢ d'un sergent de l'APO 588 NY qui est à Melun jusqu'au 12 septembre. Départ 9 septembre, transit le 12 septembre par le BPO 17 qui est à Cherbourg jusqu'au 1er novembre, arrivée New-York 19 septembre avec cachet douanier "FREE OF DUTY"


De Gaulle à Chartres



23 AOÛT 1944 :
Charles de Gaulle est à Chartres puis à Rambouillet.
Un timbre de Madagascar, à 2500 FMG, émis en 1990, porte la légende "CHARTRES / 23 AOÛT 1944" (Y&T Madagascar N°989).

Un bloc du Congo a pour légende "DE GAULLE / A CHARTRES / LE 23 AOÛT / 1944" (Y&T Congo No BF 49).

De Gaulle à Chartres

23 AOÛT 1944 :
Inquiet à l'idée d'une possible réaction allemande qui pourrait déboucher sur un massacre, le général de Gaulle obtient, difficilement, des Alliés l'envoi sur Paris de la 2ème D.B. du général Leclerc qui se lance vers Paris le 25 août.
Paris n'ayant pas de valeur stratégique militaire, les Alliés ne souhaitaient pas s'occuper de l'approvisionnement du million de Parisiens ni faire face aux querelles politiques franco-françaises qu'ils pressentaient.

Voir l'encart :

La libération de Paris



23 AOÛT 1944 :
Les villes de Nemours et Saint-Pierre-lès-Nemours sont libérées par les soldats US de la 5th US Inf. Div. (XX US Corps).

FTPF de Nemours
Carte postale de Nemours (Seine-et-Marne) pour Saint Maur (Seine) avec cachet de vaguemestre "FRANC TIREURS ET PARTISANS FRANCAIS // F.T.P.F."

27 AOÛT 1944 :
Libération de Provins (Seine-et-Marne) par la 7th US Armored division en provenance de Melun.

Une surcharge privée a été faite par un philatéliste local sur la plupart des timbres disponibles en cours et des lettres affranchies avec ces vignettes surchargées ont été envoyées à tous ses amis (il en avait beaucoup !!).

surcharge de Provins Surcharge de Provins
  Sur tous les timbres Pétain, la surcharge a été placée volontairement de telle manière que Pétain ait la tête en bas.
Le terme "surcharge renversée" ne s'applique pas ici.

Timbres Provins sur lettre

insigne VIII US Corps

 L'ITINÉRAIRE DU VIII US CORPS AU NORD DE LA LOIRE 

Pas de plis significatifs signalés de cette période le long de la Loire.

insigne XII US Corps

 L'ITINÉRAIRE DU XII US CORPS JUSQU'À LA SEINE 

Itinéraire du XII US Corps jusqu'à la Seine
CLIQUER SUR LA CARTE POUR AGRANDIR


16 AOÛT 1944 :
Libération de Blois par le 166th Engineer Combat Batallion du XII US Corps.
La préfecture du Loir-et-Cher a été libérée en deux étapes, le 16 août pour la partie nord de la Loire, et le 1er septembre pour la rive sud du fleuve.
Dans un premier temps, l'armée américaine avait en effet poursuivi sa progression vers Orléans, avant de revenir sur ses pas pour achever le travail à Blois, avec le concours de la Résistance.
Pendant presque deux semaines, les combats ont fait une cinquantaine de morts, surtout des FFI et des civils.

http://www.uswarmemorials.org/html/monument_details.php?SiteID=289&MemID=516

Voir ci-dessous les surcharges d'entiers carte postale à l'effigie du maréchal Pétain surchargés pour servir dans la région d'Orléans et de Blois.


16-17 AOÛT 1944 :
Libération d'Orléans (4th Armored Division et 35th US Inf Div. du XII US Corps).
Venant du Mans libéré le 9 août, une partie de la 3rd US Army du général Patton se dirige vers Orléans et entre dans le département du Loiret le 15 août.
Les Américains ont reçu l'ordre de ne pas franchir la Loire.
Dans la nuit du 17 au 18 août, les Allemands évacuent la ville : Orléans est libérée entièrement.

Les timbres Pétain ne sont plus vendus et le Ministère des PTT à Paris donne l'instruction aux PTT d'Orléans de surcharger les entiers postaux à 1f20 Pétain du monogramme « RF » (S&F n°PeD4).
100 000 cartes furent surchargées à Orléans avec une encre brillante et 40 000 à Blois avec une encre terne. Elles furent distribuées et très utilisées dans les départements autour d'Orléans et de Blois jusqu'en septembre.
Contrairement aux autres "émissions" de la Libération, on ne connaît aucune "variété" de ces surcharges.

Surcharges Rf d'Orléans et de Blois
Entiers postaux surchargés RF utilisés dans le Loiret et à Blois, septembre 1944

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2014/08/24/La-petite-histoire-de-la-Liberation-2021812

Il a été signalé en novembre 1944 des timbres "Arc de Triomphe" avec surcharge "RF". On peut être perplexe quant à l'origine et la signification de cette surcharge (anti-américanisme, volonté politique de préciser que la France est de nouveau une "République" ou moyen de faire des profits au détriement des philatélistes ?).

Timbres surchargés RF à Orléans
Imprimé au tarif, affranchi avec deux timbres Arc de triomphe surchargés "RF".24/11/44

DÉPARTEMENT DE L'YONNE.


Quelques villes et cantons sont libérées par les FFI avant l'arrivée des troupes alliées.

Le 21 août , au nord du département, arrivent les chars d'une branche de l'armée Patton. Ils viennent de Montargis et se dirigent vers Troyes via Villeneuve l'Archevêque.
Ils libèrent Pont sur Yonne puis, vers 15 heures, arrivent dans Sens.
Après de brefs mais violents combats aux alentours du collège les FFI/FTP, et les troupes américaines s'assurent du contrôle de la ville.
Les Résistants n'ont plus alors qu'à "nettoyer" la région d'éléments qui dans leur grande majorité ne demandent qu'à se rendre.

Le 22, Coulanges est libéré, le 23 Brienon et St Florentin, Joigny, et Migennes, le 24 Auxerre.
L'Auxerrois est en effet libéré sans combat: comme à Avallon, les Allemands se sont éclipsés pendant la nuit.
Le 26, c'est la libération de Tonnerre.
Les maquisards du département de l'Yonne vont bientôt s'intégrer à l'Armée française reconstituée qui va libérer l'Est du pays.
Le 1er régiment du Morvan part d'Auxerre le 1er octobre 1944.

3e Régiment FFi du Morvan
Lettre de Clamecy (Nièvre) oblitérée du 5/12/44 avec cachet double cercle 39/27mm "3° REGIMENT D'INFANTERIE DU MORVAN / ★ xx BATAILLON ★ // (croix de Lorraine) / F.F.I."



21 AOÛT 1944 :
Libération de Pithiviers.

21 AOÛT 1944 :
Libération de Sens par la 35th US Infantry Division.

30èmer anniversaire de la libération de Montargis


23 AOÛT 1944 :
Bataille et Libération de Montargis.

Une oblitération temporaire grand format fait allusion à la Libération "EXPOSITION PHILATELIQUE / 45- MONTARGIS // 30e ANNIV. DE LA LIBERATION / (portait) / 6-7 AVRIL 1974".

23 AOÛT 1944 :
Libération de Gien.

24 AOÛT 1945 :
Libération d'Auxerre (Yonne).

Une griffe noire "ANNIVERSAIRE / LIBERATION D'AUXERRE / 24 AOÛT 1945" sera apposée pour le premier anniversaire.

1er anniversaire libération d'Auxerre

Un "Prêt-à-poster" repiqué sera émis pour le 60ème anniversaire.

60ème anniversaire

60ème anniversaire de la libération de Troyes
25 AOÛT 1944 :
Libération de Troyes.
Après la prise d'Orléans et la traversée de l'Yonne à Sens, la 4th US Armored Division du XII° US Corps, envoie le groupement tactique A (CCA) commandé par le colonel Clarke pour s'emparer de la ville de Troyes et s'assurer des ponts sur la Seine.
Troyes était sensée n'être défendue que par des combattants d'arrière garde, estimés à 500 hommes, mais des éléments de reconnaissance rapportent la preuve que la ville est fortement défendue. Il s'en suit des combats intenses qui résultent en une victoire américaine et des pertes sévères côté SS.
Une oblitération temporaire "60ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION / 10 TROYES // major général WOOD et Major WEST / 4ème D.B. US / 1944-2004 / 25 AOÛT 2004" commémore cette libération.

25 AOÛT 1944 :
La 35th US Infantry Division franchit l'Yonne à Joigny.
Les Résistants après avoir "nettoyé" la région s'engagent dans l'armée régulière et leur courrier passe par la Poste aux Armées.

lettre FFI passée par la Poste-aux-Armées dans l'Yonne
verso
Lettre recommandée de Joigny (Yonne) pour Charny également dans l'Yonne, avec au recto cachet double cercle "POSTE AUX ARMEES / IVe BRIGADE DE VOLTIGEURS // 2e BATAILLON / (croix de Lorraine)" et au verso cachet double cercle bleu "CHEF DE LA RESISTANCE / CHARNY (YONNE) // (Croix de lorraine et V)", oblitérée JOIGNY / YONNE 6/11/44 arrivée CHARNY / YONNE 7/11/44. mention manuscrite "affranchi par l'expédt." car l'affranchissement de 5F75 est supérieur au tarif de 4f50)





Accès aux différentes parties du chapitre
"de la Percée d'Avranches aux frontières du Nord-Est
et aux Vosges"
 
d'Avranches jusqu'à la Seine
De la Seine aux frontières
du Nord-Est et aux Vosges
Pages —>
   2  
 
Normandie (Avranches, Falaise Rouen)
Bretagne, Nord de la Loire
Paris
Montgomery
vers le Nord
Hodges vers le Nord-Est
Patton vers les Vosges



Retour en tête de page  




Retour au sommaire de   "La Guerre aux côtés des Alliés"