favicon du site   LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr



La France dans le contexte international 1943-1958  


Retour au sommaire de "La France dans le contexte international 1943-1958 "




ACCÈS AUX PAGES DU CHAPITRE «LES DÉBUTS D'UNE COEXISTENCE (PLUS) PACIFIQUE »

 Pages  1
 
Incertitudes après le décès de Staline 1953-1954
  

2
3
4
5



En plus de la chronologie, cette page comprend les encarts suivants :



     La mort de Staline, annoncée le 5 mars 1953, marque un tournant très important dans la « guerre froide ».





L'Humanité nnonce la mort de Staline



ANNONCE DU DÉCÈS DE JOSEPH STALINE

5 MARS 1953 :
Annonce de la mort de Joseph Vissarianovitch Staline.
La situation internationale se détend lentement et progressivement dans les mois qui suivent.

Plusieurs timbres ont été consacrés à la mort de Staline :

  • en Bulgarie (Y&T Bulgarie N°750/51)

  • Timbre de Bulgarie Mort de Staline




    RDA mort de Staline

  • en RDA pour le premier anniversaire (Y&T Allemagne Orientale N°163)

  • Mort Staline Bullgarie






  • en Hongrie (Y&T Hongrie N°1072 et BF N°29)


FDC Timbre de Hongrie Mort de Staline
FDC du bloc-feuillet avec cachet commémoratif

Plusieurs timbres de Chine Populaire ont également été émis en mémoire de Staline (Y&T République Populaire de Chine Nos 1018A/C).

1er anniversaire de la mort de Staline (Chine)


ainsi qu'en Tchécoslovaquie (Y&T Tchécoslovaquie No 698). On remarquera la célérité de ces commémorations un cachet dès le 9 mars et un timbre le 12 mars !
Staline Tchecoslovaquie


Oblitération spéciale mort de Staline Prague
cachet commémoratif du 9 mars sur un timbre émis en 1949


FDC Staline Tchécoslovaquie
FDC du 12 mars avec le timbre indiquant les dates de naissance et de décès de Joseph Staline, seulement une semaine après l'annonce de sa mort


Staline est remplacé par George Maximovitch Malenkov, précédemment Vice Président du Conseil des Ministres, comme Président du Conseil des Ministres et premier secrétaire du Présidium du Parti Communiste de l'Union Soviétique, assisté de Beria, Ministre de l'Intérieur, Vyaceslav Molotov, Ministre des Affaires Étrangères et Boulganine, Ministre de la Défense.

Plusieurs timbres du Tchad ont été consacrés en 2014 aux anciens dirigeants et chefs militaires soviétiques.

BF Malenkov
Beria Molotov
Bloc-feuillets du Tchad consacrés à Malenkov, Beria et Molotov

Khrouchtchev est chargé de l'organisation des obsèques. Clémenti Vorochilov est Président du Présidium du Soviet Suprême et Lazare Kaganovitch est 1er Vice Président du Conseil des Ministres. Anastase Mikoyan est également Membre du Présidium du Parti.
    La mort de Staline et l'équilibre atomique amorcent, dès 1953, la détente internationale et laissent prévoir une possible coexistence pacifique entre l'Est et l'Ouest.    
Nikita Khrushchev
Pendant quelques jours Malenkov est également Premier secrétaire du Parti mais ses collègues craignant qu'il accumule trop de pouvoirs comme Staline, c'est Nikita Khrouchtchev qui est élu le 14 mars premier secrétaire du Parti Communiste de l'Union Soviétique par le Comité central.
Gueorgui Malenkov gardera son poste de Président du Conseil des Ministres jusqu'en février 1955, date à laquelle il sera forcé de démissionner et sera remplacé par Boulganine.
Plusieurs timbres du Vietnam (Y&T Vietnam Nord Nos 75/77) montrent Malenkov en compagnie de Hô Chi Minh et de Mao Tse Toung.

Malenkov sur timbre de l'amitié sovieto-sino-vietnamienne


Un bloc de 2017 d'"Ossétie du Sud" consacré aux dirigeants de l'Union Soviétique comporte un timbre à l'effigie de Nikita Khrouchtchev.

Krutschev RDA


Puis de nombreux timbres seront consacrés à Nikita Khrouchtchev lorsqu'il deviendra le leader incontesté de l'URSS et notamment pour les commémorations de la Crise de Cuba.




drapeau RFA

19 MARS 1953 :
La RFA ratifie le traité de la C.E.D. et les accords contractuels.



drapeau français

31 MARS 1953 :
Le Maréchal Juin, chef d'État-major des Armées, qui a été promu Maréchal de France le 7 mai 1952, dénonce vivement la C.E.D..



Drapeau OTAN

17 - 25 AVRIL 1953 :
Onzième réunion ministérielle du Conseil de l'Atlantique Nord (O.T.A.N.) à Paris qui s'inquiète de la lenteur de la ratification du traité de la C.E.D..
Le bureau temporaire mis en service à cette occasion, a utilisé un cachet petit format "BUREAU TEMPORAIRE N°1 / PARIS" connu à partir du 17 avril.

Session OTA avril 1953

12 MAI 1953 :
Le général américain Alfred Gruenther est nommé Commandant en Chef des forces alliées en Europe en remplacement du général Ridgway.



Couronnement Elisabeth II



2 JUIN 1953 :
Couronnement de la Reine Elizabeth II à Londres.



Emeutes du 17 juin 1953

ÉMEUTES OUVRIÈRES EN ALLEMAGNE DE L'EST

17 JUIN 1953 :
Émeutes ouvrières à Berlin-Est, que « l'Humanité » qualifie de graves provocations de revanchards dirigés par des officiers américains.


Voir l'encart

"Émeutes ouvrières en Allemagne de l'Est juin 1953"







L'AFFAIRE DES ÉPOUX ROSENBERG

En pleine guerre froide, Julius Rosenberg, espion de l'URSS depuis 1942, mais pour des renseignements en matière d'électronique, est accusé avec son épouse d'avoir communiqué des renseignements vitaux en matière de bombe atomique à l'URSS.
De nombreuses manifestations sont organisées de par le monde par des organisations communistes mais aussi par ceux qui contestent que les faits avérés méritent la peine de mort.

Manisfestations en France en faveur des Rosenberg
Source : http://communismeetconflits.over-blog.com/2013/12/l-affaire-rosenberg.html



18 JUIN 1953 :
Important meeting au vélodrome d'hiver de Paris en faveur des Rosenberg, condamnés à mort aux U.S.A. pour espionnage au profit de l'U.R.S.S..

Epoux Rosenberg

19 JUIN 1953 :
Deux jours après les émeutes de Berlin-Est, exécution des époux Rosenberg condamnés à mort le 5 avril 1951. L'indignation est grande parmi les intellectuels non-communistes. Il sera confirmé, des décennies après, que c'étaient bien des espions soviétiques mais pas dans le domaine nucléaire.

Un timbre de Cuba émis en 1978 fera référence à l'« assassinat » des époux Rosenberg (Y&T Cuba No PA 310).

Timbre du Togo consacré aux époux Rosenberg



Un bloc du Togo de 2017 consacré aux 70ème anniversaire du déclenchement de la guerre froide comprend un timbre représentant les époux Rosenberg.



27 - 28 JUIN 1953 :
« Conférence nationale pour la négociation et la paix », organisée à Paris par le "Mouvement de la Paix pour le Désarmement et la Paix".
Une grande campagne sur le thème " Rencontrez vous et négociez" pour l'avènement de la détente dans les relations internationales avec une soixantaine de rassemblements départementaux ont préparé cette conférence."
Un "Bureau Temporaire No 2" est ouvert à cette occasion.

Conférence pour la Négociation et la Paix juin 1953

Source :
https://archives.seine-saint-denis.fr/IMG/pdf/170j__assoc_mdp_rep.pdf



PRINTEMPS 1953 :
La nouvelle conjonction internationale avec la fin de la guerre de Corée, la mort de Staline, le dégel de la guerre froide, la nouvelle Direction à Moscou qui rendent improbable une attaque soviétique, n'incite pas à se hâter pour ratifier le traité de la C.E.D. signé dans des circonstances bien différentes.



Drapeau OTAN

3 JUILLET 1953 :
Le général Juin est nommé Commandant en Chef de la zone Centre-Europe de l'O.T.A.N. (CINCENT).

Pour le courrier du CINCENT, voir l'encart

"Le CINCENT à Fontainebleau"





drapeau URSS

Beria


10 JUILLET 1953 :
Le Maréchal Beria, Vice - Premier Ministre et Ministre des Affaires Intérieures, est destitué de toutes ses fonctions et mis en accusation.

Il sera exécuté le 7 septembre.

12 AOÛT 1953 :
Explosion de la première « bombe H » soviétique.
L'URSS commence à rattraper son retard sur les États-Unis, ce qui conduira à l'« équilibre de la terreur ».











25 JUILLET 1953 :
En Chine, nouvelle campagne de propagande pour la Paix (on est à la fin de guerre de Corée).
Trois timbres sont émis à cette occasion (Y&T Chine Nos 987A à C).

Campagne pour la Paix Chine 1953




ARMISTICE EN CORÉE

Barraque de Panmunjon


27 JUILLET 1953 :
Signature à Panmunjon d'un armistice en Corée.

Discussions de panMun Jon
Voir le chapitre :

"La Guerre de Corée"





affiche des jeux de Bucarest 1953

2 - 16 AOÛT 1953 :
Quatrièmes jeux mondiaux de la Jeunesse à Bucarest, éléments de la propagande communiste pour affaiblir le camp occidental.

Quatre timbres de Roumanie célèbrent ces jeux (Y&T Roumanie Nos 1308/11).

festival de la jeunesse 1953

ainsi qu'une oblitération mécanique de RDA (Haale) reprenant le logo et avec texte "Vorwärts zu den / IV. Weltfestspielen / v.2.-16-8-1953 / in Bukarest".

4ème jeux de la jeunesse Bucarest 1953
" (logo des jeux) Vorwârts zu den / IV. Weltfestspielen / v.2.-16.8.1953/ in Bukarest



drapeau URSS


7 SEPTEMBRE 1953 :
Beria est exécuté.





CONFLIT OUVERT ENTRE
L'ÉGLISE CATHOLIQUE DE POLOGNE
ET LE POUVOIR COMMUNISTE

cardinal Wyszynski

26 SEPTEMBRE 1953 :
Arrestation en Pologne du cardinal Wyszyński, primat de l'Église Catholique.

cardinal Wyszynski


Cardinal Wyszinski et pape Jean-paul II
« Le 21 mai 1953, Stefan Wyszyński signe une lettre ouverte au gouvernement polonais, Non possumus, signée par l'ensemble de la conférence épiscopale, refusant de collaborer avec le régime communiste et de soumettre l'Eglise au pouvoir civil communiste.
Dans la nuit du 25 septembre 1953, il est arrêté par les autorités communistes et mis en prison.(...)
Il sera incarcéré pendant trois ans et transféré dans plusieurs prisons, où il y subira de nombreuses pressions psychologiques. (...)

En réaction au conflit de l'Eglise avec le pouvoir communiste, Stefan Wyszyński avait été créé cardinal par le pape Pie XII lors du consistoire du 12 janvier 1953 avec le titre de cardinal-prêtre de Sainte-Marie-du-Trastevere.
En 1956, à la suite de l'« Octobre polonais », il est libéré et participe au compromis passé avec le régime communiste : libération des détenus d'opinion, retour à la liberté complète de culte, catéchisation des enfants, décollectivisations des terres.
Il jouit d'un grand prestige aux yeux de l'opinion publique polonaise, qui voit en lui le seul représentant légitime de la nation ».
source :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Stefan_Wyszy%C5%84ski


Plusieurs timbres, entiers postaux et oblitérations le représentent.

Entier postal cardinal Wyszjinski
Entier postal avec timbre représentant le cardinal Wyszyński, émis à l'occasion de la visite du pape en Pologne en 1991.

Oblitération spéciale cardinal Wyszynski
Oblitération spéciale pour le sixième anniversaire de sa mort (28/5/81)



drapeau français

17 - 27 NOVEMBRE 1953 :
Débat au Parlement français sur le projet de "Communauté Européenne de Défense" (C.E.D.).
La naissance de la C.E.D. implique la construction d'une Europe fédérale. Comment concilier cette intégration avec la participation à l'Union Française ? La question est posée de temps à autres, par exemple lors du débat de politique étrangère, Senghor plaide pour l'entrée de l'Union Française dans l'Europe. Le débat se termine sur un vote de confiance sur un ordre du jour approuvant la construction d'une Europe Unie.





drapeaux USA UK France

LA CONFÉRENCE DES BERMUDES

4 - 7 DÉCEMBRE 1953 :
Conférence des Bermudes (Churchill, Eisenhower et Laniel plus les Ministres des Affaires Étrangères).
Conférence des Bermudes

L'objectif principal de la conférence est de préparer une réunion à quatre avec l'U.R.S.S. sur le problème allemand.
Du côté français, on espère que des concessions soviétiques rendront inutiles le réarmement allemand et résoudront le problème de la Communauté Européenne de Défense (C.E.D.).
Du coté anglo-américain, on redoute que la France cherche à troquer la Paix en Indochine contre le rejet de la C.E.D..
En fait, la France essuie les menaces d'Eisenhower et de Churchill, ce qui ne fait qu'augmenter l'anti-américanisme despolitiques opposés à la C.E.D.( "anticédistes").

Conférence des Bermudes
Deux timbres des Bermudes sont surchargés "Three Power Talks / December 1953" (Y&T Bermudes Nos 150/51).

FDC des timbres surchargés
FDC des timbres surchargés "Three Power Talks / December 1953"

On connaît cinq plis affranchis et oblitérés de «PARIS AVIATION / AEROPORT D'ORLY» 2/12/53 à l'aller et «PARIS XIII - ANNEXE / AERODROME D'ORLY» 11/12/53 en arrivée et transportés à bord de l'avion de Georges Bidault, Ministre des Affaires Étrangères, et avec sa signature autographe.

Lettre transportée par G Bidault
Verso
Lettre souvenir ayant voyagé à bord de l'avion du Ministre des Affaires Étrangères départ le 2/12 retour (au verso) le 11/12 " PARIS XIII - ANNEXE / AERODROME D'ORLY"
Lettre .......250 €


Il existe également une griffe commémorative apposée aux Bermudes.

Griffe rouge
Lettre avec griffe rouge ......60 €




Foster Dulles



14 DÉCEMBRE 1953 :
Conférence de presse de Foster Dulles à Paris. Le Secrétaire d'État américain déclare que son pays révisera sa politique étrangère si le projet de C.E.D. n'est pas ratifié par la France. Cette intervention, ressentie comme une pression sur le Parlement français, suscitera de nombreuses polémiques.

Drapeau OTAN

17 DÉCEMBRE 1953 :
A Paris, douzième réunion ministérielle de l'O.T.A.N. qui s'inquiète une nouvelle fois de la lenteur de la ratification du traité de la C.E.D..
Un bureau temporaire, mis en service à cette occasion, a utilisé un cachet petit format "BUREAU TEMPORAIRE N°2 / PARIS".

Bureau temporaire No2 session  OTAN decembre 1953



DÉCEMBRE 1953 - AVRIL 1954 :
Un projet de règlement sur la Sarre s'esquisse, le Royaume-Uni précise les conditions de sa participation à la défense de l'Europe, mais l'Indochine, quelques semaines avant la défaite de Dien Bien Phu, passe à l'avant-scène des préoccupations gouvernementales françaises.



drapeau US Drapeau UK drapeau français drapeau URSS

LA CONFÉRENCE DE BERLIN
SUR LA CORÉE, L'INDOCHINE
ET LE PROBLÈME ALLEMAND


Conférence de Berlin 1954
25 JANVIER - 18 FÉVRIER 1954 :
Conférence quadripartite de Berlin à l'issue de laquelle les quatre Grands décident de tenir en avril à Genève une conférence à laquelle participera la Chine et qui sera chargée de chercher des moyens de rétablir la Paix en Corée puis en Indochine. Y participent G. Bidault, J. F. Dulles, A. Eden, V. M. Molotov.
Aucun accord entre les Grands n'est réalisé sur l'Allemagne ni sur l'Autriche.

Berlin 1954

Un timbre de Berlin-Ouest (Y&T Berlin secteur occidental n°104) et un timbre d'Allemagne de l'Est (Y&T Allemagne Orientale n°147) rappellent la tenue de cette conférence. De même, deux cachets commémoratifs sont utilisés à cette occasion :
  • « * (1) BERLIN W 35 * // VIER-/ MÄCHTE- / KONFERENZ / BERLIN 1954»,
  • «BERLIN W 8 / THÄLMANPLATZ // c / PRESSEZENTRUM» (existe aussi avec lettre b)


  • Conférence de Berlin
    Carte postale commémorative avec les deux timbres et les deux oblitérations (Berlin- Est et Berlin-Ouest)


drapeau RFA

26 FÉVRIER 1954 :
La Constitution de la République Fédérale d'Allemagne est modifiée pour permettre le réarmement.



drapeau USA


Castle Bravo

1ER MARS 1954 :
Explosion sur l'atoll américain de Bikini (Îles Marshall) de la bombe H "Castle Bravo" de 15 Mt soit 1 000 fois plus puissante que celle d'Hiroshima (15 kt).



Drapeau OTAN

MARS 1954
Pour le cinquième anniversaire de l'OTAN, le Luxembourg utilise une oblitération mécanique, flamme à gauche illustrée "1949-1954 / Traité de / l'Atlantique / Nord / Paix et Sécurité // (emblème et rameau d'olivier)" et couronne "LUXEMBOURG / VILLE" 5/4/54 (d'Urso L.8).

OMEC 5 ème anniversaire de l'OTAN à Luxembourg




drapeau français

31 MARS 1954 :
Le maréchal Juin prend position publiquement contre la C.E.D. et refuse de répondre à la convocation de Joseph Laniel dont il est le conseiller militaire permanent.
Il est relevé de ses fonctions en France, mais pas à l'O.T.A.N..



Drapeau OTAN

23 AVRIL 1954 :
Treizième réunion ministérielle de l'OTAN qui s'inquiète encore de la lenteur de la ratification du traité de la C.E.D..
Le Conseil Atlantique blâme le maréchal Juin pour ses déclarations hostiles à la C.E.D. mais lui laisse son commandement.
Un bureau temporaire a utilisé un cachet petit format "BUREAU TEMPORAIRE N°2 / PARIS".

Bureau temporaire No 2 lors de la session de l'OTAN avril 1954




26 AVRIL 1954 :
Ouverture de la Conférence de Genève sur la Corée et l'Indochine avec Molotov, Eden, Bedell Smith, Bidault, Pham Van Dong et Chou En Laï. Elle commence par l'étude de la situation en Corée.
Pas d'oblitération spéciale signalée. C'est le cachet standard de l'Office Temporaire installé à la Maison de la Presse qui est utilisé. Des souvenirs ont été confectionnés à l'époque à la date du 26 avril.

Souvenir de la Conférence de Genève


Pour Paul Raynaud il s'agit de négocier, contre la ratification de la C.E.D., la prise en charge complète de l'Indochine par les U.S.A..
Pour Edgar Faure il s'agit de saisir l'occasion pour négocier avec l'URSS la pacification de l'Indochine contre le rejet de la C.E.D..
Pour le M.R.P., renoncer à réarmer l'Allemagne, sous prétexte que la guerre ne menace plus, serait une erreur, car les U.S.A. ne laisseront pas éternellement leur troupes sur le continent et seul un rapprochement franco-allemand, symbolisé par la C.E.D., cimenterait la construction politique de l'Europe.



7 MAI 1954 :
Les États-Unis et le Royaume-Uni rejettent la demande d'adhésion de l'URSS à l'OTAN.

23 - 28 MAI 1954 :
Réunion extraordinaire à Berlin du Conseil Mondial de la Paix .

Conseil Mondial de la Paix berlin 1954

2ème rencontre interallemande de jeunes


3 JUIN 1954 :
Deuxième rencontre en Allemagne de l'Est des Jeunes pour la Paix, l'Unité et la Liberté, partie des méthodes d'endoctrinement des Jeunes.
Deux timbres de RDA sont émis à cette occasion (Y&T Allemagne Orientale Nos 166/67) ainsi qu'une oblitération mécanique.

OMEC et entier repiqué 2ème rencontre pour la Paix l'unité et la liberté
oblitération mécanique "(drapeaux et logo) II. Deutschlandtreffen / für / Frieden / Einheit / Freiheit / BERLIN 1954" 9/6/54



12 - 13 JUIN 1954 :
Réunion à Paris au Vélodrome d'Hiver du Congrès National du Mouvement de la Paix.
Un Bureau temporaire No 2 est ouvert pendant les deux jours du Congrès.

Congrès au Vel d'Hiv du Mouvement de la Paix
Réunion à Paris au Vélodrome d'Hiver du Congrès National du Mouvement de la Paix.



Drapeau européen

LA PROPAGANDE POSTALE CONTRE LA C.E.D.
EN ALLEMAGNE DE L'EST



Défilé contre la CED Berlin février 1954
Défilé à Berlin-Est le 2 février contre la CED pendant la conférence des Quatre.
27 JUIN 1954 :
Référendum en Allemagne de l'Est où les habitants doivent "choisir" entre un Traité de Paix (Friedenvertrag) ou une Communauté Européenne de Défense ((EVG = Europa Verteidigung Gemeinschaft).
La propagande postale officielle, très orientée, diffuse des marques de propagande contre la Communauté Européenne de Défense  :
  • marque rectangulaire encadrée "Gegen EVG u. General Vertrag - für eine gesamt - / europaïschen Vertrag des Kollectiven Sicherheit" (Contre la CED et un traité général mais pour un traité général européen de sécurité collective) à Bannewitz (Dresden),
  • Griffe de propagande anti-CED

  • marque rectangulaire encadrée "Für einen Frieden Vertrag / gegen EVG und General Vertrag !" (Pour un traité de paix, contre la CED et un traité général) de Cossebaude (Dresden),
  • griffe de propagande anti-CED

  • marque soulignée" Für Friedenvertrag gegen EVG" (Pour un traité de paix, contre la CED) de Drögeheide/ Torgelow (Meklenburg) 1/6/54.

  • Griffe RDA contre la CED

  • marque entre deux lignes "Stimme am 27. Juni gegen / EVG und fûr den Frieden !" (Vote le 27 juin contre la CED et pour la paix) de Eggesin (Mecklenburg) 29/2/54.
  • RDA Vote contre la CED

  • oblitération mécanique flamme à gauche "Deine Stimme / für FRIEDENVERTRAG / und ABZUG DER / BEZAZUNG TRUPPEN" (Vote pour un traité de Paix et le départ des troupes d'occupation) ) de Berlin N4 21/6/54.

  • OMEC de RDA contre la CED

  • Griffe de propagande "Deine Entscheidung / zur Volkbefragung / für Frieden u. Einheit gegen EVG !" (Tu dois voter lors de la consultation populaire pour la Paix et l'Unité .....contre la CED !)

  • Griffe de propagande anti-CED






table de la Conférence

ACCORDS DE GENÈVE
SUR LA FIN DES COMBATS
EN INDOCHINE



20 JUILLET 1954 :
Accords de Genève mettant fin (provisoire) à la Guerre d'Indochine.
Hô Chi Minh est furieux de devoir abandonner la Cochinchine (grenier à riz du Viêt-Nam).
Les Catholiques du Sud sont furieux de devoir abandonner le Tonkin et une partie de l'Annam aux communistes.
Bien que prévus, aucunes des parties ne souhaite réellement organiser des "élections libres" dans les deux ans.
Ces accords permettent aux deux parties de reconstituer leurs forces avant la reprise des hostilités au début des années 60.
Le changement majeur sera le remplacement de la France par les États-Unis.

Pour les commémorations et les conséquences des accords de Genève voir le chapitre :

"La conférence de Genève et ses conséquences immédiates"





drapeau français

13 AOÛT 1954 :
Démission des ministres gaullistes du gouvernement Pierre Mendès-France (Pierre Koenig, Jacques Chaban-Delmas et Maurice Lemaire) hostiles à la C.E.D.. Ils reviendront au gouvernement en septembre.

19 - 23 AOÛT 1954 :
Conférence des Six à Bruxelles, qui rejettent en bloc les cinq protocoles additionnels présentés par Pierre Mendès-France.





LES DERNIERS JOURS DE LA C.E.D.

DERNIÈRE SEMAINE D'AOÛT 1954 :
Une vaste campagne de pétition est organisée (par le P.C.F. notamment) contre la C.E.D..
Des cartes postales de protestation portant de nombreuses signatures sont envoyées aux députés.

Pétition contre la CED
Carte pétition contre la CED envoyée par des habitants de Laplume (Lot-et-Garonne) à leur député à l'Assemblée nationale 28/8/54


Le Mouvement Européen lui aussi fait sa propagande mais en faveur de la C.E.D.. Pour contrer l'argument phare des communistes il insiste sur le fait que la CED empêchera la renaissance d'une armée allemande.

Campagne en faveur de la CED

30 AOÛT 1954 :
Le Parlement français vote la "question préalable" par 319 voix contre 264 et ainsi rejette le Traité de Paris sur la CED et implicitement le projet de Communauté Politique.

journal italien "La CED est morte"
La "Une" du journal italien L'Unita : "La CED est morte"




drapeau français

31 AOÛT 1954 :
Démission des ministres "cédistes" (pro-CED) Maurice Bourgès - Maunoury (Commerce et Industrie) , Eugène Claudius - Petit (Travail Sécurité Sociale et Logement) et Émile Hugues (Justice).





Sigle de l'OTASE

L'O.T.A.S.E.
(ORGANISATION DU TRAITÉ DE L'ASIE DU SUD-EST)

Conférence de l'OTASE à Washington
8 SEPTEMBRE 1954 :
Signature à Manille du Traité de l'O.T.A.S.E. (Organisation du Traité de l'Asie du Sud-Est ou South-East Asia Treaty Organization S.E.A.T.O.) pour associer les États-Unis aux garanties à accorder au Sud-Viêt-Nam contre toute tentative de main mise du Nord-Viêt-Nam sur le Sud.
Il est signé à Manille par l'Australie, la Nouvelle- Zélande, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, le Pakistan, les Philippines, et la Thaïlande et est conçu sur le modèle de l'OTAN face au communisme implanté fermement en Asie (Corée du Nord, Chine, Nord-Vietnam).
Deux timbres seront émis aux Philippines (Y&T Philippines Nos 423/24) pour commémorer cette conférence


Conférence de Manille
FDC des timbres surchargés pour la Conférence de Manille.

Deux timbres ont été émis aux philippines pour le cinquième anniversaire du Pacte de Manille (Y&T Philippines Nos 487/488).

5ème anniversaire de l'OTASE
FDC pour le cinquième anniversaire du Pacte de l'OTASE

En 1960, les USA émettent un timbre consacré à l'OTASE / SEATO (Y&T USA No 685).

FDC timbre US OTASE 1960
existe également avec le drapeau sous le timbre-à-date

Pour le dixième anniversaire, les Philippines émettront trois timbres représentant les drapeaux des pays membre (Y&T Philippines Nos 600/02).

10ème anniversaire de l'OTASE
FDC pour le dixième anniversaire de l'OTASE

Une oblitération mécanique a été mise en service à Washington pour la douzième réunion de l'OTASE.

OMEC 12ème réunion de l'OTASE
Oblitération mécanique temporaire pour la douzième réunion de l'OTASE

La France indiquera le 23 avril 1965 sa non-participation aux activités militaires; puis le 28 mai 1965 son retrait de l'état-major. Le retrait des derniers fonctionnaires français aura lieu en 1969 mais un financement sera maintenu jusqu'en 1974.

L'OTASE sera dissoute le 30 juin 1977 après la victoire communiste au Viêt-Nam.





LA PREMIÈRE CRISE
DU DÉTROIT DE TAÏWAN

Drapeau RPC Drapeau Taiwan
SEPTEMBRE 1954 - MAI 1955 :
Hostilités et conflits armés entre la République Populaire de Chine et la République de Chine (Taïwan).
Les attaques de la Chine rouge sur les îles côtières appartenant à la République de Chine déclenchent de violentes contre-réactions.

Détroit de Taiwan

« À la suite de la guerre civile chinoise, le gouvernement nationaliste du Kuomintang se replie sur des îles, dont les principales sont Taïwan et Hainan ainsi que dans certaines îles très proches du continent dont Quemoy, l'archipel des Matsu et les iles Tachen. Hainan sera conquise par les communistes en 1950.
En août 1954, le Kuomintang envoie respectivement 58 000 soldats sur le Quemoy et 15 000 sur les îles Matsu et des structures défensives y sont construites. Ces dernières provoquent la fureur de la Chine communiste qui commence aussitôt à les bombarder le 3 septembre.
En novembre, les îles Tachiu (Tachen) (au large de Taizhou (Zhejiang)), situées plus au Nord dans le détroit de Taïwan, sont bombardées à leur tour par l'artillerie de l'« Armée Populaire de Libération ». Le 14 novembre 1954, quatre vedettes-torpilleurs de la marine de l'« Armée Populaire de Libération » coulent le navire Tai Ping (ex-USS Decker) de la marine de la République de Chine.
La 7ème flotte américaine stationnée dans l'archipel de Fukien (Fujian) en République de Chine reste à l'écart des hostilités car les États-Unis ne veulent pas être impliqués dans une guerre avec la République Populaire de Chine, un an après la guerre de Corée.
Néanmoins, le 2 décembre les États-Unis et la République de Chine concluront un accord de défense, l'effectif des conseillers militaires américains du Military Assistance Advisory Group (MAAG) passant de 54 personnes début 1954 à 1 500 en fin d'année.
Le 10 janvier 1955, une attaque aérienne de Il-10 et de bombardiers Tu-2 de la RPC coule un pétrolier de 4 000 t. et endommage quatre autres navires dont une frégate nationaliste.
Dans les années qui vont suivre, il y aura d'autres batailles navales avec les forces nationalistes.
Après deux tentatives infructueuses, l'« Armée Populaire de Libération » s'empare de l'archipel Tachen le 18 janvier 1955. Les combats continuent dans la côte avoisinante de Zhejiang ainsi que les îles Matsu. Entre le 18 et 20 janvier, la garnison des îles Yijiangshan tombe.

La menace nucléaire américaine et la modération dans les faits, la flotte américaine se contentant de protéger l'évacuation des îles menacés, permit de calmer la situation. Le 23 avril 1955, la République Populaire de Chine se dit prête à négocier et le 1er mai, un cessez-le-feu est signé entre les deux parties.
Source :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Premi%C3%A8re_crise_du_d%C3%A9troit_de_Ta%C3%AFwan


Trois timbres de Taiwan (Y&T Formose Nos 174/76) sont consacrés aux héros de l'attaque du 23 janvier et commémorent également le pacte d'assistance mutuelle entre Taiwan et les USA.

Crise de Taiwan 1 Crise de Taiwan 2 Crise de Taiwan 3

En 1959, (48ème année de l'ère Sun-Yat-Sen) une oblitération commémorera le combat de la République de Chine pour maintenir les îles Quemoy et Matsu dans la "mère Patrie".

Oblitération Quemoy et Matsu
L'illustration de l'enveloppe représente la carte de l'île de Quemoy (Kinmen ou Jinmen en chinois)





ACCÈS AUX PAGES DU CHAPITRE «LES DÉBUTS D'UNE COEXISTENCE (PLUS) PACIFIQUE »

 Pages  1

Incertitudes après le décès de Staline 1953-1954
   

2
3
4
5


▲ ▲ Retour en tête de page  


Retour au sommaire de "La France dans le contexte international 1943-1958 "




© COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.