LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La Politique Française envers les Pays Vaincus  


Retour au sommaire de "La Politique Française envers les Pays Vaincus"



Retour à la chronologie de juin 1948



Cette page comprend les paragraphes chronologiques suivants :




et des informations utiles :

  • Ours de Berlin Le courrier civil entre Berlin-Ouest et les zones occidentales ou l'étranger

  • Tarifs postaux au départ de Berlin-Ouest 1945-1949







  • Principales dates des réformes monétaires en Allemagne

    18 juin 1948
     •—Annonce de la réforme monétaire dans les zones occidentales, effective le 20 juin.
    20 juin 1948
     •—Réforme monétaire dans les zones occidentales,
     •—Création du Deutsche Mark,
     •—Échange des billets en Reichsmark.
    22 juin 1948
     •—Réunion quadripartite sur la monnaie à Berlin,
      •—Annonce d'une réforme monétaire dans la zone soviétique, incluant Berlin-Ouest, effective le lendemain,
    23 juin 1948
     •—Reforme monétaire en Allemagne de l'Est création du Ost-Mark,
     •—Refus des puissances occidentales d'appliquer la réforme soviétique à Berlin-Ouest.
    24 juin 1948
    •—Début du Blocus de Berlin.
    25 juin 1948
      •—Introduction du Deutsche Mark "B" à Berlin-Ouest. Le Ost-Mark est accepté dans de nombreuses transactions.
    26 juin 1948
      •—Début du Pont aérien entre Berlin-Ouest et les zones occidentales.



    LES RÉFORMES MONÉTAIRES
    DANS LES SECTEURS DE BERLIN


    La réforme monétaire décidée par les Occidentaux n'incluait pas au départ les secteurs occidentaux de Berlin, cette ville ayant, aux yeux des Occidentaux, un statut spécial.
    Par contre la réforme monétaire décidée en zone soviétique incluait la totalité de la ville de Berlin, celle ci se trouvant géographiquement à l'intérieur de la zone soviétique.

    Billet de Berlin en Mark-Ouest
    Les Alliés occidentaux décident alors le 25 juin d'introduire le Deutsche Mark (Ouest) des zones occidentales également dans les secteurs occidentaux de Berlin (billets surchargés de la lettre "B" dans un cercle ou perforés "B").

    Billet de Deutsche mark perforé B pour Berlin
    Billet de 10 Deutsche Mark perforé "B" pour être utilisé à Berlin

    Pour la genèse politique des réformes monétaires de juin 1948 voir l'encart :

    "Genèse des réformes monétaires et du blocus de Berlin"




    Les secteurs occidentaux de Berlin utiliseront donc les timbres surchargés de la Bizone qui sont prêts mais compte-tenu des difficultés créées par le blocus pour approvisionner la ville en nouveaux timbres, les anciens timbres du Conseil de Contrôle (dits A.A.S.) sont acceptés au départ de Berlin-Ouest pour les zones occidentales et l'étranger, au dixième de leur valeur faciale jusqu'au 31 juillet 1948.

    Pendant plus d'un an, les autorités soviétiques n'accepteront pas que les secteurs occidentaux de Berlin utilisent la monnaie de l'Ouest et des timbres spécifiques à Berlin-Ouest. Elles considèrent que la ville de Berlin toute entière étant géographiquement incluse dans la zone soviétique doit faire partie du système économique de la zone soviétique. Ce que contestent les Occidentaux qui rappellent que Berlin en tant que ex-capitale du Reich a un statut spécial qui n'a pas encore fait l'objet d'accord entre les quatre puissances occupantes.

    Le mécontentement des autorités soviétiques au sujet de la position occidentale sur Berlin-Ouest se manifestera par des contraintes de toutes sortes sur le courrier échangé entre les secteurs occidentaux de la ville d'une part et la zone soviétique et le secteur soviétique de Berlin d'autre part.
    Les autorités postales des secteurs occidentaux de Berlin ne prendront que graduellement des mesures de rétorsion afin de préserver l'avenir.

    Cette "guéguerre postale" ne concerne que le courrier entre Berlin-Ouest d'une part et Berlin-Est et/ou la zone soviétique d'autre part dans les deux sens.
    Le courrier de la Trizone vers la zone soviétique affranchi en timbres de la Trizone et le courrier de la zone soviétique, y compris Berlin-Est, vers la Trizone affranchi en timbres de la zone soviétique sont acceptés de part et d'autre dès le début, sans taxe.






    • PREMIÈRE PÉRIODE :  24 JUIN - 31 JUILLET 1948

    MISE EN PLACE DE MOYENS PALLIATIFS COMME SUITE A LA DOUBLE RÉFORME MONÉTAIRE
      


    24 juin 1948 : Surcharges locales au tampon dans la zone soviétique (y compris Berlin-Est) des timbres dits du Kontrollrat (zones A.A.S.). Les surcharges varient d'une circonscription postale (Bezirk) à une autre. Ces timbres surchargés ont la même valeur faciale que les timbres non surchargés mais les valeurs doivent être considérées dans la nouvelle monnaie : le Ost-Mark. La validité de ces timbres surchargés cessera le 10 juillet.
    Les anciens timbres en Reichsmark ne sont plus vendus ni en zone soviétique ni dans le secteur soviétique de Berlin mais restent valables sur le courrier au dixième de leur valeur faciale jusqu'au 31 juillet 1948.
    La division par dix entraîne souvent des affranchissements légèrement superfétatoires.
    Les timbres de la zone soviétique seront acceptés pour affranchir les lettres au départ de Berlin-Ouest jusqu'au 11 septembre 1948 quelque soit la destination puis jusqu'au 13 janvier 1949 pour le courrier par voie de surface uniquement puis du 14 janvier au 20 mars uniquement pour affranchir le courrier à destination de la zone soviétique et de Berlin-Est. A partir du 21 mars 1949, leur usage est interdit sur le courrier au départ de Berlin-Ouest.

    surcharge Bezirk  Berlin
    3 / Berlin 54
    Berlin Pankow
    3 / Berlin-Pankow




    Note : depuis le 1er novembre 1946, les timbres spécifiques à Berlin (série de l'Ours) n'étaient plus valables, seuls les timbres dits des zones A.A.S. (Y&T zones A.A.S Nos.1/58) étaient utilisés dans tous les secteurs de Berlin.
    A partir du 24 juin 1948 de nombreux bureaux du Grand Berlin (Magistrat Berlin) sous contrôle soviétique ont apposé des surcharges au tampon avec légende "3 / Berlin / numéro ou nom d'un bureau de poste". Après le 10 juillet, Berlin-Est a utilisé uniquement des timbres de la zone soviétique.



    25 juin 1948 : La réforme monétaire dans les zones occidentales est étendue à Berlin-Ouest. Les timbres de la Bizone avec surcharge "Cor de poste" sont vendus à Berlin-Ouest. Compte-tenu des difficultés d'approvisionnement en raison du blocus, les anciens timbres en Reichsmark sont acceptés au dixième de leur valeur faciale jusqu'au 31 juillet 1948, mais ne sont plus vendus à Berlin-Ouest.
    La division par dix entraîne souvent des affranchissements légèrement superfétatoires.
    Les billets de banque des zones occidentales sont mis en service à Berlin-Ouest avec une surcharge ou une perforation "B".

    25 juin 1948 : décision soviétique : le courrier en provenance de Berlin-Ouest pour la zone soviétique y compris Berlin-Est ou simplement transitant par la zone soviétique doit être affranchi uniquement en timbres de la zone soviétique. Les plis affranchis avec les timbres de la Bizone (surch. "Cor de poste") sont retournés à l'envoyeur.
    Les timbres de la Bizone en DM-West, ceux avec surcharge "cor de poste" et les commémoratifs ultérieurs (ces derniers non-vendus à Berlin-Ouest), les timbres de la zone française en DM-West (ces derniers non vendus à Berlin-Ouest) ne peuvent affranchir à Berlin-Ouest que les plis en direction des zones occidentales ou de l'étranger non soviétique.
    Le courrier à destination de Berlin-Ouest en provenance de la zone soviétique ou de Berlin-Est affranchi avec les timbres de ces zones est accepté sans surtaxe à Berlin-Ouest jusqu'au 13 juin 1949.

    3 juillet 1948 : Émission en zone soviétique et dans le secteur soviétique de Berlin de timbres avec surcharge typo "SOWJETISCHE BESATZUNG ZONE". Il est recommandé aux bureaux de poste de ne plus utiliser les timbres surchargés au tampon (Bezirk).

    5 - 13 juillet 1948 : Pour contourner l'interdiction d'utiliser les timbres de la Bizone (surchargés "cor de poste") pour l'affranchissement du courrier vers Berlin-Est et la zone soviétique, des marques de port-payé (Gebühr bezahlt) sont utilisées à Berlin-Ouest. Elles ne sont plus acceptées par les autorités soviétiques à partir du 14 juillet.

    10 juillet 1948 : Les timbres surcharge tampon (Bezirk) de la zone soviétique et du secteur soviétique de Berlin ne sont plus valables dans la zone soviétique et à Berlin-Est. Il n'y a plus, à partir de ce jour, de timbres spécifiques à Berlin-Est, intégré postalement dans la zone soviétique.

    16 juillet 1948 - 20 mars 1949 : pour contourner les restrictions soviétiques dans les affranchissements du courrier pour Berlin-Est ou la zone soviétique, une partie du courrier déposé aux guichets de Berlin-Ouest est centralisé dans les bureaux de Berlin SW11 et Berlin-Charlottenburg 2 et reçoit une empreinte de machine à affranchir "neutre".

    27 juillet 1948 : Mise en vente d'aérogrammes spécifiques à Berlin à 100 Dpf.-West pour envoi à l'étranger. Ces aérogrammes ne peuvent être achetés que contre remise de coupons réponse-internationaux (ou en devises convertibles).

    31 juillet 1948 : Fin de validité des timbres dont la faciale est en Reichspfennig qui étaient acceptés dans tous les secteurs de Berlin au dixième de la faciale.




          Note : les tarifs postaux de Berlin-Ouest sont ceux du 1er mars 1946 pour l'Allemagne et ceux du 15 septembre 1947 pour l'étranger à l'exception de la taxe de recommandation pour la Trizone qui passera de 60 Dpf. à 40 Dpf. le 1er mars 1949.
       
          Ceux de la Trizone du 1er septembre 1948 ne seront appliqués à Berlin-Ouest que le 1er juin 1949 pour le courrier intérieur et le 7 juillet 1949 pour l'étranger.
          ;Les tarifs postaux de Berlin-Est (intérieur et étranger) sont ceux du 15 septembre 1947.
       
      



    1.1. COURRIER INTÉRIEUR DE BERLIN-OUEST OU DE BERLIN-OUEST VERS LA TRIZONE OU L'ÉTRANGER NON-SOVIÉTIQUE

    Les anciens timbres en Reichsmark sont acceptés au dixième de leur valeur jusqu'au 31 juillet mais ne sont plus vendus.
    Les timbres de la Bizone avec surcharge "cors de poste" constituent l'essentiel des affranchissements.
    Tous les timbres de la zone soviétique y compris ceux avec surcharge de Berlin-Est sont acceptés pour les affranchissements au départ de Berlin-Ouest.
    Les machines à affranchir doivent également indiquer un affranchissement au décuple avant que la comptabilité puisse être modifiée en DM. Le contrôle est fait au guichet de départ.

    Il en résulte que jusqu'au 31 juillet 1948, il peut y avoir pour les envois de Berlin-Ouest vers les zones occidentales et les pays étrangers qui ne sont pas sous contrôle soviétique, des affranchissements mixtes de timbres en Ost-Mark, en DM-West et en RM (ces derniers au dixième de leur valeur) ainsi que des empreintes de machine à affranchir dans les deux dernières monnaies.

    Affranchissement au décuple Berlin West 1948
    Lettre d'une firme commerciale de Berlin-Est (Berlin N54) postée dans la partie Ouest de Berlin (Berlin Wilmersdorf) pour Lindau sur le Lac de Konstanz affranchie à 24 Dpf. avec 10 timbres à 24 Rpf. de l'émission commune de 1947 du Kontrollrat (affranchissement au décuple), oblitérée "BERLIN WILMERSDORF 1 / m"   31/7/48 (dernier jour de validité à Berlin).

    Lettre locale Berlin-Ouest affranchissement au décuple
    Lettre de Berlin-Ouest pour la zone française (Freiburg am Breisgau) affranchie à 240 Rpf. pour valoir 24 Dpf.   2/7/48

    Affranchissement mixte à Berlin-Ouest SBZ et valeurs en RM au dixième
    Lettre recommandée locale de Berlin-Ouest pour Berlin-Ouest affranchie au tarif exact de 76 Dpf. ( lettre locale premier échelon 16 Pf. + recom. 60 Pf.) avec 56 Dpf. en timbres surchargés au tampon de la zone soviétique et un ancien timbre à 2 RM pour valoir 20 Dpf. (au dixième).
    Oblitération de départ BERLIN CHARLOTTENBURG 2 " 3/7/48 arrivée au verso BERLIN FRIEDENAU 4/7/48

    Affranchissement mixte AAS et EMA au décuple
    verso
    Lettre locale de service du Bezirkamt Schöneberg von Groß Berlin (secteur occidental) avec affranchissement exact au décuple en timbres en Reichspfennig et avec une empreinte de machine à affranchir également en Reichspfennig au décuple : 8x8 + 16 +EMA 80 = 160 Rpf. soit 16 Dpf. oblitérée Berlin Schöneberg 10/7/48 

    Affranchissement au décuple par EMA berlin-Ouest vers Trizone
    Lettre de Berlin-Ouest W35 pour Hambourg avec affranchissement exact par empreinte de machine à affranchir à 480 Rpf. pour valoir 48 Dpf. (lettre territoriale de 20 à 50g)

    Affranchissement mixte ZOF Kontrollrat et cor de poste 18-7-48
    verso
    Lettre de Berlin Ouest NW 21 du 2ème échelon pour Lüdenscheid en Westphalie, au tarif de 108 D-Pf. (2ème échelon territorial 48 Pf. + 60 Pf. recom.) avec affranchissement mixte légèrement superfétatoire : Bade et Conseil de Contrôle pour 95 Rpf. et 100 Dpf. timbres surchargés "cors de poste" soit 95/10 + 100 = 109.5 Dpf. (rare exemple d'utilisation de timbre de la Zone française à Berlin) 18/7/48

    Les affranchissements mixtes timbres surchargés "Cors de Poste" et anciens timbres au dixième sont acceptés jusqu'au 31 juillet.

    Pli mixte Berlin-Ouest vers zone britannique
    Lettre de Berlin-Ouest vers la zone britannique affranchie au tarif exact de 24 D-Pf. avec 20 Dpf. en timbres surchargés "cors de poste" et 40 Rpf. en timbres du Conseil de Contrôle pour valoir 4 Dpf. 30/6/48

    Les empreintes des machines à affranchir ne sont pas modifiées, mais au niveau comptable pour savoir s'il s'agit de Rpf. ou de Dpf., le contrôle est fait lors du dépôt au bureau de poste.

    EMA Magistrat Gross Berlin 25 06 1948
    Lettre locale de fortune (feuille pliée en deux avec deux adhésifs pour fermer) du Conseil Municipal de Berlin-Est pour Berlin-Ouest portant une empreinte de machine à affranchir au nouveau tarif de 16 Ost-Pfennig 25/6/49

    Berlin Affranchissement mixte juillet 1948
    Lettre par exprès à remettre en main propre, de Berlin-Ouest (Schöneberg) pour Hambourg, avec affranchissement mixte à 75 Ost-Pfennig (dont une surcharge de district de Görlitz BPP) + 25 Dpf.-West et 140/10 Rpf. soit un total de 1.14 DM (le tarif de la lettre simple est de 24 Dpf., la taxe exprès est de 80 Dpf. soit un total de 1.04 DM-West. Il y a probablement 10 Pf. de surtaxe pour la remise en main propre) oblitérée Berlin Schöneberg 1     8/7/48

    Lettre recommandée locale avec affranchissement mixte à Berlin
    verso
    Lettre recommandée locale double port de Berlin-Ouest pour Berlin-Ouest avec affranchissement mixte au tarif exact à 92 Pf. (locale 20-50g : 32 Pf. + 60Pf. recom.) 4/12/48

    Courrier à l'intérieur de Berlin-Ouest affranchi en timbres de la zone soviétique
    Lettre recommandée locale double port de Berlin-Ouest pour Berlin-Ouest avec affranchissement mixte en timbres de la zone soviétique, de la bizone et des zones AAS (au dixième) pour un total de 92 Dpf. (Lettre locale double port 32 Pf. + recom 60 Pf.) 10/7/48 

    Timbres surchargés  cor de poste sur lettre de Berlin juillet 48
    Lettre recommandée de 20 à 50g de Berlin-Ouest pour Frankfurt/Main affranchie uniquement en timbres de la Bizone surchargés "cors de poste" à 108 Dpf. (lettre double port 48 Dpf. + recom. 60 Dpf.), oblitérée 9/7/48, arrivée 13/7/48

    Timbre bizone surchargé utilisé à Berlin
    Carte postale de Berlin pour Solingen (Rhenanie-Wesphalie en zone britannique) affranchie avec un timbre à 16 Dpf. surchargé de la matrice de cors de poste de la Bizone oblitérée de Berlin Charlottenburg (Berlin Ouest) 27/7/48





    COURRIER AÉRIEN VERS L'ÉTRANGER
    AU DÉPART DE BERLIN-OUEST


    Le transport aérien en dehors de l'Allemagne (kérosène, personnel, entretien, pièces de rechange...) étant facturé en devises convertibles, le courrier des particuliers civils pour l'étranger n'est, début 1948, quelque soit la zone, autorisé que par voie de surface.
    Les premières lignes aériennes civiles vers l'étranger sont ouvertes le 1er mai 1948 par l'American Overseas Airlines (voir à cette date dans la chronologie).
    Le courrier commercial pour l'étranger est alors autorisé pour certaines firmes moyennant l'apposition d'une vignette spéciale délivrée par les autorités.

    Voir l'encart

    Reprise du courrier avion commercial étranger au départ de la Bizone



    A partir de cette même date le courrier privé civil ne peut être envoyé par avion pour l'étranger que si l'affranchissement est payé en devises convertibles ou en coupons-réponse internationaux (CRI) (International Antwortschein (IAS) en allemand) (1 CRI était échangé contre la valeur de l'affranchissement de la lettre simple par voie de surface pour l'étranger soit 50 Pf. en 1948 à Berlin-Ouest).
    Les personnes intéressées devaient d'abord, en théorie, écrire par voie de surface (1) à un correspondant étranger dans un pays vendant des CRI afin que, en retour, celui-ci renvoie des coupons-réponse achetés dans les pays en question en devises fortes.
    Dans la pratique, des firmes ayant des correspondants à l'étranger ainsi que les "frontaliers" en Allemagne approvisionnèrent les Berlinois en CRI ... moyennant, parfois, une petite rémunération.
    Les lettres devaient être présentées au bureau de poste avec les coupons-réponse, bureau qui alors apposait les timbres, les oblitérait sur place et apposait éventuellement une griffe "Luftpost". La plupart des lettres étaient vérifiées ensuite par la douane.
    Les lettres mises directement à la boîte n'étaient pas acceptées.

    (1) dans la période du blocus l'expression "par voie de surface" pour le courrier de Berlin-Ouest signifie "par voie aérienne par le Pont aérien" d'abord, puis voie de surface terrestre et/ou maritime à partir des aéroports des zones occidentales où arrivent les avions faisant la liaison avec Berlin.

    Voir l'encart

    Reprise très partielle dans la Bizone pour les particuliers du courrier aérien pour l'étranger




    LUFTPOST avec  CRI
    verso
    Lettre de l'OMGUS (Office of Military Government US) affranchie à 1.50 DM pour les USA (LSE : 50 Pf. + surtaxe aérienne : 1M / 10g) oblitérée BERLIN SW 11 27/7/48. La surtaxe aérienne a été payée avec 2 coupons-réponse   internationaux et le port simple étranger en monnaie allemande. La Poste a alors apposé la griffe "Luftpost" (par avion)
    Au verso cachet de la douane indiquant que la lettre n'a pas été ouverte mais est autorisée à circuler.


    Lettre refoulée par la douane
    verso
    certificat
    Lettre de 11 à 20 g de Berlin pour les USA affranchie à 2.50 DM soit LSE : 50 Pf. + 2 x 1M / 10g de surtaxe aérienne.)
    La surtaxe aérienne a été payée par 4 CRI mais le contenu était interdit à l'export  et la lettre retournée à l'envoyeur par le service des douanes.

    Courrier aérien Berlin genève
    verso
    Lettre commerciale d'une entreprise de Berlin-Est par avion de 61 à 80g de Berlin pour la Suisse,  affranchie à 3.40 DM soit lettre étranger 61 à 80g : 50 Pf. + 3 x 30 Pf./20g + surtaxe aérienne Europe 4 x 50 Pf./20g ) oblitérée Berlin 25/4/49, transit Frankfurt 27/4/49.
    La surtaxe aérienne de 2 DM a été payée par 4 coupons-réponse .

    Lettre par avion pour les USA probablement philatélique indiquant que le port aérien a été payé en monnaie américaine :

    Pli aérien payé en devises
    verso
    certificat
    Lettre philatélique par avion de Berlin pour les USA affranchie à 2 DM en timbres allemands et 15 cents en timbres américains. le tarif était de LSE 50 Pf. + 100 Pf./10g de surtaxe aérienne. oblitérés BERLIN STEGLITZ 20/1/49 . Indication tapée à la machine indiquant que la surtaxe aérienne a été payée en monnaie américaine (et pas en coupons-réponse).

    courrier a"rien payé en CRI
    verso
    Lettre de 11 à 20g par avion de Berlin pour les USA affranchie à 2.50 DM soit LSE : 50 Pf. + 2 x100 Pf./10g de surtaxe aérienne. oblitérée Berlin NW 21 24/5/49 transit Frankfurt 25/5/49 .
    La surtaxe aérienne a été payée par 4 coupons-réponse internationaux.

    Les touristes étrangers disposant de monnaie convertible pouvaient payer les taxes aériennes dans leur monnaie.

    Régime spécial pour touriste 1948/49 pour le courrier par avion
    Lettre de Berlin pour les Pays-Bas affranchie à 56 Pf (LSE : 30 Pf. + 25 Pf. surtaxe aérienne Europe) 12/11/49. La mention manuscrite "Touristen Luftpost" indique que le port a été payé au guichet en devises et pas en DM-West. Transit Frankfurt 19/11/49 au verso.

    Les surtaxes aériennes pouvant être très importantes et demander de nombreux coupons-réponse difficiles à obtenir à Berlin compte-tenu du blocus, des aérogrammes pour l'étranger à tarif unique quelle que soit la destination, sont proposés à la population à partir du 26 juillet 1948.
    Néanmoins ces aérogrammes ne peuvent être obtenus, eux aussi, que contre un ou plusieurs coupons-réponse internationaux et éventuellement un complément en numéraire comme l'indique le tableau ci-dessous.


    Tarif des aérogrammes au départ de Berlin
    IAS = International AntwortSchein (coupon-réponse international) ,
    bar = paiement en numéraire

    En dehors des formulaires imprimés spécifiques à Berlin, des formulaires standard sans indication de valeur peuvent être utilisés. Une griffe manuelle de "Taxe perçue" est apposée sur le formulaire après paiement en coupons-réponse selon le tableau ci-dessus.

    Formule aérogramme avec cachet  manuel TAXE PERCUE
    formulaire aérogramme avec cachet manuel Taxe Perçue 100 Pf., oblitéré 19/9/48 pour Port-au-Prince (Haïti, transit Frankfurt 20/9, arrivée 24/9/48

    Deux émissions d'aérogrammes spécifiques à Berlin ont été faites pendant la période du blocus :

  • Aérogramme de Berlin (Michel Ganzsache n°LF 1) "TAXE PERCUE 100 PF. / DEUTSCHE POST / BERLIN" encadré rouge, émis en juillet 1948, deux types selon le tracé du cor de poste.
  • La première date d'utilisation signalée est du 27 juillet 1948.

    aérogramme LF1 type 1 type II
    Type I : le cor est dessiné par une simple ligne épaisse Type II : le cor est dessiné par une double ligne

    Aérogramme LF1 type 1
    verso
    Aérogramme de Berlin Schönberg (Michel Ganzsache n° LF 1 type I ) pour les USA 17/9/48 acheté avec 2 coupons-réponse internationaux

    aérogramme type LF 1 II pour l'argentine 1IAS + 50 DPf
    verso
    Aérogramme pour les USA (Michel Ganzsache n°LF 1 type I)   4/5/49 acheté avec 1 CRI plus 50 D-Pf.-West et censure britannique. Les aérogrammes censurés sont très rares.

    Aérogramme LF1 type II Berlin
    Aérogramme LF1 type II

  • Aérogramme de Berlin (Michel Ganzsache n° LF 2) "TAXE PERCUE 60 PF / DEUTSCHE POST / BERLIN " encadré rouge (émis en 1949), cinq sous-types selon les nuances de papier et de surcharge.

  • aérogramme Berlin LF2b3
    L2b III







    1.2. COURRIER DE BERLIN-OUEST VERS LA ZONE SOVIÉTIQUE OU BERLIN-EST

    Les lettres postées à Berlin-Ouest pour la zone soviétique, Berlin-Est ou les pays sous domination soviétique affranchies avec des timbres des zones occidentales (surcharge "cor de poste") sont retournées à l'envoyeur soit à la frontière, soit au départ, soit à l'arrivée.

    Lettre avec timbre Posthorn retournée à l'envoyeur
    Lettre de Berlin-Ouest W 30 vers Plau (am See) dans le Mecklenburg (zone soviétique), affranchie au tarif territorial de 24 Pf. en timbre surchargé de la Bizone, refusée à l'Est et retournée à l'envoyeur 28/6/48 avec griffe "Zurück" et mention manuscrite "unzulassig" (inadmis)

    Lettre du 25/6 affranchie en timbres de la bizone au départ de Berlin-Ouest pour le Brandebourg refoulé
    Lettre recommandée de Berlin-Ouest pour le Brandebourg (zone soviétique) affranchie avec des timbres surchargés de la Bizone et refoulée avec griffe "Zurück" et inscription manuscrite "unzulassig" 26/6/48

    Lettre affranchie avec timbres surchargés cors de poste refoulée
    Lettre commerciale de Berlin-Ouest pour Berlin-Est affranchie en timbres de la Bizone avec papillon de retour à l'envoyeur (Retour à l'envoyeur timbre vers la zone et le secteur russes non autorisé) collé à Berlin-Ouest; oblitérée BERLIN KLADOW (secteur occidental) 2/8/48

    Lettre de Berlin-Ouest affranchie avec timbres de la bizone refoulée
    verso
    Lettre recommandée probablement philatélique oblitérée de Berlin Ouest N 65 28/6/48 pour la zone soviétique (Erkner bei Berlin), affranchie avec des timbres surchargés de la Bizone (cors de poste) et timbres de la zone soviétique.
    Elle est refoulée à la frontière par une griffe "an Absender zurück" et mention manuscrite "unzulassig".
    Cependant comme l'expéditeur qui habite à l'Est se l'est envoyée à lui-même, elle revient à l'Est 1/7/48.

    A partir du 25 juin, pour être acceptées à Berlin-Est ou dans la zone soviétique, les lettres déposées à Berlin-Ouest doivent être affranchies uniquement en nouveaux timbres de la zone soviétique y compris Berlin-Est (Bezirk) et/ou plus tard de la zone soviétique (surcharge "SOWJETISCHE BESATZUNG ZONE") .

    Lettre de Berlin Ouest vers la zone soviétique affranchie en timbres soviétiques
    Carte postale commerciale d'un expéditeur de Berlin-Ouest SW 61 pour la zone soviétique (en Saxe) affranchie avec un timbre de la SBZ oblitérée de Berlin-Est SW 29    23/7/48

    Pour contourner la mesure soviétique de refuser les timbres surchargés à l'Ouest, les bureaux de poste de Berlin-Ouest utilisent du 5 au 13 juillet 1948 pour le courrier vers l'Est, des griffes de Port-Payé ou déposent leur courrier directement à l'Est.

    berlin Gebuhr bezaht 7/7/48
    Lettre du tribunal de Tempelhof (Berlin Ouest) pour le secteur nord-ouest de Berlin-Est avec marque de port payé de "BERLIN W8 / Gebühr bezahlt"    7-7-48

    A partir du 16 juillet 1948 et jusqu'au 20 mars 1949, après le refus de ces griffes de port-payé par Berlin-Est après le 13 juillet, les lettres déposées à Berlin-Ouest (Charlottenburg 2 pour les secteurs français et britannique et Berlin SW 11 pour le secteur américain) sont collectées avec paiement en numéraire puis affranchies par le bureau de poste avec une empreinte de machine à affranchir "neutre" politiquement.

    Gebürh bezahlt Berlin juillet 1948
    Lettre avec cachet de port-payé à 24 Pf. (tarif territorial) du 14/7 de Berlin-Ouest vers Zwickau (Saxe-zone soviétique), ayant été refoulée et qui est revêtue ensuite de l'empreinte de la machine à affranchir du bureau de poste de Charlottenburg

    Berlin EMA de Berlin West vers Berlin Est
    Lettre de Berlin Ouest pour Berlin-Est NW 40 avec empreinte de la machine à affranchir de "Charlottenburg 2" à 16 Pf. (tarif local) 19-7-48

    Lorsque le pli est déposé au guichet d'un bureau de poste de quartier, l'indication du port est indiqué au crayon et plus tard le pli est transmis à Charlottenburg ou SW11 pour être affranchi par une machine de grand débit.

    Berlin EMA PostKrieg SW 11
    Carte postale de Berlin Ouest pour la zone soviétique avec empreinte de la machine à affranchir de BERLIN SW 11 à 12 Pf. (tarif territorial) 20/12/48





    1.3. COURRIER DE BERLIN-EST OU DE LA ZONE SOVIÉTIQUE VERS BERLIN-OUEST

    La réforme monétaire et ses conséquences postales n'avait pas été anticipées si tôt par les autorités soviétiques et les délais d'approvisionnement en nouveaux timbres surchargés obligent les autorités concernées à accepter les anciens timbres en Reichsmark (au dixième de leur valeur) jusqu'au 31 juillet.

    Le courrier en provenance de la zone soviétique et du secteur soviétique de Berlin affranchi avec les anciens timbres (au dixième) ou avec les timbres surchargés dans ces zones est accepté sans restriction à Berlin-Ouest.

    Lettre de la zone soviétique pour  B erlin-Ouest affranchissement au décuple
    verso
    Lettre administrative de Halle (SBZ) vers Berlin-Ouest affranchie à 240 Rpf. pour valoir 24 O-Pf. (affranchissement au décuple) 30/6/48

    Affranchissement partiel au décuple
    Lettre commerciale locale partant de Berlin-Est (BERLIN C 63) pour Berlin-Ouest affranchie à 164 Rpf. pour valoir 16 O-Pf. et 62 O-Pf. (timbres surchargés) soit 78 O-Pf. le tarif étant de 76 O-Pf (LS locale 16 Pf. + 60 Pf. recom.) 30/6/48

    Lettre de Berlin-Est vers Berlin Ouest aff Bezirk
    Lettre deuxième échelon entre 20 et 250 g recommandée de Berlin W9 (Berlin Est) pour Berlin Steglitz (Berlin Ouest) affranchie au tarif exact à 92 Ost-Pfennig en timbres surcharge tampon (Lettre locale 2ème échelon : 32 Pf. + recom. 60 Pf.) Oblitérée Berlin W9 10/7/48 arrivée 11/7/48

    Lettre recommandée de Berlin Ouest vers Berlin-Est avec timbre surcharge typo SBZ
    Lettre premier échelon recommandée de Berlin NW7 (Berlin Est) pour Berlin Spandau (Berlin Ouest) affranchie à 84  Ost-Pfennig avec un timbre surcharge typo (Lettre locale 1er échelon : 24 Pf. + recom 60 Pf.) Oblitérée Berlin NW7 6/7/48

    Imprimé posté à Berlin-Est et taxé à l'arrivée à Berlin-Ouest 30/6/48
    Imprimé de Berlin-Est pour Berlin-Ouest affranchi à 6 O-Pf. au tarif (<20g) avec timbre à surcharge tampon oblitéré de Berlin-Est N4 30/6/48 et taxé à l'arrivée à Berlin-Ouest SO 36 pour des raisons purement postales (tarif imprimés poids entre 21 et 50 g)

    Retour en tête de page  





      
    • DEUXIÈME PÉRIODE : 1ER AOÛT -27 DÉCEMBRE 1948


    PÉRIODE D'OBSERVATION POUR PRÉSERVER L'AVENIR   



    29 août 1948 : Tous les nouveaux timbres avec faciale en Ost-Mark valables dans la zone soviétique, y compris les commémoratifs, peuvent être utilisés à Berlin-Ouest pour affranchir du courrier local destiné à Berlin-Ouest.
    Le courrier posté à Berlin-Ouest affranchi avec un ou plusieurs timbres de la zone soviétique et destiné à la Trizone ou à l'étranger (via le pont aérien) n'est accepté que jusqu'au 10 septembre 1948.
    Le courrier destiné à Berlin-Est ou à la zone soviétique affranchi en timbres de la zone soviétique est accepté au départ de Berlin-Ouest jusqu'au 20 mars 1949.

    3 septembre 1948 : Début de l'émission à Berlin-Ouest de timbres avec surcharge noire "BERLIN". Le courrier revêtu de ces timbres à destination de la zone soviétique ou du secteur soviétique de Berlin n'est pas accepté. La validité de ces timbres cessera le 31 mars 1949.

    11 septembre 1948 : Le courrier de Berlin-Ouest devant emprunter le "Pont aérien" ne peut plus légalement être affranchi totalement ou partiellement en timbres de la zone soviétique. Cette mesure ne sera pas toujours appliquée. La note précise que le courrier affranchi partiellement en timbres de l'Est devra être acheminé par train ultérieurement (après le blocus dont on ne connaît évidemment pas la durée).
    Il est néanmoins possible d'envoyer dans la Trizone sans délai particulier par le train du courrier entièrement affranchi en timbres de l'Est et posté dans la zone soviétique ou à Berlin-Est. Le courrier en affranchissement mixte lui n'est pas accepté dans la zone soviétique.

    Note : A Berlin-Ouest, les deux monnaies (DM-West et Ost-Mark) peuvent être utilisées pour la plupart des paiements courants, y compris l'achat des timbres-poste. Les timbres de Berlin-Ouest peuvent donc être achetés en Ost-Mark. La mesure d'interdiction des timbres de la zone soviétique dans le courrier vers les zones occidentales est donc essentiellement politique.

    19 septembre 1948 : Fin de validité à Berlin-Ouest des timbres avec surcharge "cor de poste".

    20 septembre 1948 : Dans la zone soviétique, émission des 7 timbres de la série "Ours de Berlin" avec surcharge typo "SOWJETISCHE BESATZUNG ZONE".

    23 septembre 1948 : Dans la zone soviétique, émission de 5 timbres de la première série "Chiffre" du Conseil de Contrôle avec surcharge typo "SOWJETISCHE BESATZUNG ZONE" .

    1er - 31 octobre 1948 : L'oblitération mécanique avec flamme "LUFTBRÜCKE / (avions) / BERLIN" célébrant les premiers 100 jours du pont aérien est interdite sur le courrier en direction de Berlin-Est ou de la zone soviétique. Soit le courrier est retourné à l'envoyeur, soit la flamme est caviardée.





    2.1. COURRIER A L'INTÉRIEUR DE BERLIN-OUEST OU VERS LA TRIZONE ET L'ÉTRANGER NON-SOVIÉTIQUE

      Du 1er août au 27 décembre 1948, les affranchissements pour les envois à l'intérieur de Berlin-Ouest peuvent être effectués avec des timbres uniquement de la zone soviétique, des timbres uniquement de Berlin-Ouest ou en mixte avec des timbres de la zone soviétique et des timbres de Berlin-Ouest.

      Du 1er août au 10 septembre 1948 les affranchissements pour les envois vers les zones occidentales et les pays étrangers qui ne sont pas sous contrôle soviétique, peuvent être effectués avec des timbres uniquement de la zone soviétique, des timbres uniquement de Berlin-Ouest ou en mixte avec des timbres de la zone soviétique et des timbres de Berlin-Ouest.

      A partir du 11 septembre 1948, les affranchissements vers les zones occidentales et les pays étrangers qui ne sont pas sous contrôle soviétique, ne peuvent être faits qu'avec des timbres de Berlin-Ouest.



    Les timbres de la zone soviétique sont normalement acceptés à l'affranchissement au départ des secteurs occidentaux pour le courrier local. Il y a de nombreux affranchissements mixtes.

    Lettre locale avec affranchissement mixte
    verso
    Lettre de Berlin-Ouest Grünewald pour Berlin-Ouest Nikolassee affranchie à 76 Pf. (LSI locale 16 Pf.+ 60 Pf. recom) avec 31 Pf. en timbres de Berlin-Ouest et 45 Pf. en timbres de Berlin-Est 22/9/48


    Au marché noir, le Ost-Mark valant environ 20% du West-Mark, ceux qui en ont l'opportunité s'approvisionnent dans le secteur soviétique en timbres de l'Est mais envoient leur courrier à partir des bureaux des secteurs occidentaux.

    Les timbres de la Bizone avec surcharge "cor de poste" perdent leur validité à Berlin-Ouest le 19 septembre 1948.

    Dernier jour timbres surchargés cor de poste à Berlin
    Dernier jour d'utilisation à Berlin-Ouest des timbres surchargés cor de poste 20/9/48

    Berlin surcharge noire
    Série complète surcharge noire

    Lettre interprovince de Berlin surcharge noire
    Lettre simple territoriale affranchie à 24 Pf. (tarif 1/3/46) avec oblitération "BERLIN REINICKENDORF OST 1/ b" 29/10/48,


    Lettre de Berlin pour la Suisse
    Lettre pour la Suisse affranchie au tarif étranger de 50 Pf. avec oblitération mécanique flamme "LUFTBRÜCKE / (avions) / BERLIN" et couronne "BERLIN CHARLOTTENBURG / s" 13/10/48,


    Lettre de Berlin-Ouest  pour lOhio octobre 1948
    verso
    Lettre recommandée de Berlin-Ouest pour les USA par voie de surface affranchie à 112 Dpf. pour 110 Dpf. (LSE : 50 Pf. + recom 60 Pf.) avec timbre surcharge noire BERLIN 30/10/1948

    Les quatre grosses valeurs sur lettre recommandée
    Lettre recommandée philatélique avec les quatre grosses valeurs, avec oblitération mécanique flamme "LUFTBRÜCKE / (avions) / BERLIN" et couronne "BERLIN SW11 /au" 2/10/48, arrivée Reil 16/10/48 (signée Schlegel)


    Les affranchissements mixtes (surchargés BERLIN et timbres de la zone soviétique) sont possibles.

    Lettre de Berlin pour Hannovre avec affranchissement mixte
    Lettre recommandée de Berlin-Ouest NW 21 pour la Trizone avec affranchissement mixte à 108 Pf. (Lettre 2ème échelon territoriale : 48 Pf. + 60 Pf. recom.) avec un timbre de l'Est et deux timbres de Berlin-Ouest oblitérée 8/10/48.
    Cette lettre n'aurait pas dû être acheminée car les affranchissements mixtes étaient interdits par le pont aérien depuis le 11 septembre.

    Du 3 au 19 septembre 1948, il peut y avoir des affranchissements mixtes entre timbres surchargés "cor de poste" et timbres avec surcharge noire BERLIN (et également des timbres de la zone soviétique).

    Affranchissement multiple de quatre émissions
    Lettre recommandée locale (et philatélique) 10/9/48 de Berlin N49 pour Berlin N65 (tous les deux à Berlin-Ouest), affranchie au tarif exact standard de 84Pf. (LSI 24 Pf. + 60 Pf. recom.) avec 22 Pf. en timbres de la zone soviétique + 22 Pf. en timbres surchargés BERLIN émis le 3 septembre + 26 Pf. en timbres surchargés d'une matrice de cors de poste et 14 Pf. en timbres de la bizone surchargés d'un bandeau de cors de poste, ces deux dernières émissions valables jusqu'au 19 septembre. arrivée 11/9/48
    Cette combinaison n'était possible que du 3 au 19 septembre.

    Affranchissement mixte Cor de Poste et surcharge BERLIN
    Carte postale recommandée pour la Sarre affranchie à 74 Pf. (72 Pf. en timbres surchargés Cor de Poste et un timbre avec surcharge BERLIN en noir 10/9/48, arrivée 11/9.
    Cette combinaison n'était possible que du 3 au 19 septembre.



    À PARTIR DU 11 SEPTEMBRE 1948
    INTERDICTION D'UTILISER LE « PONT AÉRIEN » POUR LES LETTRES AFFRANCHIES AVEC DES TIMBRES DE LA ZONE SOVIÉTIQUE

    A partir du 11 septembre 1948, seules les lettres affranchies uniquement avec des timbres de Berlin-Ouest ou des zones occidentales, déposées à Berlin-Ouest, et à destination des zones occidentales ou de l'étranger peuvent être transportées par le "Pont aérien de Berlin".
    Celles affranchies en totalité avec des timbres de la zone soviétique sont transmises à BERLIN O 17 (secteur soviétique) pour un envoi ultérieur par train.
    Celles avec affranchissement mixte sont retournées à l'envoyeur ou "conservées pour un envoi ultérieur (?) par train".

    Texte indiquant le refus des timbres de l'Est sur le courrier du pont aérien
    Circulaire concernant l'interdiction des timbres soviétiques pour le courrier empruntant le pont aérien, citée par "Postkrieg Handbuch Spezialkatalog par Dedo Burhop 1948-1972 édité en 1973 par Seerosen Verlag Stollhamm"

    Der Berliner Postkrieg 1948-1949 p.79

    Jusqu'à cette décision, les plis affranchis avec des timbres de la zone soviétique étaient admis au transport par le pont aérien.

    Tarif frontalier de Berlin vers la Suisse  par le pont aérien en aout1948
    verso
    Lettre recommandée de Berlin-Ouest pour la frontière Suisse au tarif frontalier exact de 108 Pf. (Lettre double territoriale 48 Pf. + 60 Pf. recom) avec affranchissement mixte en timbres de la Bizone et de la zone soviétique et passée par le pont aérien.
    Départ 10/8/48, arrivée 15/8/48
    Vérification du contenu par la douane au départ.
    Bien que l'affranchissement ait été effectué partiellement en timbres de la zone soviétique, la lettre est acheminée par le pont aérien (avant la décision d'interdiction).

    lettre pour le pont aérien refoulée car affranchie en timbres de l'Est
    Lettre recommandée de Berlin Ouest pour les zones occidentales et devant emprunter le pont aérien affranchie au tarif exact de 84 Pf. mais avec à la fois des timbres de la zone soviétique et des timbres des secteurs occidentaux de Berlin. Cette lettre est retournée à l'envoyeur avec mention tapée à la machine "Keine Beförderungsmôglichkeit. Frankierung unzulassig" (acheminement impossible. affranchissement non valable)

    Lettre affranchie partiellement en timbres de l'Est et refoulée
    Lettre recommandée à 84 Pf. envoyée par un habitant de Berlin-Est (Bln-Weißensee) pour la Trizone avec affranchissement mixte zone soviétique et Berlin-Ouest pour un total de 85 Pf. Elle est refusée pour un acheminement par le pont aérien et retournée à l'envoyeur avec étiquette "Postamt 11 Berlin SW/ Fernsprecher 66 65 27 / Zurück an den Absender / keine beförderungsmöglichkeit" (acheminement impossible)
    Source : http://www.manfredkaiser.de/berlin_postkrieg.html

    papillon de retour d'un envoi affranchi en timbres SBZ par le pont aérien
    Lettre recommandée pour une ville de la Trizone par le pont aérien avec papillon de retour "Keine Beförderung-möglichkeit" (acheminement impossible) car la lettre est affranchie partiellement en timbres de la zone soviétique

    Remarque : Compte tenu du taux de change parallèle entre le DM-West et le Ost-Mark (1 pour 5) et des tarifs postaux nominaux identiques, il était beaucoup moins cher d'envoyer le courrier non urgent par les chemins de fer de la zone soviétique en achetant les timbres au marché noir. Néanmoins les délais d'acheminement étaient nettement plus longs et la censure soviétique pouvait intercepter les plis, sans oublier le comportement patriotique des Berlinois de l'Ouest.
      On a constaté également de nombreux plis avec affranchissement mixte qui sont quand même passés par le pont aérien. Il est à rappeler que les timbres de Berlin-Ouest à cette époque pouvaient être achetés en Ost-Mark dans les bureaux de poste (jusqu'à la fin janvier 1949) donc la mesure était essentiellement politique.  

    Berlin Ouest Affranchissement mixte pour la Suisse octobre 1948
    Lettre de Berlin-Ouest (secteur britannique) pour la Suisse, avec affranchissement mixte au tarif exact à 50 Pf. (28 Dpf. et 12 Ost-Pf.), oblitérée "BERLIN CHARLOTTEBURG 2" 26/10/48 et censure britannique

    Affranchissement mixte pour la Suisse
    verso
    Lettre recommandée de Berlin-Ouest SW 11 pour la Suisse affranchie à 110 Pf. tarif exact (LSE : 50 Pf. + recom. 60 Pf.) avec timbres de la zone soviétique et de Berlin-Ouest arrivée 15/10/48

    Timbres de Berlin-Est utilisés à Berlin-Ouest
    Lettre recommandée de Berlin-Ouest affranchie à 85 Pfennig (le tarif exact est de 84 Pf) avec affranchissement mixte des timbres de la zone soviétique et un timbre de Berlin-Ouest pour Dachau (Trizone), départ 7/12/48, arrivée 10/12/48.

    Cp de Berlin-Ouest vers la Bizone affranhie avec un timbre de la zone soviétique
    Carte postale de Berlin-Lichterfelde (Berlin-Ouest) pour Frankfurt/Main (Allemagne de l'Ouest) affranchie avec un timbre en Ost-Mark 24/10/48





    2.2. COURRIER DE BERLIN-OUEST VERS LA ZONE SOVIÉTIQUE ET LE SECTEUR SOVIÉTIQUE DE BERLIN

    Les timbres de la Trizone et les timbres spécifiques à Berlin-Ouest ne sont admis, ni en zone soviétique, ni à Berlin-Est. Le courrier ainsi affranchi est soit retourné à l'envoyeur soit taxé (1 pour 1) pour la partie de l'affranchissement non admise.

    Guerre postale Berlin 1948
    Lettre commerciale d'une entreprise du secteur français de Berlin-Ouest pour le secteur soviétique de Berlin-Grünau affranchie au tarif local de 16 Dpf. en timbres surchargés de la Bizone, oblitérée "BERLIN REINICKENDORF 1" 30/8/48 et refoulée par une griffe "Zurück Unzulassig" (retour - inadmis).

    Double affranchissement consécutif
    verso
    Lettre administrative de Berlin-Ouest pour Berlin-Est préalablement affranchie en timbres surchargés de la Bizone et oblitération mécanique "BERLIN CHARLOTTENBURG 2 r" le 25/8/48. La lettre est inadmise le 27/8 (mention au crayon partiellement effacée) et réaffranchie avec cette fois des timbres de la zone soviétique avec oblitération manuelle du 30/8.

    Lettre de Berlin-Ouest affranchie partuiellement en timbres  avec surcharge BERLIN et taxée
    Lettre recommandée au tarif exact de Berlin-Ouest vers Berlin-Est avec affranchissement partiel en timbres surchargés BERLIN. 4/10/48.
    Les timbres avec surcharge BERLIN ne sont pas acceptés et la lettre est taxée du montant non reconnu soit 4x12 Pf.= 48 Ost-Pfennig
    Cliché : Der Berliner PostKrieg 1948/49 par Dr Wolfang Elsner

    Le courrier posté à Berlin-Ouest mais affranchi entièrement en timbres de la zone soviétique est acheminé normalement en zone soviétique.

    Lettre de Berlin-Ouest pour xxxx affranchie uniquement en timbres de l'est à 108 O-Pf (lettre double interprovince + 60 avis de réception) oblitérée
    Lettre de 20 à 50g avec avis de réception de Berlin-Ouest (Berlin Britz) pour la zone soviétique (Mercklenbourg) affranchie entièrement en timbres de l'Est à 108 O-Pf. (lettre double territoriale 48 Pf. + 60 Pf. avis de réception) oblitérée de Berlin-Ouest BERLIN BRITZ 4/8/48

    Lettre de Berlin-Ouest pour la SBZ affranchie entièrement en timbres de la zone soviétique et acheminée  normalement 12/48
    Lettre recommandée de Berlin-Ouest (Charlottenburg) pour la zone soviétique affranchie au tarif exact de 84 Pf. en timbres de la zone soviétique et acheminée normalement 5/12/48

    L'oblitération mécanique "LUFTBRÜCKE / (avions) / BERLIN" utilisée à Berlin Ouest du 1er au 31 octobre 1948 pour commémorer les 100 premiers jours du pont aérien, n'est pas acceptée à Berlin-Est et les plis sont retournés à l'envoyeur ou caviardés quels que soient les timbres sur lesquels elle est apposée.

    OMEC 10ème jour du pont aérien
    OMEC 10e jour Pont de berlin refuée à Berlin-Est
    Double raison de rejeter cette carte postale : affranchissement en timbres de Berlin-Ouest et flamme consacrée au 100 jours du pont aérien.
    Cliché "Postkrieg-Spezial Katalog 1870-2008" par Burhop/Jan Heijs 2011


    Timbre avec surcharge BERLIN et flamme Lüfbrücke refoulés
    Carte postale de Berlin pour la zone soviétique affranchie à 12 Pf. avec un timbre avec surcharge noire Berlin et oblitération flamme Luftbrücke refoulée avec griffe "zurück / ferimarke unzulässig" (retour timbre inadmis)

    Cp taxée à 150% de Berlin Ouest à Berlin-Est
    Carte postale Berlin-Ouest pour Muskau Oberlauzitz (Zone soviétique) affranchie avec un timbre de Berlin-Ouest et oblitérée de la flamme pour les 100 jours du pont aérien.
    La flamme est caviardée en noir et la carte est taxée à 150% de l'insuffisance soit 12 Pf. x1.5 =18 Pf.
    Cliché : http://harburger-bsv.de/wordpress/wp-content/uploads/2016/02/Postkrieg-Die_Luftbruecke.pdf

    Pour les différents types de cette oblitération mécanique,
    on se reportera au chapitre :

    Commémorations du pont aérien





    2.3.COURRIER DE BERLIN-EST OU DE LA ZONE SOVIÉTIQUE VERS BERLIN-OUEST

    Le courrier normalement affranchi en zone soviétique ou dans le secteur soviétique de Berlin est accepté et distribué normalement à Berlin-Ouest.

    Lettre de la zone soviétique pour Berlin-Ouest
    Lettre commerciale recommandée territoriale de Riesa (zone soviétique) vers Berlin-Ouest affranchie au tarif à 84 O-Pf. en timbres de la zone soviétique 27/9/48



    Retour en tête de page  





      
    • TROISIÈME PÉRIODE : 28 DÉCEMBRE 1948 - 20 MARS 1949


    NOUVELLES MESURES DE RÉTORSION   



    28 décembre 1948 : A partir de ce jour les taxes postales (recommandation, exprès, AR...) ne peuvent plus être payées aux bureaux de poste de Berlin-Ouest qu'en DM-West. Le courrier simple déposé dans les boîtes portant des timbres de la zone soviétique ainsi que les entiers postaux de la zone soviétique sont néanmoins acceptés jusqu'au 14 janvier 1949 quelle que soit la destination.

    Janvier 1949 : Les liaisons pneumatiques entre les secteurs occidentaux d'une part et le secteur soviétique d'autre part sont coupées aux limites du secteur par les autorités de Berlin-Est. Comme la tête de station (atelier de force motrice) est du côté Berlin-Est le réseau dans les secteurs occidentaux ne fonctionne plus. Un Service de Poste Rapide (Postschnelldienst) sera mis en service le 1er mars en reliant les différentes morceaux de réseau par facteurs en vélo, voiture, tramway...

    Lettre pour la Suède envoyée à l'aréroport par pneumatique
    Lettre pour la Suède expédiée à l'aéroport de Tempelhof par pneumatique (Rohrpost) pour prendre ensuite le pont aérien ?/10/1948

    14 janvier 1949 : Les timbres et les entiers postaux de la zone soviétique ne sont plus acceptés pour le courrier au départ de Berlin-Ouest pour Berlin-Ouest, pour la Trizone et pour l'étranger non-soviétique. Seul le courrier pour Berlin-Est et la zone soviétique peut encore être affranchi en timbres de l'Est (jusqu'au 20 mars).

    20 janvier 1949 : début de l'émission des timbres avec surcharge rouge "BERLIN". Ces timbres ne peuvent être achetés qu'en DM-West.
    Jusqu'au 15 septembre, ils ne seront pas acceptés à l'Est. Le courrier partant de Berlin-Ouest à destination de la zone soviétique ou Berlin-Est et affranchi avec ces timbres est soit taxé comme non affranchi (s'il n'y a que des timbres de Berlin-Ouest) ou avec affranchissement insuffisant (affranchissement mixte dans ce cas les timbres de l'Est sont pris en compte) soit retourné à l'envoyeur.

    1er mars 1949 : Le courrier recommandé pour la Trizone au départ de Berlin bénéficie d'un tarif réduit à 40 D-Pf. au lieu de 60 D-Pf.





    3.1. COURRIER A L'INTÉRIEUR DE BERLIN-OUEST OU VERS LA TRIZONE ET L'ÉTRANGER NON-SOVIÉTIQUE

      A partir du 28 décembre 1948 à Berlin-Ouest, les taxes postales de toute nature ne peuvent plus être payés au guichet des bureaux de poste qu'en DM-West. En effet la vente des timbres de Berlin-Ouest en échange de Ost-Mark (au taux de 1 pour 1) entraînait des pertes financières importantes pour la Poste de Berlin-Ouest du fait du taux de change parallèle de 1 pour 5. Le port simple n'est pas soumis à cette contrainte.
    Néanmoins les bureaux de poste des secteurs occidentaux de Berlin, acceptent encore jusqu'au 14 janvier 1949 que les plis déposés à Berlin-Ouest pour Berlin-Ouest, pour Berlin-Est ou la zone soviétique soient affranchis totalement ou partiellement avec des timbres de la zone soviétique.

    Les entiers postaux du Conseil de Contrôle surchargés dans la zone soviétique ""SOWJETISCHE BESATZUNG ZONE"" sont également acceptés dans les bureaux de poste des secteurs occidentaux de Berlin jusqu'au 14 janvier 1949.

    JANVIER 1949 :
    Des entiers carte postale à 10 Rpf. et 12 Rpf. du Conseil de Contrôle de 1947 sont surchargés "BERLIN" en noir et peuvent être achetés en DM-West ou encore en Ost-Mark à 10 ou 12 Ost-Pfennig mais ne sont pas valables pour l'envoi en zone soviétique ou dans le secteur soviétique de Berlin (Michel Berlin P1/P2).

    Entier surcharge BERLIN  Noire
    P1a support grisâtre pouvant être acheté en Ost-Mark ou West-Mark

    Entier carte postale à 12Rpf avec surcharge noire BERLIN
    CP oblitérée P2d
    Michel Ganzsachen Berlin Nos P2 et P2d ayant pu être achetés en Ost-Mark ou West-Mark
    oblitération "BERLIN NEUKÖLLN 1" 19/3/49



    Ticket de recommandation en DM-West

    CERTIFICATION DES AFFRANCHISSEMENTS
    EN DM-WEST

    A partir du 28 décembre 1948, il est décidé que les surtaxes postales (recommandation, avis de réception, exprès, contre-remboursement...) pour la Trizone et l'étranger doivent être affranchies uniquement en timbres achetés avec des DM-West dans les bureaux de poste.
    Les affranchissements simples ne sont pas soumis à cette règle (cela permet à tout un chacun de déposer des lettres ordinaires dans les boîtes à lettres sans passer à chaque fois par le guichet d'un bureau de poste).
    Les timbres surchargés "BERLIN" en noir avaient pu être achetés auparavant en Ost-Mark ou DM-West.
    Par conséquent pour identifier les paiements en DM-West, les lettres recommandées, avec avis de réception, par exprès, .... doivent être déposées au guichet non affranchies, les taxes sont ensuite payées en DM-West confirmées par un reçu, puis les timbres sont apposés par le guichetier qui, en plus, ajoute la marque "W" ou "WEST" sur l'étiquette de recommandation jusqu'au 19 janvier 1949, date à laquelle sont émis les timbres avec surcharge rouge qui ne peuvent être achetés qu'avec des DM-West.

    Lettre recommandée payée en west-mark
    verso
    talon de recommandation Etiquette de recommendation avec payment en  DM-west

    Agrandissement
    Lettre de Berlin 28 pour la Sarre affranchie à 110 Dpf. (50 Dpf. tarif étranger 2ème échelon et 60 Dpf. de recommandation) 18/1/49.
    La lettre "W" est ajoutée sur l'étiquette de recommandation et sur le récépissé pour confirmer que le paiement a été fait en DM-West.
    au verso griffe "Durch Ausruft im Zustellersaal nicht ermittelt" (inconnu à l'appel des facteurs) ce qui justifie le retour à l'envoyeur "Zurück"

    Berlin surcharge noire achetés en West-mark
    Lettre recommandée de Berlin pour Hanovre affranchie au tarif de 84 Dpf. en timbres avec surcharge noire payés en West-Mark certifié par la lettre "W" 16/1/49

    Berlinrecommandée avec "W" en violet
    Lettre recommandée de Berlin pour Konstanz affranchie au tarif à 84 Pf. en timbres avec surcharge noire. La griffe "W" en violet sur l'étiquette de recommandation indique que ces timbres ont bien été payés en West-Mark 30/12/48

    Néanmoins après la mise en vente des timbres à surcharge rouge, si la valeur de la recommandation ou des autres services était couverte par la valeur des timbres avec surcharge rouge, la lettre "W" n'était pas indispensable.

    Recommande-w-noir
    verso
    Lettre recommandée territoriale pour la zone française affranchie à 64 Dpf. (lettre territoriale 24 Dpf. + recom 40 Dpf.) le port simple est payé par un timbre à surcharge noire la recommandation par les deux timbres à surcharge rouge 18/3/49
    Le tarif réduit de recommandation à 40 Pf. (au lieu de 60 Pf.) était déjà en vigueur à Berlin depuis le 1er mars 1949 pour les envois vers la Trizone.

    Il est toujours possible d'envoyer un recommandé dans les zones occidentales en passant par la Poste de la zone soviétique. L'affranchissement se fait en timbres de la zone soviétique exclusivement et, s'ils sont achetés au marché noir, il y a un gain substantiel mais un risque d'interception par la censure soviétique et un délai d'acheminement non garanti.

    Lettre de Berlin Ouest pour la zone occidentale mais passée par la zone soviétique pour bénéficier du taux de change
    Lettre recommandée du 2ème échelon d'un habitant de Berlin-Ouest (W15) pour l'Allemagne de l'Ouest, affranchie à 1.08 Ost-Mark (LDI : 48 Pf.+ recom 60 Pf.) et oblitérée à Berlin 9 (Berlin-Est) 17/2/49.

    A cette date s'il était passé par la voie du pont aérien, il aurait dû payé 1.08 West-Mark soit au moins quatre fois plus, les timbres de l'Est n'étant plus acceptés.  
    Cliché : http://www.manfredkaiser.de/berlin_postkrieg.html




       Du 15 janvier au 20 mars 1949, seules les lettres de Berlin-Ouest à destination de Berlin-Est ou de la zone soviétique peuvent être affranchies en timbres de l'Est. Pour les autres destinations seuls les timbres de Berlin-Ouest sont admis. Les lettres non conformes sont retournée à l'envoyeur avec un "papillon" explicite.

    Lettre affranchie avec timbres de l'Est pour l'Ouest refoulée 260249
    Étiquette indiquant que le courrier originaire de Berlin-Ouest pour Berlin-Ouest, la Trizone ou l'étranger doit être uniquement affranchi avec des timbres surchargés "BERLIN". 26/2/49
    Cliché "West-Berlin Belege zur Währungsreform 1948/49" par Wolf J. Pelikan 1982

    Lettre affranchie en timbres SBZ  refoulée pour le pont aérien
    Lettre territoriale de Berlin-Ouest vers la Trizone, affranchie avec des timbres de la zone soviétique et papillon de retour : les envois dans le secteur est de Berlin , la Trizone et l'étranger doivent obligatoirement être affranchis avec des timbres surchargés BERLIN" 12/2/49

    La lettre, refusée et retournée à l'envoyeur, est parfois réaffranchie avec des timbres de Berlin-Ouest et alors acheminée.

    timbres zone soviétiques refusés 19-1-49
    verso
    Lettre pour le secteur américain (Berlin SO 36) au départ du secteur britannique (Berlin NW 40) affranchie en timbres de la zone soviétique à 16 Ost-Pf. interdits depuis le 15 janvier pour le courrier intérieur à Berlin-Ouest, oblitérés de BERLIN-NEUKÖLLN 19/1/49 puis griffe "Zurück Marken unzulässig" (Retour - timbres non valables). On devine un papillon collé sur le coté gauche et qui devait indiquer le motif .
    La lettre est remise dans le circuit avec un timbre de Berlin Ouest, la griffe rayée et oblitération "BERLIN NW" 22/1/49

    Lettre affranchie en timbre SBZ et taxée après 15.1.49
    verso
    Lettre de Berlin-Ouest pour la zone britannique oblitérée 21/1/49 affranchie avec un timbre de la zone soviétique qui n'est plus valable. Elle est d'abord taxée au départ de Berlin à 150% soit 36 Dpf. comme non-affranchie mais comme il n'y a pas d'adresse d'expéditeur (ce qui était obligatoire), elle est envoyée d'abord aux rebuts pour ouverture de la lettre puis renvoyée après identification de l'expéditeur (adresse manuscrite en rouge) (Verweigert = refusé)

    Référence : "The Berliner PostKrieg 1948-49" par Dr Wolfgang Elsner, 2005




    A PARTIR DU 20 JANVIER ET JUSQU'AU 21 MARS 1949 :
    14 timbres de la deuxième émission du Conseil de Contrôle (dite des zones A.A.S.) sont surchargés en rouge (Y&T Berlin secteur occidental 1B/20B). Ces timbres ne peuvent être achetés à la poste ou dans les bureaux de vente habituels qu'en DM-West.
    Les premiers timbres émis le 20 janvier permettent de réaliser en DM-West les tarifs les plus courants (recommandés, exprès, valeurs déclarées..) : 10 Pf., 15 Pf., 20 Pf. et 60 Pf.; les autres valeurs étant émise lors de la "deuxième réforme monétaire" le 21 mars.


    Série complète surcharge rouge

    Série surcharge rouge Berlin sur lettre recommandée
    Lettre recommandée philatélique de Berlin pour le pays de Bade affranchie avec la série complète surcharge rouge oblitérée "BERLIN TEGEL / k" 22/6/49

    Lettre par avion pour l'Inde avec timbres surcharge rouge
    verso
    Lettre commerciale de 11g par avion de Berlin pour l'Inde affranchie au tarif exact à 130 Dpf. (LSE : 30 Dpf. + surtaxe aérienne 2 x 50 Dpf./10g) avec uniquement des timbres achetés en DM-West. 29/8/49.
    On remarquera la griffe "Firmen Luftpost" (courrier aérien d'entreprise).

    Des affranchissements mixtes surcharges noire et surcharge rouge étaient possible jusqu'au 31 mars 1949. La fraction correspondant aux taxes postales, en plus de l'affranchissement simple, devait être couverte par les timbres achetés en DM-West.

    Affranchissement mixte surcharge noire et rouge
    Lettre recommandée territoriale avec affranchissement simple en timbres surcharge noire (25 Pf. au lieu de 24 Pf.) et recommandation (60 Pf.) en timbre surcharge rouge, ce dernier correspondant à la taxe de recommandation. 16/2/49

    Les timbres avec surcharge rouge seront également acceptés à l'affranchissement au départ de la RFA seulement du 20 au 30 janvier 1950.

    OUVERTURE D'UN SERVICE POSTAL RAPIDE
    À BERLIN-OUEST
    UTILISANT PARTIELLEMENT L'ANCIEN RÉSEAU PNEUMATIQUE



    1ER MARS 1949 :
    Remise en service partiel à Berlin-Ouest du réseau pneumatique qui avait été coupé par les autorités de Berlin-Est en janvier.
    Le centre de distribution pneumatique de Berlin (tête de réseau HTA) se trouvant dans le secteur soviétique, le service avait été interrompu ("Rohrpostblockade") à la limite des secteurs occidentaux avec le secteur soviétique.

    Interruption du réseau pneumatique
    Lignes pneumatiques de Berlin avant le blocus et les points d'interruption

    Le premier mars 1949, la partie se trouvant dans les secteurs occidentaux est remise en service partiellement et tous les moyens possibles (voitures, cyclistes...) sont utilisés pour relier les tronçons ne pouvant fonctionner du fait des coupures avec le secteur soviétique.
    Le tarif est initialement de 1 DM.
    Il n'y a pas de timbre spécifique pour ce service, mais des étiquettes vertes "Postschnelldienst / Berlin".
    Des enveloppes commémoratives oblitérées du 1er mars ont été réalisées par les philatélistes.

    Réouverture du réseau pneumatique
    1er jour de la réutilisation partielle du réseau pneumatique de Berlin-Ouest.


    FDC réouverture du réseau pneumatique
    verso
    1er jour de la réutilisation partielle du réseau pneumatique de Berlin-Ouest avec griffe spéciale.

    Postschnelldienst 1951
    Lettre passée par la poste rapide avec étiquette verte "Postschnelldienst / Berlin" 13/7/51

    La tête de réseau se trouvant dans le secteur soviétique, le service pneumatique ne s'est jamais interrompu à Berlin-Est.

    Courrier pneumatique berlin-Est
    Carte postale par exprès de Berlin-Est pour Berlin-Est et acheminée par pneumatique 15/4/49
    affranchissement à 120 O-Pf.

    OMEC Les pneumatiques font gagner du temps
    Oblitération mécanique de Berlin-Est "Rohrpost brigt Zeitgewinn" (la poste pneumatique fait gagner du temps).



    3.2. COURRIER DE BERLIN-OUEST VERS LA ZONE SOVIÉTIQUE Y COMPRIS BERLIN-EST

    Les seules possibilités pour le courrier déposé à Berlin-Ouest à destination de la zone soviétique ou du secteur soviétique de Berlin est d'être affranchi en timbres de la zone soviétique ou par un affranchissement par empreinte de "machine à affranchir neutre". Cela est autorisé par les autorités des secteurs occidentaux seulement jusqu'au 20 mars 1949 et accepté par les autorités est-allemandes sans taxe.

    Lettre de Berlin-Ouest affranchie en timbres de l'Est pour Leipzig 29-1-49
    Lettre territoriale de Berlin-Ouest vers Leipzig en zone soviétique affranchie à 24 O-Pf. en timbres de la zone soviétique, oblitérés de Berlin Ouest (Charlottenburg 2) 29/1/49

    Le courrier préparé à Berlin-Ouest est parfois déposé directement à Berlin-Est.

    Lettre d'un tribunal de Berlin-Ouest postée à l'Est
    avis de réception d'un tribunal de Berlin-Ouest pour un notaire de Berlin-Est , affranchie à 92 O-Pf. en timbres de l'Est 7/2/49

    Les entiers postaux du Conseil de Contrôle surchargés dans la zone soviétique ""SOWJETISCHE BESATZUNG ZONE" sont également acceptés dans les bureaux de poste des secteurs occidentaux de Berlin pour le courrier à destination de la zone soviétique et le secteur soviétique de Berlin jusqu'au 20 mars 1949.

    Les lettres et cartes affranchies en timbres des secteurs occidentaux de Berlin et destinées à la zone soviétique ou au secteur soviétique de Berlin sont refoulées comme dans la période précédente.

    retour à l'envoyeurs timbres surchargés BERLIN
    griffe "Retour timbre inadmis" 9/2/49

    Carte postale avec affranchissement mixte 28/1/49 refoulée Berlin ESt
    Carte postale de Berlin Ouest SW 11 pour Berlin-Est Pankow avec affranchissement mixte zone soviétique et Berlin-Ouest refoulée avec griffe "Marken unzulassig zurück".
    Il n'est pas établi si la carte a été refoulée au départ de Berlin-Ouest (timbres non acceptés à l'affranchissement) ou à Berlin-Est (timbre politiquement inacceptable)

    Les affranchissements de Berlin-Ouest par empreintes de machines à affranchir sont encore acceptés à Berlin-Est et en zone soviétique jusqu'au 20 mars 1949.

    Courrier de Berlin-Ouest pour la SBZ affranchi  par EMA 15/2/49
    Lettre de Berlin-Ouest pour la zone soviétique affranchie à 24 Dpf. par empreinte de la machine à affranchir de Berlin-Charlottenburg 15/2/49


    Machine de guichet de Berlin-Ouest vers leipzig 2/3/49
    Lettre de Berlin-Ouest pour la zone soviétique affranchie à 24 Dpf. par empreinte de la machine à affranchir de Berlin-Charlottenburg 2/3/49

    Carte postale locale berlin-ouest vers Berlin Est fevrier 49 affranchissement avec EMA neutre
    Carte postale de Berlin-Ouest (SW11) vers Berlin-Est (Bohnsdorf) avec affranchissement par machine à affranchir 26/2/49


    3.3. COURRIER DE BERLIN-EST OU DE LA ZONE SOVIÉTIQUE VERS BERLIN-OUEST

    Le courrier originaire de la zone soviétique ou du secteur soviétique de Berlin et affranchi en timbres de la zone soviétique est encore accepté normalement à Berlin-Ouest.
    Pour éviter tout problème, certains habitants de la zone soviétique ou de Berlin-Est qui écrivent à Berlin-Ouest affranchissent dans les deux monnaies ("Doppelfrankatur") avec un affranchissement complet du point de départ jusqu'à la limite Berlin-Est / Berlin-Ouest puis affranchissement complet de la limite jusqu'à destination.
    Ces double affranchissements sont rares dans le sens Est vers Ouest dans la mesure où les affranchissements en timbres de la zone soviétique étaient encore acceptés à Berlin-Ouest. De plus il était interdit aux Allemands du secteur soviétique de Berlin et de la zone soviétique de posséder des DM-West.

    Double affranchissement mixte berlin février 1949
    Carte postale d'un habitant de Berlin Est N 58 pour Berlin Ouest avec double affranchissement en timbres de l'Est et en timbres de l'Ouest pour éviter la taxation.
    Oblitération de "BERLIN N 65" (secteur français) 17/2/49.
    En fait une opportunité ayant conduit à mettre la carte à la boite à Berlin Ouest (N 65) le timbre de Berlin-Est devint inutile mais fut néanmoins oblitéré par Berlin-Ouest.

    Retour en tête de page  





      
    • QUATRIÈME PÉRIODE : 21 MARS - 13 JUIN 1949


    LE TEMPS DES INCERTITUDES



    21 MARS 1949 :
    A Berlin-Ouest tous les paiements, quelqu'en soit la nature (postaux, commerciaux, transactions immobilières ..), doivent être faits en DM-West. Cette décision a été, parfois, appelée la " Deuxième Réforme Monétaire".
    Les bureaux de change offrent un rapport de 4.50 Ost-Mark pour 1 DM-West.


    21 mars 1949 : tous les paiements à Berlin-Ouest quelle qu'en soit la nature (commerciaux, postaux, impôts, transactions immobilières .....) doivent être effectués en DM-West.
    Le courrier posté à Berlin-Ouest pour la Trizone ou l'étranger non-communiste doit acquitter la totalité des taxes postales (affranchissement simple, recommandation, avis de réception...) en DM-West. Seuls les timbres qui pouvaient ou avaient pu être achetés en DM-West sont acceptés avec une tolérance pour les timbres à surcharge BERLIN noire jusqu'au 31 mars.
    Les timbres et entiers postaux de la zone soviétique en Ost-Mark ne sont plus acceptés au départ du courrier de Berlin-Ouest quelle qu'en soit la destination .
    Les lettres déposées dans les boites aux lettres de Berlin-Ouest et affranchies avec un ou plusieurs timbres de la zone soviétique sont retournées à l'expéditeur ou envoyées aux rebuts.
    Le courrier de Berlin-Est et de la zone soviétique pour Berlin-Ouest est, la plupart du temps, bloqué à l'Est. Lorsqu'il est acheminé à Berlin-Ouest, il est distribué sans taxe jusqu'au 13 juin.

    Le courrier de Berlin-Ouest pour la zone soviétique ou le secteur soviétique de Berlin et affranchi en timbres de Berlin-Ouest est officiellement refusé et retourné à l'envoyeur par les autorités de l'Est, mais très rapidement, à une date inconnue et sans que ce soit annoncé publiquement, elles acceptent le courrier mais appliquent une taxe simple pour courrier "non-affranchi".

    Les empreintes de machine à affranchir de Berlin-Charlottenburg ou Berlin-SW11 "neutres" ne sont plus acceptées à l'Est. Le courrier ainsi affranchi est taxé à l'arrivée en zone soviétique comme "non affranchi".

    Pour pallier ce désagrément le courrier porte parfois un double affranchissement une partie en DM-West et une partie en Ost-Mark, chaque administration postale oblitérant ses timbres au départ et après la frontière.
    Un service de passeurs / achemineurs ("Rübergebrachte-Post") plus ou moins clandestin est également mis en place. Ceux-ci prennent en charge le courrier à l'Ouest puis l'affranchissent en timbres de l'Est et le déposent dans un bureau de poste à l'Est. De nombreux particuliers traversent quotidiennement la frontière pour leur travail et postent aussi leur courrier personnel et celui de leurs amis à l'Est.

    21 mars - 25 octobre 1949 : émission à Berlin-Ouest en plusieurs fois de timbres représentant des monuments de Berlin. Ils ne seront pas acceptés dans les envois à destination de Berlin-Est ou de la zone soviétique. Le courrier affranchi avec ces timbres y sera taxé comme "non-affranchi".
    On notera l'émission du timbre à valeur faciale 1 Dpf. le 21 mars, les autres seront émis à partir du 7 mai.

    Ces timbres comme les timbres précédents à surcharge rouge ne peuvent être achetés qu'en DM-West et à partir du 1er avril seuls les timbres n'ayant pu être achetés qu'en DM-West sont acceptés sur le courrier déposé à Berlin-Ouest.

    Série Monuments de Berlin
    Série complète de la première série des timbres "Monuments de Berlin"
    (Y&T Allemagne Berlin Nos 28/46).
    Ces timbres ont été également émis avec vignette attenante de chaque côté.

    Paires dépareillées des timbres monuments de Berlin

    Les planches d'impression comportent plusieurs valeurs et on peut constituer des paires interpanneau avec différentes valeurs.



    Le 1 Pf. ayant été émis le 21 mars peut se trouver avec des timbres à surcharge noire entre le 21 mars et le 31 mars (fin de la validité des timbres avec surcharge noire).

    Certains de ces timbres ont également été émis en carnet (il y a été signalé quatre dernières pages de couverture différentes).

    carnet timbres monuments berlinDos carnet Berlin No 1 bloc de timbres extrait du carnet
    Carnet de timbres émis le 1er novembre 1949 avec des panneaux de cinq timbres attenant à une vignette pour le centenaire du timbre allemand

    Ces timbres sont imprimés en feuilles pour carnet avec des vignettes réparties dans la feuille. Diverses combinaisons sont possibles.

    Un timbre avec une vignette de chaque côté
    une vignette entourée de deux timbres

    D'autres carnets avec ces même timbres mais d'autres vignettes ont été émis en 1952.

    Plusieurs entiers postaux seront également émis à ces types :

    CP 8Pf monument de Berlin
    CPRP 8+8 Monument de Berlin
    CP et CPRP émis en juin 1949 et 1950 (Michel Ganzsachen Berlin No P4 et P7)

    9 avril 1949 : émission à Berlin-Ouest de la première émission commémorative composée de 7 timbres à l'effigie de Heinrich von Stephan pour le 75ème anniversaire de l'UPU. Ils ne seront pas acceptés dans les envois à destination de Berlin-Est ou de la zone soviétique. le courrier portant ces timbres sera taxé comme "non-affranchi".

    Série UPU de Berlin-Ouest
    Série complète UPU de Berlin-Ouest
    (Y&T Allemagne Berlin Nos 21/27)


    On notera que le 1er juin 1949, les tarifs postaux intérieurs pour l'Allemagne au départ de Berlin-Ouest sont modifiés. Ils ne correspondent plus à ceux de Berlin-Est ou de la zone soviétique.

    >
    Principaux tarifs au départ de Berlin-Ouest à partir du 1er juin 1949
      Local Territorial
    imprimés ≤ 20g
    4
    4
    carte postale
    8
    10
    lettre ≤ 20g
    10
    20
    20g ≤ lettre ≤ 50g
    20
    40
    recommandation
    40
    40




    14 AVRIL 1949 :
    Mise en service de la seconde oblitération mécanique pendant le blocus.



    4.1. COURRIER INTÉRIEUR DE BERLIN-OUEST OU VERS LA TRIZONE ET L'ÉTRANGER NON-SOVIÉTIQUE

    Il doit être affranchi avec des timbres achetés en DM-West c'est à dire avec les timbres avec surcharge rouge "BERLIN" et le premier timbre de la série des monuments à 1 Pf. émis le 21 mars. Puis les timbres suivants tous émis en DM-West.

    Du 20 mars jusqu'au 31 mars, les timbres avec surcharge noire (qui pouvaient avoir été achetés en Ost-Mark) sont encore tolérés sur le courrier simple.

    Affranchissement mixte fin mars 1949
    Lettre territoriale pour un bureau de renseignements avec affranchissement mixte surcharge noire / surcharge rouge 27/3/49 toléré jusqu'au 31 mars.
    Le tarif n'est pas exact, mais il s'agit alors de se débarrasser de timbres qui ne vaudront plus rien quelques jours après.


    AVRIL 1949 :
    L'entier à 10 Rpf. de la 2ème série du Conseil de Contrôle de 1947 est surchargé en rouge et vendu dans les secteurs occidentaux à 10 Dpf.-West (Michel Ganzsachen Berlin /P3). Il sera valable jusqu'au 31 janvier 1950.

    Berlin entier surcharge rouge BERLIN
    P3 vendu uniquement en DM -West oblitéré 1/6/49 pour la Trizone

    Courrier affranchi entièrement en timbres achetés en DM-West :

    lettre recommandée Berlin vers la Trizone mai 1947
    Lettre recommandée par exprès affranchie à 1.68 DM-West (Lettre territoriale 2ème échelon 48 Pf. + 60 Pf. recom + 60 Pf. exprès) de Berlin pour la Trizone 2/5/49




    4.2. COURRIER DE BERLIN-OUEST VERS LA ZONE SOVIÉTIQUE ET LE SECTEUR SOVIÉTIQUE DE BERLIN

    Les timbres de la zone soviétique ne pouvant plus être utilisés à Berlin-Ouest, le courrier de Berlin-Ouest pour la zone soviétique ou le secteur soviétique de Berlin et affranchi en timbres de Berlin-Ouest est tout d'abord refusé et retourné à l'envoyeur par les autorités de l'Est, mais très rapidement, à une date inconnue et sans que ce soit annoncé publiquement, elles acceptent le courrier mais appliquent une taxe simple comme si le courrier était non-affranchi.

    Les empreintes de machine à affranchir de Berlin-Charlottenburg ou Berlin-SW11 "neutres" qui étaient jusqu'à présent acceptées ne le sont plus et le courrier est taxé à l'arrivée.

    Les Berlinois ont alors plusieurs possibilités pour envoyer du courrier dans la zone soviétique ou le secteur soviétique de Berlin sans pénaliser le destinataire :
    1) apposer un double affranchissement une partie en DM-West et une partie en Ost-Mark correspondant à chaque parcours, chaque administration postale oblitérant ses timbres de chaque côté de la frontière.
    2) déposer le courrier affranchi avec des timbres de l'Est dans un bureau de Berlin-Est.
    3) utiliser un système privé appelé "Rübergebrachte Post" (poste par passeurs / achemineurs) permettant aux lettres de particuliers, d'entreprises ou d'administration de Berlin-Ouest d'être acheminées à travers la frontière puis affranchie avec des timbres de l'Est et déposées dans un bureau à Berlin-Est.

    Note : Il n'y a pas encore de "mur de Berlin" et de nombreux Allemands passent tous les jours d'un côté à l'autre de la limite entre les secteurs occidentaux, le secteur soviétique et/ou la zone soviétique, notamment pour leur travail, sans contrôle tatillon. Ce qui permet l'affranchissement et le dépôt de l'autre côté de lettres créées d'un côté.

    vue de la limite Berlin-est Berlin-Ouest 1948
    Vue de la "frontière" entre le secteur soviétique et Berlin-Ouest, présence discrète de policiers et liaison possible par le tramway.

    Limite entre les secteurs français et soviétique 1948
    Limite entre le secteur français et la zone soviétique 1948


    Limite secteur britannique secteur soviétique
    Limite ("barrière blanche") entre le secteur britannique et la zone soviétique 1948

    Affranchissement initial non reconnu et taxation à l'arrivée
    Lettre avec EMA de Berlin-Ouest taxée à l'arrivée
    Carte postale locale affranchie à 10 Dpf.-West (tarif local de 1946) par une empreinte de la machine à affranchir de Berlin-Ouest à Charlottenburg 12/4/49 mais taxée à l'arrivée à Berlin-Est Mahlsdorf à 10 Pf.-Ost
    http://www.manfredkaiser.de/berlin_postkrieg.html

    carte postale pour la zone soviétique avec EMA refusée  et taxée à l'arrivée
    Carte postale affranchie à 10 Dpf.-West (tarif territorial à Berlin-Ouest depuis le 1/6/49) par une empreinte de la machine à affranchir de Berlin-Ouest SW 11 2/6/49 mais taxée à l'arrivée en zone soviétique à 12 Pf.-Ost (tarif territorial en zone soviétique))

    Double affranchissement
    Double affranchissement et oblitération unique
    Carte postale de Berlin-Ouest vers la zone soviétique avec double affranchissement 12 Pf .(West) et 12 Pf. (Ost) sans oblitération de l'Est. "BERLIN CHARLOTTENBOURG" 21/3/49

    cachet d'annulatin à posteriori des timbres
    cachet d'oblitération "Nachtrâglich entwertet" (a posteriori) du timbre soviétique

    Double affranchissement et deux oblitérations successives
    Lettre territoriale de Berlin-Ouest pour un quartier près de Potsdam en zone soviétique avec double affranchissement à 24 Dpf.-West et 24 Pf-.Ost, chaque service postal oblitérant son / ses timbre(s)."BERLIN TEMPELHOF" 1/4/49 et "BERLIN N // Nachträglich entwertet" 2/4/49.

    Double affranchissement CP  16 avril 1949
    CP de Berlin-Ouest vers la Saxe (zone soviétique) avec double affranchissement à 12 Dpf. en timbres de Berlin-Ouest et 18 Pf. en timbres de la zone soviétique avec oblitération au départ de Berlin Charlottenburg 16/4/49 et oblitération postérieure (Nachträglich/entwertet) de Berlin N4 le 18/4/49.
    (tarif CP territoriale : 12 Pf. depuis Berlin-Ouest ou Berlin-Est)

      Après le 1er juin 1949 les tarifs postaux nominaux sont différents entre ceux des secteurs occidentaux (alignés sur ceux de la République Fédérale) et ceux du secteur soviétique (inchangé).  

    Double affranchissement juin 1949
    Double affranchissement au départ de Berlin-Ouest pour la zone soviétique 6/6/49. Le tarif à Berlin-Ouest a été aligné sur celui de la RFA et n'est plus que de 20 Dpf., alors qu'il est de 24 Pf.-Ost à l'Est.

    Affranchissement en timbres de l'Est et dépôt à l'Est
    Pour le courrier de Berlin-Ouest à destination de l'Est qui ne peut être affranchi qu'en timbres de l'Est, un service de "passeurs" plus ou moins clandestin ("Rübergebrachte-Post") est assuré et le courrier est transporté à Berlin-Est à travers la limite Est-Ouest où il est affranchi en timbres de l'Est puis déposé dans un bureau de poste de l'Est. On le repère assez facilement par l'adresse de l'expéditeur (à l'Ouest) et un affranchissement en timbres de l'Est.

    Carte postale qui a transité par un service de passeurs
    Carte postale d'un expéditeur donnant une adresse à Berlin-Ouest (Schöneberg) mais déposée à Berlin-Est où elle est affranchie en timbre de la zone soviétique puis oblitérée BERLIN N4 7/6/49

    Certaines administrations et entreprises de Berlin-Ouest (assurances, caisses maladies, notaires ...) qui doivent correspondre avec des personnes habitant à l'Est sans les pénaliser par une taxe à l'arrivée utilisent également cette possibilité.

     
     



    4.3.COURRIER DE BERLIN-EST OU DE LA ZONE SOVIÉTIQUE VERS BERLIN-OUEST

    Le courrier en provenance de la zone soviétique ou du secteur soviétique de Berlin est encore accepté sans problème jusqu'au 14 juin (date d'arrivée à Belin-Ouest). En cela, il s'agit de l'application stricte des règles de l'UPU.
    Seule exception notable : les lettres et cartes portant une oblitération mécanique de propagande politique pour l'élection d'un parlement inter allemand.

    Griffe de retour contre une oblitération de propagande
    OMEC de Propagande parlement interallemand
    OMEC de propaganse retournée à l'envoyeur
    Lettre de Charlottenburg pour Charlottenburg, postée à Berlin -Est 7/5/49 avec oblitération mécanique "Deine Stimme / zur Delegiertenwahl / zum 3. Deutschen / Volkskongress / in Berlin / am 15. und 16.5.49" (Va voter pour les députés du 3ème Congrès du peuple allemand à Berlin les 15 et 16 mai 1949) de Berlin-Est N4, retournée à l'envoyeur par Berlin SW7 avec griffe encadrée "An Absender zurück freimarken unzulassig" (retour à l'envoyeur / timbre non valide)

    Flamme de propagande de Berlin-Est vers Berlin-Ouest caviardée
    Lettre de Charlottenburg pour Charlottenburg, postée à Berlin -Est 7/5/49 avec oblitération mécanique "Deine Stimme / zur Delegiertenwahl / zum 3. Deutschen / Volkskongress / in Berlin / am 15. und 16.5.49" (Va voter pour les députés du 3ème Congrès du peuple allemand à Berlin les 15 et 16 mai 1949) de Berlin-Est N4, retournée à l'envoyeur avec griffe encadrée "An Absender zurück freimarken unzulässig" (retour à l'envoyeur / non valide)

    Retour en tête de page  





      
    • CINQUIÈME PÉRIODE : 14 JUIN 1949 - 15 SEPTEMBRE 1949


    MESURES DE RÉTORSION MUTUELLES   



    Dès le 2 juin, une lettre de la Direction des Postes de Berlin-Ouest et contresignée par le maire de Berlin-Ouest confirme que les autorités de la zone soviétique et du secteur soviétique de Berlin ne reconnaissent pas comme valides les affranchissements faits en timbres de Berlin-Ouest contrairement aux règles de l'Union Postale Universelle. Ces mesures indiquent que les autorités postales de la zone et du secteur soviétiques considèrent que Berlin-Ouest fait partie de la zone soviétique et doit donc utiliser les modes d'affranchissement de la zone soviétique.
    Le lettre recommande alors d'appliquer au courrier venant de la zone soviétique et du secteur soviétique de Berlin des mesures de rétorsion.
    Cette proposition est acceptée par les Alliés occidentaux et une note de service ordonne de taxer les plis en question à l'arrivée comme non affranchis depuis le point de départ.

    13 JUIN 1949 :
    Dans une première phase, les plis arrivant de la zone soviétique ou du secteur soviétique de Berlin sont taxés depuis leur point d'origine, y compris les services (recommandation, exprès ...) puis à partir du 16 juillet seuls les "prestations" réalisées à Berlin-Ouest (acheminement, exprès, renvoi de l'avis de réception..) sont facturés.

    14 juin - 15 septembre 1949 : A partir de ce jour, le courrier arrivant à Berlin-Ouest en provenance de Berlin-Est ou de la zone soviétique est frappé à l'arrivée d'une taxe en rétorsion de la taxation appliquée à l'Est pour les plis venant de Berlin-Ouest.

    14 juin - 15 juillet 1949 : les lettres en provenance de la zone soviétique ou de Berlin-Est sont considérées comme non-affranchies et sont frappées d'une taxe simple au tarif de Berlin-Ouest vers la ville d'origine, y compris la recommandation et autres services éventuels.

    16 juillet - 16 septembre 1949 : les lettres en provenance de la zone soviétique ou de Berlin-Est sont considérées comme non-affranchies pour la seule partie de l'acheminement à l'intérieur de Berlin-Ouest : seul le port local entre Berlin-Est (par où passe tout le courrier de la zone soviétique vers Berlin-Ouest) et Berlin-Ouest est facturé, y compris éventuellement le prix du retour des avis de réception et autres services rendus à Berlin-Ouest.



    Goethe Berlin

    20 juillet 1949 : émission à Berlin-Ouest de 3 timbres à l'effigie de Goethe pour le 200ème anniversaire de sa naissance. Ils ne seront pas acceptés dans les envois à destination de Berlin-Est ou de la zone soviétique. Le courrier affranchi avec ces timbres se verra frappé d'une taxe simple comme non-affranchi.

    Après le 16 septembre 1949 : le courrier dont l'affranchissement est jugé conforme au départ est acheminé sans taxe jusqu'au destinataire dans les deux sens.





    5.1.COURRIER INTÉRIEUR DE BERLIN-OUEST OU VERS LA TRIZONE ET L'ÉTRANGER

    Pas de changement notable par rapport à la période précédente. Tous les affranchissements doivent être effectués avec des timbres achetés en DM-West.

    On notera que le 7 juillet 1949, les tarifs postaux pour l'étranger au départ de Berlin-Ouest sont modifiés et alignés sur ceux de la République Fédérale. Ils ne correspondent plus à ceux de Berlin-Est ou de la zone soviétique.

    imprimés ≤ 50g
      10 Pf.  
    carte postale
      20 Pf.  
    lettre ≤ 20g
      30 Pf.  
    recommandation
      40 Pf.  


    1ER AOUT 1949 :
    Surcharge de quatre timbres du Conseil de Contrôle de la mention "BERLIN" en vert. Les timbres non surchargés en stock ne correspondaient plus aux nouveaux tarifs du 1er juin (intérieur) et 7 juillet (étranger).

    Surcharge BERLIN en vert



    5.2. COURRIER DE BERLIN-OUEST VERS LA ZONE SOVIÉTIQUE Y COMPRIS BERLIN-EST

      Les lettres en provenance de Berlin-Ouest et en direction de la zone soviétique ou du secteur soviétique de Berlin, considérées comme non-affranchies, sont taxées au tarif de Berlin-Est vers la ville de destination (tarif local ou tarif territorial), y compris la recommandation et autres services éventuels.

    Taxe simple (y compris les surtaxes éventuelles (recom., exprès..) à l'arrivée
    Note : les tarifs postaux étant différents à Berlin-Ouest et dans la zone soviétique, les taxes ne sont pas numériquement identiques aux affranchissements de départ bien qu'il s'agisse de "taxe simple" correspondant à 100% de l'insuffisance.

    Lettre de Berlin-Ouest pour Halle affranchie en timbre de l'Ouest et taxée
    Lettre de Berlin-Ouest pour un ministère de Halle en zone soviétique affranchie au tarif territorial de Berlin-Ouest à 20 Dpf. en timbres de Berlin-Ouest (série des bâtiments et surcharges rouge) non acceptés à l'Est.
    La lettre est oblitérée Berlin Charlottenburg 19/7/49 et reçoit à l'arrivée une taxe simple territoriale à 24 Pf-Ost (tarif est-allemand). 


    Timbres-berlin-ouest-refusés à l'Est 13/8/49
    Carte postale de Berlin-Ouest pour la zone soviétique (Saxe-Anhalt) affranchie à 10 Dpf. (tarif territorial Berlin-Ouest) taxée à l'arrivée à 12 O-Pf. (tarif territorial est-allemand) 13/8/49


    Lettre interprovince de Berlin-Ouest pour la zone soviétique  taxée à l'arrivée
    Lettre de Berlin-Ouest pour Petzow (Brandebourg zone soviétique) affranchie au départ à 30 Dpf.-West (superfétatoire) et taxée à l'arrivée à 24 Ost-Pf. (tarif territorial de la zone soviétique) 15/7/48

    Guerre postale timbres en DM refoulés
    Lettre de Berlin-Ouest pour Berlin-Est (W8) affranchie au tarif local de Berlin-Ouest à 10 Dpf. en timbres de Berlin-Ouest (surcharge rouge) non accepté à l'Est.
    La lettre est oblitérée 22/7/49 et reçoit à l'arrivée une taxe simple locale à 16 O-Pf. (tarif local est-allemand) le 26/7/49.

    Lettre taxée à Berlin-Est  juin 1949
    Lettre commerciale de 20g à 50g de Berlin-Ouest (Charlottenburg) pour Berlin Est (W8) affranchie à 20 Dpf. (tarif local double port à Berlin-Ouest) en timbre de Berlin-Ouest oblitéré 29/6/49 et taxe à l'arrivée à 32 O-Pf. (tarif local double port à Berlin-Est).

    affranchissement par EMA non reconnue à l'est
    Lettre avec affranchissement mécanique de Berlin-Charlottenburg pour la zone soviétique.
    L'affranchissement mécanique n'est pas accepté et la lettre est taxée au tarif territorial de la zone soviétique au départ de Berlin Est 24 O-Pf. 6/8/49

    Affranchissement par EMA refusée juillet 49
    Imprimé avec affranchissement mécanique de Berlin-Ouest W 30 pour Berlin-Est.
    L'affranchissement mécanique n'est pas accepté et la lettre est taxée au tarif local des imprimés de Berlin Est 6 O-Pf. 13/7/49

    Lettre de Berlin-Ouest vers la SBZ taxée à l'arrivée aout 1949
    Enveloppe commerciale de Berlin-Ouest SW 61 pour Salzwedel (Saxe-Anhalt zone soviétique) affranchie à 20 Dpf. tarif territorial en timbre de Berlin-Ouest et taxée au tarif territorial au départ de Berlin-Est à 24 O-Pf.

    Dernier jour de postkrieg-berlin-ouest-vers-berlin-est
    Lettre entre 20g et 250g partie de Berlin-Ouest le dernier jour de la guerre postale. (14/9/49) pour Berlin-Est, affranchie avec timbres de la zone soviétique oblitérés à Berlin N4 (bureau de transit) 15/9/49 avec cachet "Nachtrâglich entwertet" (oblitération postérieure au dépôt). La lettre est initialement taxée à 32 Ost-Pf., mais l'accord entrant en vigueur, elle est annulée.
    Double affranchissement
    Le double affranchissement en timbres de l'Est et de l'Ouest est toujours utilisé par certains expéditeurs.

    Double affranchissement
    Lettre de Berlin-Ouest pour la zone soviétique avec double affranchissement à 20 Dpf- (West) Berlin-Ouest oblitéré 1/9/49 et à 24 O-Pf. Berlin-Est oblitéré 2/9/49. Le cachet de Berlin-Est porte l'indication "Nachtrâglich entwertet" (= oblitération postérieure au dépôt)
    (Cliché "Postkrieg-Spezialkatalog 1870-2008)

    Double affranchissement Berlin Albeck
    Lettre de Berlin pour Ahlbeck affranchie à 20 Dpf.- oblitérés de Berlin-Charlottenburg 2/7/49 et à 24 O-Pf, oblitération "Nachtrâglich / entwertet" (oblitéré après le dépôt) de Berlin N4 3/7/49

    Affranchissement en timbres de l'Est et dépôt à l'Est
    Certaines administrations de Berlin-Ouest préfèrent toujours déposer à Berlin-Est et affranchir en timbres de la zone soviétique leur courrier pour la zone soviétique afin d'éviter tout problème.

    Lettre administrative de  Berlin-Ouest postée à l'Est
    Lettre de la cour d'appel de Berlin-Ouest pour une compagnie d'assurance de Saxe, affranchie et postée à Berlin W 8 (Berlin-Est) 8/9/49  
    Source : http://www.manfredkaiser.de/berlin_postkrieg.html

    Lettre de Berlin-Ouest affranchie et déposée à l'Est
    Lettre d'un bureau des mariages de Berlin-Ouest pour Zerpenschleuse (zone soviétique sud-ouest de Berlin) affranchie avec un timbre de Berlin-Est et oblitérée à Berlin-Est N4 11/8/49



    5.3. COURRIER DE BERLIN-EST OU DE LA ZONE SOVIÉTIQUE VERS BERLIN-OUEST

    Du 14 juin au 15 septembre 1949 des mesures de rétorsion sont prises à Berlin-Ouest pour le courrier en provenance de la zone soviétique et du secteur soviétique de Berlin (taxation en DM-West).
    C'est la conséquence du refus des autorités de l'Est d'accepter sans taxation les affranchissements en Deutsche-Mark -West.

    Pour contourner ce problème, les plis de la zone soviétique ou du secteur soviétique de Berlin et à destination des secteurs occidentaux de Berlin-Ouest portent parfois un double affranchissement en timbres de Berlin-Ouest d'une part et en timbres de la zone soviétique d'autre part représentant le port dans chaque zone. Chaque partie oblitère ses timbres au passage.

       Jusqu'au 15 juillet, les lettres en provenance de la zone soviétique ou du secteur soviétique de Berlin arrivant à Berlin-Ouest, considérées comme non-affranchies, sont taxées au tarif de Berlin-Ouest vers la ville d'origine (tarif local ou tarif territorial), y compris la recommandation, l'exprès et autres services éventuels.

    On notera que les tarifs postaux sont différents à l'Est et à l'Ouest; de plus le taux de change est très défavorable à l'Ost-Mark (4 à 5 Ost-Mark pour 1 West-Mark).


    Affranchissements de départ en Ost-Pf. et taxe à l'arrivée en D- Pf- West selon l'origine et le type de plis
    Taxe appliquées à berlin-Ouest sur courrier arrivant de l'est 14/6 14/7/1949
    *1er et 2ème échelon
      Source : "PostKrieg" Postkrieg Spezialkatalog 1870-2008 par Jan Heijs / Burhop 2008  


    Lettre de Leipzig pour Berlin-Ouest taxée tarif maximal
    Lettre de Leipzig pour Berlin-Ouest (Siemensstad) affranchie au tarif territorial à 24 O-Pf. et taxée à l'arrivée au tarif territorial de Berlin-Ouest à 20 Dpf. 11/6/48.
    La lettre est probablement arrivée à Berlin-Ouest après le 14/6, date d'application effective de la mesure.

    lettre de Thuringe pour berlin taxée  8/6/49
    Lettre de Oberweissbach (Thuringe) pour Berlin-Ouest affranchie au tarif territorial de l'Est à 24 O-Pf et taxée à l'arrivée au tarif territorial de l'Ouest à 20 Dpf. Départ : 8/6/49

    Lettre de Teltow vers Berlin-Ouest avec taxe locale uniquement
    Lettre de la zone soviétique pour Berlin-Ouest taxée à l'arrivée au tarif territorial de Berlin-Ouest soit 20 Dpf. 23/6/49

    Imprimé de Dresde pour Berlin taxé à l'arrivée
    Imprimé de Dresde pour Berlin-Ouest affranchi à 6 O-Pf. et taxé à l'arrivée à 4 Dpf. 14/6/49

    Lettre Est vers Ouest taxée plein pot
    Carte postale de Berlin-Est O34 pour Berlin-Ouest Wilmersdorf avec taxe territoriale de 12 O-Pf. 6/7/49
    Elle aurait dû être affranchie au départ à 10 O- Pf. (tarif local) et taxée à 8 à l'arrivée, mais le cachet d'origine étant peu lisible et l'affranchissement correspondant au tarif territorial, il y a eu erreur de taxation.

    Lettre de Leipzig taxée plein pot 11 6 49
    Lettre de Leipzig pour Berlin-Ouest affranchie au tarif territorial de la zone soviétique24 O-Pf. et taxée à l'arrivée au tarif territorial de Berlin-Ouest soit 20 Dpf. 11/6/49

    Imprimé de Berlin-Est pour Berlin-Ouest taxé à l'arrivée 13/6/49
    Imprimé de Saxe ( zone soviétique) vers Berlin-Ouest taxée à l'arrivée comme non affranchi 13/6/49.
    On remarquera l'honnêteté des postiers de Berlin-Ouest qui ont rectifier le tarif après avoir réalisé que le document avait été suraffranchi au départ.

    Lettre en VD  de l'Est vers Berlin Ouest taxée plein pot 5-7-49
    Lettre de 90 g (2ème échelon à l'Est) en valeur déclarée de de Suhl ( Thüringe zone soviétique) pour Berlin Ouest

    Affranchissement de départ (tarif est-allemand) Lettre territoriale 2ème échelon : 48 O-Pf. + VD 500 Mark : 20 O-Pf. + taxe de présentation 100 O-Pf.)
    total :168 O-Pf.
    en port-payé manuscrit

    Taxe à l'arrivée depuis l'origine (mais au tarif Berlin-Ouest) Lettre locale 3ème échelon (50-100g) 40 Dpf. + VD 500 M : 15 Dpf. + présentation 60 Dpf.) total : 115 Dpf.
    Suhl 5/7/49 arrivée Berlin NeuKölln 7/7/49
    Cliché "Der berliner Postkrieg 1948/49 par Dr Wolfang Elsner)

      Après le 15 juillet, seul le port entre Berlin-Est (par où passe tout le courrier de la zone soviétique vers Berlin-Ouest) et Berlin-Ouest est taxé (au tarif local de Berlin-Ouest ).

    tableau-taxes à berlin-ouest
    Taxe à berlin-Ouest sur courrier venant de l'Est 15/7 -15/9/1949
    *1er et 2ème échelon
    ** s'il n'y a pas d'autres prestations que la remise à domicile
      Source : "PostKrieg" Postkrieg Spezialkatalog 1870-2008 par Jan Heijs / Burhop 2008  


    Lettre de la SBZ à 24 Pf taxée 10 Pf à Berlin-Ouest
    Lettre territoriale de Torgelow (Poméranie) pour Berlin-Wilmersdorf (Secteur occidental) 27/7/49 affranchie au départ à 24 O-Pf. et taxée à l'arrivée sur le parcours final local Berlin-Est-Berlin-Ouest à 10 Dpf.

    CP de la zone soviétique vers Berlin avec taxe locale à l'arrivée
    Carte postale de Stalsund pour Berlin-Ouest affranchie au tarif territorial de la zone soviétique et avec à l'arrivée uniquement la taxe locale de Berlin-Ouest à 8 Dpf. Oblitération temporaire 27/8/49
    Cliché : http://www.manfredkaiser.de/berlin_postkrieg.html

    Lettre de la zone soviétique vers Berlin-Ouest taxée
    Lettre commerciale d'une société de Frankfurt sur Oder en zone soviétique avec marque de port payé (Gebühr bezahlt) 8/8/49 pour Berlin-Ouest. Elle est taxée à l'arrivée au tarif intérieur local de Berlin-Ouest de 10 Dpf., ce qui correspond au port depuis la frontière est-ouest jusqu'au destinataire.

    Guerre postale timbres allemagnes de l'Est refoulés
    Carte-lettre de Teltow en zone soviétique pour Berlin-Ouest (Lichtenrade) affranchie au tarif territorial de l'Est à 24 O-Pf. oblitérée Teltow 27/7/49 et taxée à l'arrivée au tarif local de Berlin-Ouest à 10 Dpf.

    Guerre Postale carte d'Allemagne de l'Est refoulée
    Carte de Berlin-Est pour Berlin-Ouest affranchie au tarif est-allemand territorial de 12 O-Pf. oblitérée "BERLIN BUCHHOLZ /b" 7/8/49 mais taxée à l'arrivée 8 Dpf- (tarif local CP de Berlin-Ouest)


    CP de saxe pour Berlin-Ouest taxée à l'arrivée 17/8/49
    Carte de la zone soviétique (Oederan Saxe près de Chemnitz) pour Berlin-Ouest affranchie à 12 O-Pf- oblitérée "OEDERAN " 17/8/49 et taxée à l'arrivée 8 Dpf. (tarif local CP)

    Imprimé taxé à l'arrivée à Berlin-Ouest
    Imprimé/carte postale de la zone soviétique affranchi au tarif carte postale à 12 O-Pf., oblitéré 3/8/49 et taxé à Berlin-Ouest au tarif imprimé de l'Ouest à 4 Dpf. 20/7/49

    Lettre de la zone soviétique taxée au tarif local de Berlin-Ouest
    Lettre recommandée de Halle (zone soviétique) pour Berlin-Ouest (N20) affranchie au tarif territorial de la zone soviétique (LSI terr. 24 Ost-Pf. + recom. 60 Ost-Pf.) et taxée à l'arrivée uniquement pour le trajet simple de la limite Berlin-Est / Berlin-Ouest vers le destinataire au tarif local de 10 Dpf.

    Lettre en VD de L'Est vers berlin-Ouest avec taxe réduite à l'arrivée
    Lettre de 17g en valeur déclarée de Dresde (zone soviétique) pour Berlin Ouest.

    Affranchissement de départ (tarif est-allemand) Lettre territoriale 1er échelon : 24 O-Pf. + VD 500 Mark : 20 O-Pf. + taxe de présentation 100 O-Pf.) total 144 O-Pf.

    Taxe à l'arrivée depuis la limite Est-Ouest (tarif Berlin-Ouest) Lettre locale 1er échelon 10 Dpf. + VD 500 M : 15 Dpf. + présentation 60 Dpf.) total : 85 Dpf.
    Dresde 27/7/49 arrivée Berlin W30 1/8/49

    Double affranchissement
    Parfois la taxe pour la partie intérieure à Berlin-Ouest est payée par l'expéditeur avec double affranchissement. Le timbre correspondant au port final étant oblitéré à l'arrivée. Ces lettres sont rares car il était interdit aux habitants de la zone soviétique de posséder des DM-West. Ils ne pouvaient donc pas théoriquement acheter des timbres de Berlin-Ouest.

    Double affranchissement Est puis Ouest
    verso
    Lettre locale affranchie en zone soviétique au tarif territorial à 24 O-Pf oblitérée "STAAKEN über FALKENSEE" 23/7/49 19h mais destinée à une exploitation agricole dans la portion britannique du même quartier. Affranchissement complémentaire local à 25 Dpf, oblitéré à l'arrivée "BERLIN STAAKEN" 23/7/49 minuit, soit cinq heures plus tard

    Affranchissement double  au départ de berlin-Est pour Berlin-Ouest
    Lettre de Berlin Est N4 pour Berlin Ouest Tempelhof avec double affranchissement à 16 O-Pf oblitéré 25/7/49 et à 10 Dpf. oblitéré "Nachträglich entwertet" 27/7/49 Le cachet de taxe est annulé car l'affranchissement est correct des deux côtés.
    Cliché : http://www.manfredkaiser.de/berlin_postkrieg.html

    Retour en tête de page  



      
    • SIXIÈME PÉRIODE : À PARTIR DU 16 SEPTEMBRE 1949


    ÉTABLISSEMENT DE RELATIONS POSTALES (PRESQUE) NORMALES ENTRE BERLIN-OUEST ET LA ZONE SOVIÉTIQUE Y COMPRIS BERLIN-EST   



    La guéguerre postale créant des problèmes très importants aux populations des deux côtés, un accord est trouvé et à partir du 16 septembre les affranchissements acceptés par un des secteurs de Berlin ou une des différentes zones en Allemagne sont acceptés "conformes" dans toutes les autres parties de l'Allemagne.



    Imprimé de la DDR non taxé à l'arrivée (premiers jours)
    verso
    Carte postale postée le 14 septembre 1949 dans la zone soviétique mais arrivée le 17 septembre à Berlin-Ouest (N 65) après la fin de la guéguerre postale. Elle n'est pas taxée


    27 OCTOBRE 1949 :
    Les timbres de la nouvelle Allemagne Fédérale et les timbres encore valables de la zone française et de la Bizone anglo-américaine sont également acceptés au départ de Berlin-Ouest.





    L'application de ces réformes monétaires dans la ville avec la dévaluation et l'introduction de deux monnaies, sans oublier les restrictions dues au blocus entraînent des situations sociales et financières très difficiles pour la population.

    Plusieurs émissions ont été consacrées aux victimes de la Réforme Monétaire :

    Retour en tête de page  





      RÉCAPITULATIFS ET INFORMATIONS PRATIQUES  



    RÉCAPITULATIF DES PRINCIPALES PHASES DES RELATIONS POSTALES À BERLIN
    1948/1949

    De nombreuses décisions / pratiques ont modifié les possibilités d'affranchissement des plis entre Berlin-Ouest et la zone soviétique y compris Berlin-Est.


    24 juin 1948 : Surcharges locales au tampon dans la zone soviétique et à Berlin-Est des timbres dits du Kontrollrat (zones A.A.S.). Les surcharges varient d'une circonscription postale (Bezirk) à une autre. Ces timbres surchargés ont la même valeur faciale que les timbres non surchargés mais exprimée dans la nouvelle monnaie : le Ost-Mark. La validité de ces timbres surchargés cessera le 10 juillet.
    Les anciens timbres en Reichsmark ne sont plus vendus ni en zone soviétique ni dans le secteur soviétique de Berlin mais restent valables sur le courrier au dixième de leur valeur faciale jusqu'au 31 juillet 1948.
    La division par dix entraîne souvent des affranchissements légèrement superfétatoires.
    Les timbres de Berlin-Est et de la zone soviétique seront acceptés pour affranchir les lettres au départ de Berlin-Ouest jusqu'au 11 septembre 1948 quelle que soit la destination puis jusqu'au 13 janvier 1949 pour le courrier par voie de surface uniquement puis du 14 janvier au 20 mars uniquement pour affranchir le courrier à destination de la zone soviétique et de Berlin-Est. A partir du 21 mars 1949, leur usage est interdit sur le courrier au départ de Berlin-Ouest.

    25 juin 1948 : La réforme monétaire dans les zones occidentales est étendue à Berlin-Ouest. Les timbres de la Bizone avec surcharge "Cor de poste" sont vendus à Berlin-Ouest. Compte-tenu des difficultés d'approvisionnement en raison du blocus, les anciens timbres en Reichsmark sont acceptés au dixième de leur valeur faciale jusqu'au 31 juillet 1948, mais ne sont plus vendus à Berlin-Ouest.
    La division par dix entraîne souvent des affranchissements légèrement superfétatoires.
    Les billets de banque de la Trizone sont mis en service à Berlin-Ouest avec une surcharge ou une perforation "B".

    25 juin 1948 : décision soviétique : le courrier en provenance de Berlin-Ouest pour la zone soviétique y compris Berlin-Est ou simplement transitant par la zone soviétique doit être affranchi uniquement en timbres de Berlin-Est ou de la zone soviétique. Les plis affranchis avec les timbres de la Bizone (surch. "Cor de poste") sont retournés à l'envoyeur.
    Les timbres de la Bizone en DM-West, (ceux avec surcharge "cor de poste" et les commémoratifs ultérieurs - ces derniers non-vendus à Berlin-Ouest), les timbres de la zone française en DM-West (ces derniers non vendus à Berlin-Ouest) ne peuvent affranchir à Berlin-Ouest que les plis en direction des zones occidentales ou de l'étranger non soviétique.
    Le courrier à destination de Berlin-Ouest en provenance de la zone soviétique ou de Berlin-Est affranchi avec les timbres de ces zones est accepté sans surtaxe à Berlin-Ouest jusqu'au 13 juin 1949.

    3 juillet 1948 : Émission en zone soviétique et dans le secteur soviétique de Berlin de 16 timbres avec surcharge typo "SOWJETISCHE BESATZUNG ZONE". Il est recommandé aux bureaux de poste de ne plus utiliser les timbres surchargés au tampon (Bezirk).

    5 - 13 juillet 1948 : Pour contourner l'interdiction d'utiliser les timbres de la Bizone (surchargés "cor de poste") pour l'affranchissement du courrier vers Berlin-Est et la zone soviétique, des marques de port-payé (Gebühr bezahlt) sont utilisées à Berlin-Ouest. Elles ne sont plus acceptées par les autorités soviétiques à partir du 14 juillet.

    10 juillet 1948 : Les timbres de la zone soviétique et du secteur soviétique de Berlin avec surcharge tampon (Bezirk) ne sont plus valables dans la zone soviétique et à Berlin-Est. Il n'y a plus, à partir de ce jour, de timbres spécifiques à Berlin-Est, intégré postalement dans la zone soviétique.

    26 juillet 1948 : Mise en vente d'aérogrammes spécifiques à Berlin à 100 Dpf. pour envoi à l'étranger. Ces aérogrammes ne peuvent théoriquement être achetés que contre paiement en devises étrangères ou remise de coupons réponse-internationaux (émis à l'étranger en devises convertibles).


    16 juillet 1948 - 20 mars 1949 : pour contourner les restrictions soviétiques dans les affranchissements du courrier pour Berlin-Est ou la zone soviétique, utilisation à Berlin-Ouest de machines à affranchir "neutres" à grand rendement dans les bureaux de Berlin SW11 et Berlin-Charlottenburg 2.

    31 juillet 1948 : Les timbres dont la faciale est en Reichspfennig qui étaient acceptés dans tous les secteurs de Berlin au dixième de la faciale ne sont plus acceptés.

    29 août 1948 : Tous les nouveaux timbres avec faciale en Ost-Mark valables dans la zone soviétique, y compris les commémoratifs, peuvent être utilisés à Berlin-Ouest pour affranchir du courrier local destiné à Berlin-Ouest.
    Le courrier posté à Berlin-Ouest affranchi avec un ou plusieurs timbres de la zone soviétique et destiné à la Trizone ou à l'étranger (via le pont aérien) n'est accepté que jusqu'au 10 septembre 1948.
    Le courrier destiné à Berlin-Est ou à la zone soviétique affranchi en timbres de la zone soviétique est accepté au départ de Berlin-Ouest jusqu'au 20 mars 1949.

    3 septembre 1948 : Début de l'émission de timbres avec surcharge noire "BERLIN". Le courrier revêtu de ces timbres à destination de la zone soviétique n'est pas accepté à l'Est. La validité de ces timbres cessera le 31 mars 1949.

    11 septembre 1948 : Le courrier de Berlin-Ouest devant emprunter le "Pont aérien" ne peut plus légalement être affranchi totalement ou partiellement en timbres de la zone soviétique. Cette mesure ne sera pas toujours appliquée. Le courrier pour la Trizone ou l'étranger et affranchi uniquement en timbres de la zone soviétique est remis à Berlin-Est pour acheminement par voie de surface par la zone soviétique. La note précise que le courrier affranchi partiellement en timbres de l'Est devra être acheminé par train ultérieurement (après le blocus dont on ne connaît évidemment pas la durée).
    Il est néanmoins possible d'envoyer dans la Trizone sans délai particulier par le train du courrier entièrement affranchi en timbres de l'Est via la poste de la zone soviétique. Le courrier en affranchissement mixte, lui, n'est pas accepté dans la zone soviétique.

    19 septembre 1948 : Fin de validité à Berlin-Ouest des timbres avec surcharge "cor de poste".

    20 septembre 1948 : Dans la zone soviétique, surcharge typo "SOWJETISCHE BESATZUNG ZONE" des 7 timbres de la série "Ours de Berlin".

    23 septembre 1948 : Dans la zone soviétique, surcharge typo "SOWJETISCHE BESATZUNG ZONE" de 5 timbres de la série "Chiffre" du Conseil de Contrôle .

    1er - 31 octobre 1948 : L'oblitération mécanique avec flamme "LUFTBRÜCKE / (avions) / BERLIN" célébrant les premiers 100 jours du pont aérien est interdite sur le courrier en direction de Berlin-Est ou de la zone soviétique. Soit le courrier est retourné à l'envoyeur, soit la flamme est caviardée.

    28 décembre 1948 : A partir de ce jour les taxes postales en dehors de l'acheminement simple ne peuvent plus être payées aux bureaux de poste de Berlin-Ouest qu'en DM-West. Le courrier déposé dans les boîtes portant des timbres de la zone soviétique ainsi que les entiers postaux de la zone soviétique sont néanmoins acceptés jusqu'au 14 janvier 1949 quelle que soit la destination.

    14 janvier 1949 : Les timbres et les entiers postaux de la zone soviétique ne sont plus acceptés pour le courrier au départ de Berlin-Ouest pour Berlin-Ouest, pour la Trizone ou pour l'étranger non-soviétique. Seul le courrier pour Berlin-Est et la zone soviétique peut encore être affranchi en timbres de l'Est (jusqu'au 20 mars).

    20 janvier 1949 : début de l'émission des timbres avec surcharge rouge "BERLIN". Ces timbres peuvent être achetés uniquement en DM-West.
    Jusqu'au 15 septembre, ils ne seront pas acceptés à l'Est. Le courrier partant de Berlin-Ouest à destination de la zone soviétique ou Berlin-Est et affranchi avec ces timbres est soit taxé comme non affranchi (s'il n'y a que des timbres de Berlin-Ouest) ou avec affranchissement insuffisant (affranchissement mixte -les timbres de l'Est sont pris en compte) soit retourné à l'envoyeur.

    1er mars 1949 : Le courrier recommandé pour la Trizone au départ de Berlin bénéficie d'un tarif réduit à 40 Dpf. au lieu de 60 Dpf.

    21 mars 1949 : tous les paiements à Berlin-Ouest quelle qu'en soit la nature (commerciaux, postaux, impôts, transactions immobilières .etc...) doivent être effectués en DM-West.
    Le courrier posté à Berlin-Ouest pour la Trizone ou l'étranger non-communiste doit acquitter la totalité des taxes postales (affranchissement simple, recommandation, avis de réception...) en DM-West. Seuls les timbres qui doivent ou ont dû être achetés en DM-West sont acceptés avec une tolérance pour les timbres à surcharge BERLIN noire jusqu'au 31 mars.
    Les timbres et entiers postaux de la zone soviétique en Ost-Mark ne sont plus acceptés au départ du courrier de Berlin-Ouest quelle qu'en soit la destination .
    Les lettres déposées dans les boites aux lettres de Berlin-Ouest et affranchies avec un ou plusieurs timbres de la zone soviétique sont retournées à l'expéditeur ou envoyées aux rebuts.
    Le courrier de Berlin-Est et de la zone soviétique pour Berlin-Ouest est, la plupart du temps, bloqué à l'Est. Lorsqu'il est acheminé à Berlin-Ouest, il est distribué sans taxe jusqu'au 13 juin.

    Le courrier de Berlin-Ouest pour la zone soviétique ou le secteur soviétique de Berlin et affranchi en timbres de Berlin-Ouest est officiellement refusé et retourné à l'envoyeur par les autorités de l'Est, mais très rapidement, à une date inconnue et sans que ce soit annoncé publiquement, elles acceptent le courrier mais appliquent une taxe simple comme non-affranchi.

    Les empreintes de machine à affranchir de Berlin-Charlottenburg ou Berlin-SW11 "neutres" ne sont plus acceptées à l'Est. Le courrier ainsi affranchi est taxé à l'arrivée en zone soviétique comme non affranchi.

    Pour pallier ce désagrément le courrier porte parfois un double affranchissement une partie en DM-West et une partie en Ost-Mark, chaque administration postale oblitérant ses timbres au départ et après la frontière.
    Un service de passeurs / achemineurs ("Rübergebrachte-Post") plus ou moins clandestin est également mis en place. Ceux-ci prennent en charge le courrier à l'Ouest puis l'affranchissent en timbres de l'Est et le déposent dans un bureau de poste à l'Est. De nombreux particuliers traversent quotidiennement la frontière pour leur travail et postent aussi leur courrier personnel et celui de leurs amis à l'Est. Certaines administrations devant correspondre avec des administrés de l'autre côté utilisent également cette méthode.


    21 mars - 25 octobre 1949 : émission à Berlin-Ouest en plusieurs fois de timbres représentant des monuments de Berlin. Ils ne seront pas acceptés dans les envois à destination de Berlin-Est ou de la zone soviétique. Le courrier affranchi avec ces timbres y sera taxé comme non-affranchi.

    31 mars 1949 : Fin de validité des timbres avec surcharge noire BERLIN.

    9 avril 1949 : émission à Berlin-Ouest de 7 timbres à l'effigie de Heinrich von Stephan pour le 75ème anniversaire de l'UPU. Ils ne seront pas acceptés dans les envois à destination de Berlin-Est ou de la zone soviétique. Le courrier sera taxé comme non-affranchi.



    1er juin 1949 : les tarifs postaux intérieurs pour l'Allemagne au départ de Berlin-Ouest sont modifiés. Ils ne correspondent plus à ceux de Berlin-Est ou de la zone soviétique.

    Principaux tarifs au départ de Berlin-Ouest à partir du 1er juin 1949
      Local Territorial
    imprimés ≤ 20g
    4
    4
    carte postale
    8
    10
    lettre ≤ 20g
    10
    20
    20g ≤ lettre ≤ 50g
    20
    40
    recommandation
    40
    40


    14 juin - 15 septembre 1949 : A partir de ce jour, le courrier arrivant à Berlin-Ouest en provenance de Berlin-Est ou de la zone soviétique est frappé à l'arrivée d'une taxe en rétorsion de la taxation appliquée à l'Est pour les plis venant de Berlin-Ouest.

    14 juin - 15 juillet 1949 : les lettres en provenance de la zone soviétique ou de Berlin-Est sont considérées comme non-affranchies et sont frappées d'une taxe simple (100%) au tarif de Berlin-Ouest vers la ville d'origine, y compris la recommandation et autres services éventuels.

    16 juillet - 16 septembre 1949 : les lettres en provenance de la zone soviétique ou de Berlin-Est sont considérées comme non-affranchies pour la seule partie de l'acheminement à l'intérieur de Berlin-Ouest : seul le port local entre Berlin-Est (par où passe tout le courrier de la zone soviétique vers Berlin-Ouest) et Berlin-Ouest est facturé, y compris éventuellement le prix du retour des avis de réception, des exprès et autres services rendus à Berlin-Ouest.

    20 juillet 1949 : émission à Berlin-Ouest de 3 timbres à l'effigie de Goethe pour le 200ème anniversaire de sa naissance. Ils ne seront pas acceptés dans les envois à destination de Berlin-Est ou de la zone soviétique. Le courrier affranchi avec ces timbres se verra frappé d'une taxe simple comme non-affranchi.

    Après le 16 septembre 1949 : le courrier dont l'affranchissement est jugé conforme au départ est acheminé sans taxe jusqu'au destinataire dans les deux sens.




    RAPPEL :
    Cette "guéguerre postale" ne concerne que le courrier entre Berlin-Ouest d'une part et Berlin-Est et/ou la zone soviétique d'autre part dans les deux sens.
    Le courrier de la Trizone vers la zone soviétique affranchi en timbres de la Trizone et le courrier de la zone soviétique, y compris Berlin-Est, vers la Trizone affranchi en timbres de la zone soviétique sont acceptés de part et d'autre dès juin 1948 sans surtaxe.



    Note : pour l'identification des bureaux de poste entre Berlin-Est et Berlin-Ouest on se reportera à la liste à la fin de ce chapitre .

    "Répartition des bureaux de poste entre les différents secteurs de Berlin"






    Retour en tête de page  



       RÉCAPITULATIF DES POSSIBILITÉS D'AFFRANCHISSEMENT TOUT AU LONG DE LA GUERRE POSTALE À BERLIN



    AFFRANCHISSEMENTS POSSIBLES AU DÉPART ET A L'ARRIVÉE
    DE BERLIN-OUEST
    selon les périodes
    tableau 1 : juin 1948 - 20 mars 1949
      Dates clef —>  
    15 7 48
     
    11 9 48
     
    14 1 49
     
    20 3 49
      affranchi par  
    Courrier de la zone soviétique ou Berlin-Est pour Berlin-Ouest
    uniquement en timbres de l'Est
    Accepté sans taxe
    Courrier de Berlin-Ouest pour la zone soviétique ou Berlin-Est
    timbres de l'ouest uniquement
    refusé et retourné à l'envoyeur
    20 3 49
    griffe port-payé accepté 15 7 48 refusé et retourné à l'envoyeur
    EMA
      15 7 48 accepté sans taxe
    20 3 49
    timbres Est ET Ouest
    Taxé pour la partie "ouest"
    20 3 49
    timbres Est uniquement
    Accepté sans taxe
    20 3 49
    Courrier intérieur de Berlin-Ouest
    timbres de Berlin Ouest uniquement
    Autorisés
    timbres Est ET Ouest
    Autorisés
    14 1 49
    interdits au départ
    Timbres de l'Est uniquement
    Autorisés
    14 1 49
    interdit au départ
    Courrier de Berlin-Ouest vers la Trizone ou l'étranger
    timbres de Berlin-Ouest uniquement
    Autorisés
    timbres Est ET Ouest
    Autorisés
    11 9 48
    interdits au départ
    Timbres de l'Est uniquement
    Autorisés
    11 9 48 interdits au départ
      
       26 juin 1948 : les timbres de la SBZ sont acceptés sans surtaxe à Berlin-Ouest jusqu'au 13 juin 1949. Les timbres utilisés à Berlin-Ouest ne sont pas acceptés dans la SBZ jusqu'au 15 septembre 1949
    15 juillet 1948 : les griffes de port-payé de Berlin-Ouest ne sont plus acceptées en SBZ
    11 septembre 1948 : Les timbres de la SBZ ne sont plus acceptés pour le courrier par le pont aérien
    14 janvier 1949 : les timbres de la SBZ sont interdits à Berlin-Ouest pour le courrier étranger et vers la Trizone
    20 mars 1949 : interdiction des timbres de la SBZ au départ de Berlin-Ouest, toutes destinations

      
      
      SBZ = Sowjetische Besatzung Zone (Zone d'occupation soviétique)  



    AFFRANCHISSEMENTS POSSIBLES AU DÉPART ET A L'ARRIVÉE
    DE BERLIN-OUEST
    selon les périodes
    tableau 2 : 20 mars - 16 septembre 1949
      Dates clef —>
    20 3 49
     
    14 6 49
     
    15 7 49
     
    16 9 49
      affranchi par            
    Courrier de la zone soviétique ou Berlin-Est pour Berlin-Ouest
    uniquement en timbres de l'Est
    Accepté sans taxe
    14 6 49
    Taxe complète depuis le point d'origine
    15 7 49
    Taxé depuis la limite Est-Ouest
    16 9 49
    Courrier de Berlin-Ouest pour la zone soviétique ou Berlin-Est
    timbres de l'ouest uniquement
    20 3 49
    Refusés puis taxés à l'arrivée comme non affranchis
    16 9 49
    griffe port-payé refusés et retournés à l'envoyeur 16 9 49
    EMA
    20 3 49
    taxé à l'arrivée comme non affranchi
    16 9 49
    mixte Ouest ET Est
    20 3 49
    (interdits au départ)
    timbres Est uniquement
    20 3 49
    (interdits au départ)
    Courrier intérieur de Berlin-Ouest
    timbres de Berlin 'Ouest uniquement
    Autorisés
    timbres Est ET Ouest
    interdits au départ
    Timbres de l'Est uniquement
    interdits au départ
    Courrier de Berlin-Ouest vers la Trizone ou l'étranger
    timbres de Berlin-Ouest uniquement
    Autorisés
    timbres Est ET Ouest
    interdits au départ
    Timbres de l'Est uniquement
    interdits au départ
      
    20 mars 1949 : interdiction des timbres de la SBZ au départ de Berlin-Ouest, toutes destinations
    14 juin 1949 : Les plis de la SBZ arrivant à Berlin-Ouest sont taxés comme non affranchis
    15 juillet 1949 : les plis de la SBZ arrivant à Berlin-Ouest sont taxé uniquement depuis la frontière Est-Ouest.
      
      SBZ = Sowjetische Besatzung Zone (Zone d'occupation soviétique)  
      A partir du 16 septembre 1949 tous les affranchissements jugés conformes d'un côté de la séparation Berlin-Est-zone soviétique / Berlin-Ouest
    sont acceptés et distribués sans taxe de l'autre côté. 
     


    UTILISATION DES
    TIMBRES COMMÉMORATIFS DE LA BIZONE
    ET DE TOUS LES TIMBRES DE LA
    ZONE FRANÇAISE
    À BERLIN-OUEST
    JUIN 1948 - OCTOBRE 1949

    A partir du 25 juin 1948 et jusqu'au 20 mars 1949, les timbres des Länder de la zone française exprimés en Dpf. et DM et les timbres commémoratifs (Dôme de Cologne, série des bâtiments et "Aide à Berlin") émis ultérieurement dans la Bizone sont valables à Berlin-Ouest mais n'y sont pas vendus.
    Il sont refusés sur le courrier en provenance de Berlin-Ouest à l'arrivée dans le secteur soviétique de Berlin et la zone soviétique et ne sont pas autorisés au départ du secteur soviétique de Berlin.
    Les timbres de la Zone Française en RM et Rpf. sont admis au dixième de leur valeur faciale dans les trois secteurs occidentaux de Berlin jusqu'au 31 juillet 1948 (quelques plis philatéliques signalés).
    Il sont refusés à partir du secteur soviétique.

    Du 21 mars à la fin octobre 1949 aucun pli oblitéré de Berlin n'a été signalé avec des timbres de la ZOF.

    Les quelques lettres connues de cette période ont été confectionnées par des collectionneurs et négociants de Berlin qui avaient acheté ces timbres par correspondance.

    Référence : "Marken der französische Zone in Berlin 1946/1950 par Günter Klein, Schriftenreihe 2 Forschunfgemeinschaft Berlin e.V; im BDPh Kassel 1984.

    Timbre du Würtemberg utilisé à Berlin
    Lettre locale de Berlin-Ouest (Schöneberg 1) pour Berlin-Ouest (SW 61) affranchie à 16 Dpf. avec un timbre du Württemberg en Dpf. 7/8/48
    Source : West-Berlin Belege zur Währungsreform 1948/1949 , Handbuch von Wolf J. Pelikan, 1982


    A partir du 27 octobre 1949, les anciens timbres des zones occidentales encore valables dans leur zone, y compris ceux de la ZOF, sont acceptés au départ de Berlin-Ouest jusqu'au 31 décembre.





       RÉPARTITION DES BUREAUX DE POSTE DE BERLIN SELON LES SECTEURS :   

    Liste des bureaux de berlin-Ouest
    Liste des bureaux de berlin-est
      Source : "PostKrieg" Postkrieg Spezialkatalog 1870-2008 par Jan Heijs / Burhop 2008  


    Source : http://www.manfredkaiser.de/berlin_postkrieg.html



    Retour en tête de page  




    LE COURRIER CIVIL
    ENTRE BERLIN-OUEST
    ET LES ZONES OCCIDENTALES OU L'ÉTRANGER


    Le courrier civil est acheminé sans surtaxe par le pont aérien de Berlin-Ouest vers les aéroports de la zone occidentale et vice-versa, puis ensuite acheminé vers sa destination finale.
    Les tarifs postaux du 1er mars 1946 (intérieur) et du 15 septembre 1947 (étranger) de Berlin-Ouest seront modifiés :
    • Le 1er mars 1949 : la taxe de recommandation de Berlin-Ouest vers la Trizone passe de 60 Dpf. à 40 Dpf..
    • Le 1er juin 1949, les tarifs intérieurs de Berlin-Ouest sont alignés sur ceux de la République Fédérale Allemande.
    • Le 7 juillet 1949, les tarifs étrangers de Berlin-Ouest sont alignés sur ceux de la République Fédérale Allemande.

    tarifs postaux au départ de Berlin
    Principaux tarifs postaux au départ de Berlin



    Pour le courrier des militaires occidentaux à Berlin,
    voir le chapitre :

    Le courrier des militaires alliés entre Berlin-Ouest et les zones occidentales ou l'étranger





    Retour en tête de page  



    Retour à la chronologie de juin 1948



    Retour au sommaire de "La Politique Française envers les Pays Vaincus"





    © COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

    Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
    Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

    The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
    The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.