LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La Politique Française envers les Pays Vaincus  


Retour au sommaire de "La Politique Française envers les Pays Vaincus"



ACCÈS AUX DIFFÉRENTS CHAPITRES CONCERNANT L'ALLEMAGNE
Comment gérer l'Allemagne après la victoire
1943-1945
Prisonniers de guerre de l'Axe en France




Bien que ce site soit consacré essentiellement à la France, il est impossible de comprendre l'histoire de la présence française en Allemagne après la guerre sans s'intéresser aux autres partenaires et aux diverses composantes du peuple allemand.
Néanmoins seule la partie concernant la présence française a été développée.
Le reste est plus ou moins succinct et n'est mentionné que pour indiquer le contexte ou servir à la comparaison.




LA CONFÉRENCE DE CASABLANCA

14 JANVIER 1943 :
Conférence de Casablanca, à l'hôtel Anfa, entre Roosevelt et Churchill.
Roosevelt lance l'idée d'une "reddition inconditionnelle de l'Axe" seule chance de voir régner la Paix dans le monde pendant des générations.

Roosevelt et Giraud
Roosevelt et Giraud .... pour la photo

Le général Giraud représente seul les intérêts français jusqu'à ce que de Gaulle y assiste sur la demande expresse de Churchill.

De Gaulle et Giraud à Casablanca
La réconciliation de façade devant Roosevelt et Churchill

Plusieurs timbres et blocs rappellent cette conférence :

Conférence de Casablanca Conférence de casablanca
Série de Gaulle de Fujeira sur Lettre recommandée
Timbre de Fujeira consacré à la Conférence de Casablanca sur lettre recommandée FDC avec toute la série de Gaulle de 1970. Ces timbres sont rares sur lettre ayant voyagé.
Conférence de Casablanca Conférence de Casablanca
Conférence de Casablanca
Conférence de Casablanca timbre de manama

Fujeira timbre doré Timbre Fujeira sur lettre officielle
Verso
Timbre doré représentant la conférence à quatre Le même timbre sur lettre de l'Office des Postes de Fujeira pour San Francisco. Ce genre de timbre est très rare ayant voyagé.

Rappel : les illustrations ne sont pas à l'échelle, les unes par rapport aux autres.

Dès novembre 1942, des contacts sont établis avec les autorités militaires américaines pour réarmer et moderniser les armées françaises présentes en AFN et en AOF.
Les accords qui en résultent prévoient l'équipement des Français de l'Armée d'Afrique par les Américains, celui des Français libres restant assuré par les Britanniques
La conférence d'Anfa scelle définitivement l'engagement du président Roosevelt auprès des Français et ce malgré l'avis du War Department qui trouve le programme d'armement trop ambitieux et la défiance des Britanniques envers l'Armée d'Afrique qui lui reprochent d'être restée jusqu'à présent loyale envers le gouvernement du maréchal Pétain.
Néanmoins, aux termes des accords qui constituent ce « plan d'Anfa » du 24 janvier 1943, les États-Unis s'engagent à rééquiper et à réarmer l'armée française sur la base de 8 Divisions d'infanterie et de 3 Divisions blindées.
Des navires français présents en Afrique seront modernisés aux USA et aux Bermudes et des pilotes français seront formés aux USA notamment pour opérer sur les avions fournis par les États-Unis.
Ce plan s'inscrit, selon la volonté du président Roosevelt, dans l'application de la loi sur le prêt-bail qui permet aux États-Unis depuis mars 1941, « de vendre, de prêter ou de louer du matériel de guerre à tout pays dont la défense apparaît comme vitale pour les intérêts des États-Unis ».

source : http://archives.ecpad.fr/wp-content/uploads/2013/01/Dossier-th%C3%A9ma_r%C3%A9armement.pdf


drapeau USA Drapeau canadien Drapeau britannique

PREMIÈRE CONFÉRENCE DE QUÉBEC
AOÛT 1943



17 - 24 AOÛT 1943 :
Conférence de Québec entre Anglo-saxons (Nom de code QUADRANT).
Les délégations sont dirigées par Winston Churchill, Franklin D. Roosevelt et William Lyon Mackenzie King (Premier Ministre du Canada).

Les Alliés décident d'intensifier les bombardements sur l'Allemagne et de poursuivre l'accumulation de forces américaines et britanniques afin de libérer la France.
L'objectif prioritaire en Méditerranée (un front cher à Churchill) est de concentrer davantage de forces dans le cadre de la campagne italienne, pour obtenir la capitulation de l'Italie (alors que Mussolini venait de tomber), puis de l'occuper militairement ainsi que la Corse.

Conférence de Quebec 1943



Drapeaux des trois grdes puissances

LA CONFÉRENCE DE MOSCOU
OCTOBRE 1943



Conférence de Moscou 1943

19 - 30 OCTOBRE 1943 :
Réunion à Moscou des Ministres des Affaires Étrangères des Trois Grands (Anthony Eden, Cordell Hull, Molotov). Ils s'accordent sur les principes de l'immédiat après-guerre : sur la formation des futures "Nations Unies", sur le sort à réserver à l'Italie et à l'Autriche et sur le jugement des «criminels de guerre ».
Ils décident la création d'une "Commission Consultative Européenne" (European Advisory Commission) destinée à se réunir à Londres après la chute du régime hitlérien.
Une « Four Nations Declaration  » (URSS, UK, USA, China) est signée avec la signature de l'Ambassadeur de la République de Chine, bien que Staline ait des réticences à reconnaître le statut de grande puissance à la Chine et qu'il ne veuille pas ouvrir un nouveau front militaire à l'Est de l'URSS avec le Japon qui est en guerre avec la Chine.
Un timbre de Guyana est consacré à cette conférence (Y&T Guyana No 3106)

Conférence de Moscou octobre 1943






Drapeaux des trois grdes puissances

LA CONFÉRENCE DE TÉHÉRAN
28 NOVEMBRE - 1ER DÉCEMBRE 1943 



Marshall Conférence de Téhéran
28 NOVEMBRE - 1ER DÉCEMBRE 1943 :
Conférence de Téhéran : Churchill, Roosevelt, Staline.
Cette conférence est commémorée notamment par un timbre surchargé de Colombie (trois couleurs de surcharge) (Y&T Colombie No 359), deux timbres d'U.R.S.S. (Y&T U.R.S.S. No 913/914), un timbre de Manama (Y&T No PA 42), un timbre des îles Marshall (Y&T Marshall No 491) et un timbre du Nicaragua (Y&T Nicaragua No 717 et PA No 246).

Manama Conférence de Teheran


Timbre Ajman sur lettre
Timbre (au milieu) représentant les participants à la conférence de Téhéran, sur lettre oblitérée MANAMA AJMAN 9/12/70.
Les timbres des Émirats sur lettre ayant voyagé dans les années 60-70 sont rares


URSS Conférence de Téhéran
(citation de Staline sur l'union anglo-sovieto-américaine)


Nomination de Eisenhower
Confirmation des préparatifs aux débarquements de Normandie et de Provence.
Quelques jours plus tard le général Eisenhower sera nommé à la tête de l'Opération "Overlord".
Staline ne cache pas ses visées sur l'Europe balkanique et le désir des Soviétiques d'accéder aux mers chaudes d'Asie. Staline entend repousser les frontières de la Pologne vers l'ouest aux dépends de l'Allemagne divisée en cinq états autonomes.
On s'accorde sur l'organisation future des «Nations Unies», dotées d'une Assemblée et d'un Comité Exécutif sous la surveillance de "quatre agents de police" (URSS, UK, USA et Chine).
Conférence de téhéran Nicaragua

Colombie timbre Téhéran



Faux timbre de propagande


Une vignette de propagande avec légende "TEHERAN 28 11 1943" ressemblant à un timbre émis auparavant au Royaume-Uni et montrant le Roi George VI et Staline avec des « étoiles de David » dans les coins supérieurs sera diffusée par les Allemands. Il s'agissait de montrer « la collusion entre les Alliés et les Juifs ».


15 JANVIER 1944 :
La "Commission Consultative Européenne" (European Advisory Commission) décide de partager l'Allemagne en zones d'occupation après la fin de la guerre.

11 SEPTEMBRE 1944 :
Les Alliés occidentaux pénètrent sur le territoire allemand.

12 SEPTEMBRE 1944 :
Nouvelle réunion à Londres de la "Commission Consultative Européenne" (European Advisory Commission) qui est composée des ambassadeurs américain, soviétique et britannique. Elle arrive à un accord sur la délimitation des futures zones d'occupation appelé "Protocole de Londres" :
« L'Allemagne, à l'intérieur de ses frontières telles que celles-ci existaient au 31 décembre 1937, sera divisée pour les besoins de l'occupation en trois zones, une de ces zones étant attribuée à chacune des trois puissances, et en une zone spéciale pour Berlin qui sera occupée conjointement par les trois Puissances ».
Il est décidé d'attribuer à l'URSS la zone nord-est, au Royaume-Uni la zone nord-ouest et aux États-Unis la zone sud.
On notera qu'à cette date il n'est pas encore question de retirer des territoires à l'Allemagne de 1937 (Prusse orientale et zone à l'est de la ligne Oder-Neisse).
C'est également l'un des actes préliminaires à la création du Tribunal Militaire International.


drapeau USA Drapeau canadien Drapeau britannique

DEUXIÈME CONFÉRENCE DE QUÉBEC
SEPTEMBRE 1944



Conférence de Quebec 1944
12 - 16 SEPTEMBRE 1944 :
Deuxième conférence de Québec Winston Churchill, William Lyon Mackenzie King et Franklin Delano Roosevelt.
Les Alliés anglo-saxons se mettent d'accord sur une répartition des zones d'occupation alliées lorsque l'Allemagne nazie sera vaincue, il s'agit du plan Morgenthau. Ce plan "extrême" vise à diviser le territoire de l'Allemagne suite à la victoire des Alliés et de le transformer en territoire agricole. Il vise aussi à s'assurer de bloquer toute forme de réarmement allemand dans les années qui suivront la Guerre.
Trop semblable au traité de Versailles et anticipant des conséquences similaires : la catastrophe économique de la République de Weimar et ensuite l'arrivée de Hitler au pouvoir, ce plan ne sera que très peu appliqué.
Ils s'accordent également sur la continuité de l'aide économique des États-Unis au Royaume-Uni et sur la participation navale du Royaume-Uni dans le conflit contre l'Empire du Japon.

Découpe de l'Allemagne proposé par la Conférence de Quebec en 1944
Carte montrant la découpe de l'Allemagne de 1937 entre les Alliés américain, britannique et soviétique comme proposé par la 2ème Conférence de Québec.

La France n'a pas encore de zone et l'Union soviétique occupe toute la partie de l'Allemagne à l'Est de la ligne Oder-Neisse, qui sera ensuite attribuée à la Pologne. Aucune décision n'est encore prise quant au statut de la Prusse orientale.

Conférence de Quebec
verso
Lettre du FPO 640 (troupes canadiennes en Europe) du 27/8 pour le Canada avec inscription manuscrite "This came over with Mr W. Churchill on the Aquatania / Queen Mary Sept 10th 1944. Quebec Conference" (cette lettre est arrivée avec M. W. Churchill sur le Aquatania / Queen Mary le 10/9/1944 Conférence de Québec)



Carte de la ligne Siegfried
Ligne Siegfried
CLIQUER SUR LA CARTE POUR AGRANDIR
Source : Wikipedia





insigne First army
13 SEPTEMBRE 1944 :
La First Army des USA atteint, dans la région de Aachen (Aix-la-Chapelle), la « ligne Siegfried ».

La « ligne Siegfried », ou « Westwall », était un système de défense s'étendant sur plus de 630 km, avec plus de 18 000 bunkers, des tunnels et des dents de dragon.
Elle faisait face à la « ligne Maginot » française.
Elle s'étirait de Clèves à la frontière néerlandaise jusqu'à Weil am Rhein à la frontière suisse, le long de la frontière occidentale de l'ancien Empire allemand.

28 SEPTEMBRE 1944 :
Churchill se prononce publiquement pour la participation de la France au règlement du problème allemand.
Il craint de devoir se retrouver seul après la guerre en face de Staline, lorsque les Américains seront rentrés chez eux.


OCTOBRE 1944 :
Accords secrets entre Staline et Churchill sur les zones d'influence en Europe et notamment dans les Balkans.

7 NOVEMBRE 1944 :
De Gaulle réclame une zone d'occupation en Allemagne.

11 NOVEMBRE 1944 :
Churchill obtient des Alliés la participation française, comme quatrième membre permanent, au Comité Consultatif Européen, organisme chargé de faire des propositions aux trois gouvernements sur la politique à suivre dans l'Allemagne vaincue.
L'Ambassadeur René Massigli représente la France.

14 NOVEMBRE 1944 :
Second Protocole de l'European Advisory Commission.

Drapeau URSS drapeau français

TRAITÉ FRANCO-SOVIÉTIQUE



70ème anniversaire

10 DÉCEMBRE 1944 :
Traité d'alliance et d'assistance mutuelle entre la France et l'URSS.
  De Gaulle reconnaît la Ligne Oder-Neisse comme frontière orientale de l'Allemagne ce qui ampute cette dernière d'un quart de son territoire tel que défini par le traité de Versailles de 1919 et devrait empêcher pour longtemps tout accord entre la Pologne et l'Allemagne.  
Il souhaite par son alliance avec Moscou gagner l'appui de l'Union Soviétique pour détacher la Ruhr et la Rhénanie de l'Allemagne au profit de la France mais rejette un pacte tripartite franco-anglo-soviétique proposé par Staline.

La Une du Monde lors de la signature du pacte franco-sovietique






Drapeaux des trois grdes puissances

LA CONFÉRENCE DE YALTA
4 - 11 FÉVRIER 1945



Yalta photo officielle

4 - 11 FÉVRIER 1945 :
Conférence de Yalta (Staline, Roosevelt, Churchill). (Stettinius a remplacé Cordell au poste de Secrétaire d'État américain).

A Yalta il est décidé que l'U.R.S.S. rentrera en guerre contre le Japon 3 mois après la défaite de l'Allemagne.
Roosevelt évoque encore une fois la possibilité de placer l'Indochine sous le contrôle des Nations Unies. Churchill s'y oppose. Roosevelt s'oppose toujours à fournir des navires pour le transport de troupes françaises en Extrême Orient, mais accepte toutefois que Mountbatten utilise des forces françaises camouflées sous réserve qu'elles restent au sud du 16ème parrallèle .

Churchill obtient que la France soit vraiment l'un des quatre dirigeants de l'Allemagne vaincue. Il ne veut pas se retrouver seul face aux Soviétiques quand les Américains auront quitté l'Europe.
Staline, qui estime que la France a peu participé à l'effort de guerre contre Hitler, accepte néanmoins, sous réserve que la partie française soit prélevée sur les zones préalablement attribuées aux Occidentaux.

La France est invitée à faire partie du "Conseil de Contrôle Interallié" qui doit gérer le pays vaincu et qui siégera à Berlin.
Staline obtient au titre des réparations 20 milliards de dollars.

De très nombreux timbres rappellent cette conférence :
  • Deux timbres et un bloc-feuillet du Togo (Y&T Togo N°458, 460 et B.F. N°17),

  • Bloc du Togo

  • un timbre de Hongrie (Y&T Hongrie série N°PA 66/69), également émis en bloc de quatre tête bêche,

  • Roosevelt et la Conférence de Yalta


    Yalta roosevelt Hongrie

    Marshall : Conférence de Yalta
  • un timbre des Iles Marshall (Y&T Iles Marshall No 549),


  • un timbre de Russie (Y&T Russie No 6111 ).

  • Timbre de Russie


  • un timbre de St-Vincent (Y&T Grenadines Saint Vincent No XXX ) et un timbre de Tanzanie (Y&T Tanzanie No XXX).

  • Timbre de St Vincent

    Timbre de Tanzanie


    Le graphisme du timbre de St Vincent est repris sur un "timbre en or" à 50$ (Y&T Grenadines Saint Vincent No XXX ) commémorant le 50ème anniversaire du 8 mai 1945.

    Timbre doré de St-Vincent Conférence de Yalta

  • un timbre de Belgique émis en l'an 2000 (Y&T Belgique No XXX ) montre une carte de l'Europe et sa découpe par le "Rideau de fer" sur fond de photo officielle de la Conférence.

  • FDC Timbre Yalta Belgique
    Enveloppe FDC du timbre Yalta de la série "Le Tour du 20ème Siècle en quatre-vingt timbres

    Pour le cinquantième anniversaire de la conférence, l'Ukraine mettra en service deux oblitérations montrant les drapeaux et les signatures des trois participants.

    Oblitération spéciale Ukraine 1995
    Cachets commémoratifs d'Ukraine

  • deux blocs-feuillet du Mali (Y&T Mali No XXX/YYY ) pour le 70ème anniversaire

Conférence de yalta 70ème anniversaire Mali Conference de Yalta 70ème anniversaire Mali

En 2015, Malta émettra un tryptique "from Malta to Yalta" pour le 70ème anniversaire.

Tryptique de malte

La même année, la République Centrafricaine émettra un bloc montrant les plans de partage de l'Europe tels que discutés à Yalta.

Bloc Centrafrique
Les plans de partage de l'Europe tels que proposés par Churchill et Roosevelt et le résultat final.


MARS 1945 :
Confirmation de la décision anglo-américaine de ne pas faire de la France la troisième partenaire atomique, fusse par la simple communication d'informations relatives à l'utilisation non-militaire de la source nouvelle d'énergie. Les participants français à l'effort de recherche commun sont cependant autorisés à communiquer leurs connaissances acquises aux équipes du C.E.A..

19 MARS 1945 :
Les troupes américaines arrivent à Sarrebrück.

Drapeau français

19 MARS 1945 :
Le lundi 19 mars 1945, à 16h 30, la 1ère Armée française pénètre en Allemagne à Scheibenhardt (Nord de l'Alsace) en franchissant la Lauter.
http://www.39-45.org/viewtopic.php?f=17&t=34233

Pour l'épopée des Forces françaises au delà du Rhin
jusqu'à la capitulation
voir le chapitre :

"Les Campagnes d'Allemagne des Armées françaises"





AMGOT Allemagne


19 MARS 1945 :
Émission de la première série provisoire de timbres alliés en Allemagne (timbres avec légende A M POST (Allied Military Post).

Pour ces timbres et leur utilisation voir l'encart :

"Première émission provisoire officielle en Allemagne"





Effigie de Hitler caviardée à Chemnitz


LA DÉNAZIFICATION POSTALE EN ALLEMAGNE

Les timbres poste de la période hitlérienne sont interdits.
On enlève des empreintes de machine à affranchir les symboles et légendes nazis (croix gammée, aigle, "Reich"..).
Les entiers postaux à l'effigie de Hitler sont surchargés afin de noircir totalement l'effigie et les textes de propagande.
Dans la zone soviétique, certains timbres à l'effigie de Hitler sont encore utilisés mais l'effigie est noircie.

Pour ces éléments postaux et leur utilisation, voir l'encart :

"La dénazification postale en Allemagne "





MORT DU PRÉSIDENT ROOSEVELT

Funérailles de Roosevelt

12 AVRIL 1945 :
Mort du Président des États-Unis Franklin Delano Roosevelt.
Il est remplacé par le Vice-président Harry Truman.
Un timbre des îles Marshall (Y&T Marshall No 558) est consacré au cortège funèbre et plusieurs timbres des Etats-Unis (dont Y&T États-Unis No 992, 1514) ont été émis en mémoire du Président Truman.
Harry Truman


Journala annonçant la mort de Roosevelt




FIN AVRIL 1945 :
Entrée des troupes françaises en Autriche.

MORT DE HITLER

Mort de Hitler

30 AVRIL 1945 :
Suicide de Hitler.
Par testament, il désigne l'Amiral Doenitz pour lui succéder en tant que Führer du Grand Reich. Doenitz constitue un gouvernement provisoire à Flensburg (Geschäftsführende Reichsregierung).
Un timbre de Guyana (Y&T Guyana No 3749) extrait d'un bloc-feuillet reproduit la "une" d'un quotidien annonçant la mort de Hitler et un timbre et un bloc-feuillet du Tchad émis en 2014 sont consacrés au Grand Amiral Doenitz (Y&T Tchad No xxx et BF No xxx).
Amiral Doenitz


Journal annonçant la mort de Hitler







1ER MAI 1945 :
La France adhère à l'Accord des Alliés sur le contrôle de l'Allemagne.



LA CAPITULATION DU REICH

Capitulation à Reims


7 MAI 1945 02H41:
Signature à Reims de la capitulation allemande sur le "Front Ouest". L'acte est signé par Jodl, chef d'état-major des forces armées allemandes; l'Américain Bedell-Smith, au nom du camp allié; Souslaparov, pour l'Armée Rouge et le Français Sevez, adjoint du général Juin retenu aux États-Unis.
Un timbre des Iles Cook représente une scène de la cérémonie de la Capitulation (Y&T Cook No 1132). L'image est inversée (mirroir) par rapport à la photo d'origine (voir ci-dessous)..
Capitulation à Reims

Un timbre des USA émis en 1995 fait état également de cette première signature à Reims (Y&T USA No 2411).

50ème anniversaire de la capitulation à Reims









Une oblitération temporaire "60ème ANNIVERSAIRE DE LA CAPITULATION ALLEMANDE / 51 REIMS // (soleil, batiment, chaines brisées) 7 MAI 2005" a été mise en service pour le 60ème anniversaire.

Capitulation à Reims
Salle de la capitulation à Reims
Wilhelm Oxenius, Alfred Jodl et Hans-Georg von Friedeburg .

Acte de Reddition de l'Allemagne à Reims
Acte de la reddition militaire de l'Allemagne à Reims

reims 7-5-45
Entrée du Collège Jolicoeur, siège du quartier général du général Eisenhower et lieu de la signature de la capitulation. Carte postale oblitérée du 7 mai à 8H quelques heures après la signature.

Ce lieu historique sera remis solennellement à la ville de Reims le 7 juillet 1945.
Une oblitération temporaire double cercle "SALLE DE LA REDDITION ( 7 MAI 1945) / ¤ REIMS ¤ //CEREMONIE / DE LA REMISE / DE LA SALLE/ A LA VILLE / 7 JUIL.45" sera mise en service ce jour là.

remise de la salle de la reddition à la ville de Reims
Lettre affranchie au tarif étranger à 4 F pour la Suisse avec oblitération temporaire double cercle "SALLE DE LA REDDITION ( 7 MAI 1945) / ¤ REIMS ¤ //CEREMONIE / DE LA REMISE / DE LA SALLE/ A LA VILLE 7 JUIL. 45" avec réexpédition locale

Le vingtième anniversaire a été célébré par une oblitération mécanique "(bâtiment) / XXe ANNIVERSAIRE / de la VICTOIRE / REIMS — 7 et 8 mai " et couronne "51 REIMS PPAL / MARNE".

OMEC 20ème anniversaire de la capitulation à Reims

Le quarantième anniversaire a été célébré par une oblitération mécanique "(bâtiment) / REIMS — 7 mai / 40e Anniversaire / SALLE / DE REDDITION" et couronne "51 REIMS PPAL / MARNE".

40ème anniversaire de la remise de la salle de la reddition à Reims

9 MAI 1945 :
Signature de l'acte définitif de la capitulation du Reich à Berlin sur l'insistance de Staline qui voulait que la capitulation soit signée en territoire conquis par l'Armée rouge.
C'est le général de Lattre de Tassigny qui représente la France.

Reddition à Berlin
Stumpff, Keitel ,von Friedeburg

De Lattre signe la  capitulation à Berlin


Un timbre de France représente le général de Lattre et la table où a été signée la reddition. On peut remarquer que c'est le seul timbre-poste de France qui ne porte pas le mot "Postes" (Y&T France N°1639).

Quatre timbres des îles Marshall, imprimés par groupes de 4, montrent quelques scènes de cette journée (reddition, joie populaire, remise des drapeaux et famille royale britannique au balcon de Buckingham Palace) (Y&T Marshall No  562/65).

Scènes du 8 mai


OMEC 8-5-45 APO 269
Oblitération mécanique de l'APO 269 américain de Mailly-le-Camp (Aube) "bricolée" pour faire apparaître les lettres "VE" (Victory in Europe). 8/5/45





SITUATION MILITAIRE EN ALLEMAGNE
AU 8 MAI 1945
Situation militaire au 8 mai 1945
En rouge, la partie de la future Allemagne "libérée" par l'Armée Rouge.
En violet la partie "libérée" par les Anglo-américains et qui sera rétrocédée à la future zone soviétique en échange de Berlin conquise par l'Armée Rouge et qui sera rétrocédée en partie aux Occidentaux.
A l'Ouest et au Sud de la ligne noire : les zones "libérées" par les Alliés et qui deviendront les zones occidentales d'occupation.
La ligne et les flèches bleues indiquent la limite de l'avancée anglo-saxone au 8 mai 1945
CLIQUER SUR LA CARTE POUR AGRANDIR
Source :https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=7849320

Mise en service en Allemagne de nouveaux billets de banque en Pfennig / Mark imprimés aux USA et réservés aux troupes d'occupation.
Le premier chiffre du numéro de série indique la zone d'émission (USA : 1, Britannique  : 0, Française : 00, Russe : autres chiffres).
Les Français utiliseront très peu ces billets et émettront rapidement des billets en francs avec légende "TERRITOIRES OCCUPÉS".

billet zone française 1/2 mark
verso
Billet de 1/2 Mark devant être utilisé en zone française
(numéros commençant par "00")
Billet allié de 10 mark
verso
Billet de 10 Mark devant être utilisé dans la zone britannique
(numéro commençant par "0")


Billet français territoires occupés
verso
Billet en francs "TRÉSOR FRANÇAIS TERRITOIRES OCCUPÉS" devant être utilisé par les militaires français dans la zone française.




© COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.